0

L’année dernière, les négociations salariales se sont terminées par la signature d’un accord « triennal » entre la Direction et le syndicat majoritaire, ces signataires ne voulant pas revenir sur le sujet des salaires effectifs au sein d’AXA IM avant 2018. Ils ont également refusé d’aborder les mesures permettant de supprimer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes (art. L. 2242-7 du Code du Travail) ainsi que celles relatives à l’insertion professionnelle et au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés (art. 2242-13).

Mais ces sujets sont obligatoirement négociés annuellement à la demande d’une organisation syndicale représentative.

Ainsi l’UGICT-CGT a déposé, le 1er juin dernier, une demande d’ouverture de la NAO 2015, et incite la Direction à respecter ses obligations au titre du Code du Travail.