0

Lors des CE du 28 avril et 19 mai, la Direction a présenté les Données Sociales de l’UES AXA IM ainsi que le Bilan Social d’AXA IM Paris. Ce dernier, beaucoup plus détaillé, confirme la baisse des primes et bonus, en moyenne, attribués aux salariés les moins classés. Parmi les Non Cadres, ce sont les salariés de la Classe 3 qui ont été les plus touchés avec une baisse en moyen de 12% de leur prime 2015, versée en mars 2016. Parmi les Cadres, ce sont les salariés de la Classe 5 qui ont dû supporter une baisse en moyen de 25% de leur bonus par rapport à l’année précédente.

Ainsi l’écart entre ceux qui gagnent le moins et ceux qui gagne le plus s’est creusé, passant d’un multiple de 4,7 à 5 fois ! L’écart entre les rémunérations des femmes et celles des hommes continue à se creuser. Le nombre des salariés bénéficiant d’une prime ou bonus a chuté, seulement 84% au titre de 2015 par rapport à 93% pour 2014 et 94% pour 2013. Ces chiffres ne concernent qu’AXA IM Paris, qui emploie plus de deux tiers de l’effectif de l’UES, les grosses primes et bonus étant logés dans les autres filiales hors du bilan social. La masse salariale étant stable, cela veut dire que ces baisses ont financé une hausse des bonus de la Direction. UGICT-CGT a été seule à rendre un avis défavorable.

Source : Extrait du Bilan Social AXA IM Paris