0

2015092Attention aux « accords collectifs » qui prévoient une discrimination entre les salariés pour l’octroi d’un avantage social… Certains présentent le télétravail comme une panacée qui diminuerait le temps de trajet des salariés et atténuerait le stress au travail. Mais au sein de l’UES AXA IM, c’est uniquement pour certains et pas pour d’autres.

A la différence de tous les autres accords convenus au sein de l’Unité Economique et Sociale (UES) AXA IM, qui s’appliquent indifféremment à tous les salariés des six sociétés qui composent l’UES, la Direction et ses « partenaires sociaux » viennent de signer un accord sur « une expérimentation de Télétravail » uniquement pour les 133 salariés de la société AXA IM. Ainsi sont exclus les 914 salariés d’AXA IM Paris, les 28 salariés d’AXA IM IF et les 261 salariés répartis sur les trois sociétés d’AXA REIM.

2015093

Au CHSCT du 15 juin 2015 et au CE du 15 juillet 2015, l’UGICT- CGT a été seule à donner un avis défavorable au projet d’accord, qui va à l’encontre de l’esprit « ONE » prôné par la Direction Générale et, de surplus, est illégal. Le Droit du Travail prévoit que la Direction ne peut opérer aucune discrimination entre salariés des entreprises formant une UES. Mais en l’espèce, du côté de l’employeur, l’accord Télétravail est signé « pour AXA IM » par un représentant de la DRH, au lieu de l’habituel « pour l’UES AXA IM ». C’est la première fois que la Direction et ses « partenaires sociaux » tentent de mettre en place un accord collectif pour une seule entreprise de l’UES AXA IM.
L’UGICT-CGT défend la composition inclusive de cette UES. Mais d’autres « syndicats » acceptent la division, l’exclusion, la discrimination…

Les critères pour prendre part à l’expérimentation de télétravail ne sont pas précisés. Le télétravail ne sera octroyé qu’aux salariés ayant notamment l’« autonomie » et la « performance » requises, qui disposent de leur propre matériel et connexion internet, et dont le poste est « compatible », rendant le télétravail 100% discrétionnaire à la main de la Direction…