La Direction n’a donné aux élus qu’un seul mois pour étudier son « Projet de nouvelle politique de rémunération d’AXA IM » relevant de la Directive AIFM. Au CE du 27 novembre dernier, plusieurs élus ont demandé l’assistance d’un expert indépendant pour pouvoir formuler un avis motivé sur cette question vitale pour le recrutement et la rétention de talent dans le secteur de la gestion d’actifs.
La Direction a refusé de donner ce délai supplémentaire.

La Direction n’a pas pu expliquer aux élus en détail comment les actions d’AXA IM SA sont valorisées pour payer jusqu’à la moitié du bonus en rémunération différée, en nous disant simplement qu’il y aura un « multiple de marché » appliqué.
La formule est donc totalement opaque, les salariés n’auront aucune visibilité, et les représentants n’auront aucun moyen de contrôle.

Vos élus ont accepté cette nouvelle politique de rémunération en en prenant acte. Depuis lors, plusieurs salariés nous ont signalé qu’ils ont été contraints de signer un avenant individuel à leur contrat de travail sur cette nouvelle politique.

 

0