0

interessementLe Législateur a prévu l’intéressement comme une forme de rétribution collective aléatoire : les mauvaises années, il peut être peu ou zéro, les bonnes années il devrait refléter la bonne performance de l’entreprise, dans la limite de 20% du salaire annuel brut total, y compris primes/bonus, participation non comprise. Mais chez AXA IM, où l’accord prévoit un « Intéressement Versé (Iv) » aux salariés qui peut être inférieur à l’« Intéressement Calculé (Ic) » par la formule négociée entre l’employeur et les organisations syndicales représentatives, elle peut être peu ou zéro les mauvaises années, mais elle ne peut être en aucun cas supérieur à 11,5%, hors primes/bonus et y compris la participation.

Cela n’a pas toujours été le cas chez AXA IM ; ce n’est pas le cas d’un bon nombre d’entreprises en France ; et ce n’est même pas ce qui est prévu par la Loi. Selon la Loi, l’intéressement est plafonné à 20% du salaire annuel brut total.

Pour AXA IM, entre 2006 et 2008, l’accord a prévu un plafond de l’intéressement à 11,5% ; les « négociateurs » à l’époque, ont même convenu un avenant à cet accord puisque la formule a rendu un intéressement tellement incroyable (21,9%) que les salariés n’ont même pas pu avoir leur participation !

A partir de 2009, ces « négociateurs » sont allés encore plus loin, en limitant la somme de l’intéressement calculé et de la participation à 11,5% de la masse salariale Brute (MSB) hors rémunération variable.

De quoi enlever l’« intéressant » du dispositif.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.