La signature des accords actant : la disparition de la « clause de rattrapage » des salaires des Cadres ; un calcul de la participation-intéressement inférieur au calcul légal de la participation seule ; la rétrogradation et “pool-aillesation” du métier d’Assistant de direction ; la suppression ciblée de 163 emplois sur la base des catégories professionnelles inventées de toutes pièces et en contradiction avec les fonctions contractuelles des salariés au titre de la Convention Collective…etc.  : En 2018, les salariés ont payé les frais des résultats électoraux de 2016 donnant une grande majorité aux syndicats soi-disant « Réformistes ». Les prochaines élections de février 2019 seront l’occasion de reprendre en main le destin des salariés et reconstruire une collectivité de travail en prenant en compte les intérêts des salariés d e l’UES Axa IM au lieu de ceux des syndicats du Groupe.

Vous voulez reprendre votre destin en main ? Syndiquez-vous !

JOYEUX NOEL A VOUS  ET VOS PROCHES 

0