0

Plusieurs salariés ont demandé si les augmentations générales seront de 1,2%. Les salariés confondent les négociations salariales chez AXA France,  qui d’ailleurs ne sont que de 0,6%( soit pour un salaire de 40 000 euros de ….2, 5 € par mois ! (donc il n’y a pas lieu de pavoiser !) et 1,2% est l’enveloppe générale (AI+AG+variable).

Chez AXA IM, l’accord salarial expire en décembre 2017 et doit être renégocié 6 mois avant la date butoir (31 décembre 2017)

Nous ne pouvons  comparer nos rémunérations avec celles de l’assurance puisque ce sont des métiers complètement différents même si nous faisons partie de la CCN des sociétés d’assurances.

Chez AXA France le variable n’est pas discrétionnaire. Si vous avez atteint vos objectifs à X%, le CVR sera assuré à due concurrence et non discrétionnaire.

Pour ce qui concerne AXA IM voici ce que dit  globalement  l’accord :

Non cadres et cadres non optant  au variable (au bonus):

1,4 % d’augmentation générale appliquée en avril de l’année considérée avec effet au 1er février de la même année.

Augmentations individuelles budget minimum de 1% de la masse salariale annuelle des non cadres.

Primes

A titre indicatif et discrétionnaire à hauteur de 1500 euros.

Cadres optant pour le bonus

Augmentations individuelles des classes 5, 6 et 7 sera un minimum de 1,8 % pour chaque masse salariale concernée (gestion d’actifs et Real Asset)

Variables (bonus) pour les fonctions support (à titre indicatif et discrétionnaire) :

3500 euros pour les classes 5

5000 euros pour les classes 6

7500 euros pour les classes 7

Tout ceci en fonction des performances et de l’atteinte des objectifs individuels.

Ceci étant : «  les collaborateurs classe 5 des fonctions supports optant et les collaborateurs de classe 6 présents qui n’ont pas eu d’augmentation individuelle sur la durée de l’application de l’accord, se verront appliquer une augmentation individuelle de 3% lors de la revue salariale de la dernière année d’application de l’accord, à savoir en mars 2017(au titre de 2016). »

L’UGICT CGT a été le seul syndicat à demander la réunion de la commission de suivi  annuelle afin de vérifier que cette dernière clause a été respectée.

La direction a refusé de réunir cette commission.

Que tout salarié qui se trouve dans cette situation  se rapproche de nos élus qui se chargeront de demander des explications à la Direction.

NB : les cadres 5 et 6 peuvent demander à passer en cadre non optant et  bénéficier des augmentations générales, s’ils le souhaitent. Il suffit d’en faire la demande à la RH.

Nous rappelons que cet accord n’a été signé que par le syndicat majoritaire. L’Ugict-CGT a adhéré à cet accord en juillet 2016 afin d’avoir le même niveau d’information lors des commissions de suivi qui ne se sont réunies une seule fois.

Restaurant Inter-Entreprises (RIE) : Ugict-CGT est seule à demander une revalorisation de la subvention cantine et le principe du chèque repas.

Encore une fois nous avons été les seuls à  demander une augmentation  des subventions de l’employeur pour le RIE et pour tous les salariés de l’UES Axa IM. Cs subventions n’ont pas suivi le coût de la vie depuis plusieurs années, depuis plus de 10 ans. Et …..des chèques repas pour les salariés qui, pour des raisons médicales,  ne peuvent prendre leur repas au RIE.

L’Ugict-CGT a rappelé à la direction qu’il y avait un traitement inéquitable entre  les salariés qui déjeunent au RIE et ceux, compte tenu des prescriptions médicales amènent leur lunch box. Ces derniers sont privés de subvention de l’employeur. Nous avons rappelé à la direction qu’ils ne sont pas nombreux.

La Direction nous a donné son accord de principe…..à suivre !