0

Epuisé par la réorganisation sans cesse des emplois et le manque de détail sur la modification des conditions de travail de nos collègues, une intersyndicale CFDT-CFE-CGC-UGICT-CGT s’est formée au cours du Comité d’Entreprise du 16 avril dernier pour dénoncer d’une seule voix DEFAVORABLE le projet de « transfert transnationale » de l’équipe Emerging Markets de Paris vers Londres.

La Direction a refusé de répondre à la question sur la différence entre la rémunération des salariés à Paris et à Londres pour savoir si la sous-rémunération des salariés à Paris, pour des fonctions et qualifications similaires, constitue un frein à l’embauche des professionnels spécialisés au sein des équipes Parisiens.

En réalité, la délocalisation de l’équipe Emerging Markets, qui s’inscrit dans la même logique que la délocalisation de l’équipe High Yield en 2009, a déjà été décidé dès 2012 quand l’activité de passage des ordres des titres Emerging Markets était transférée à Londres, suivie d’une embauche d’un gérant à Londres (parti depuis lors), et tout cela sans aucune information ni consultation du CE.

L’UGICT-CGT a marqué son regret que le CHSCT ne soit pas saisi – il aurait suffi que les deux élus cumulant les mandats CE et CHSCT se positionnent pour cela devient obligatoire. Mais comme ils ont refusé cette responsabilité, ils laissent les salariés négocier chacun individuellement leur situation avec la Direction.