UGICT-CGT UES AXA INVESTMENT MANAGERS

Pour la représentation et la défense de tous les salariés Ingénieurs, Cadres et Technicien-nes des sociétés de l’UES AXA IM

Jour : 29 novembre 2019

L’Ugict-CGT dénonce la discrimination dans le remboursement des salariés : La VRAIE raison pour les retards du CSE UES Axa IM

Les salariés d’Axa IM se plaignent de plus en plus des retards dans le remboursement de leurs Activités Sociales et Culturelles (ASC) par le CSE, et pour cause : Aujourd’hui, il a plus de 1200 demandes en ligne, datant depuis mi-septembre, en attente d’une “validation”. Pourquoi cela prend tellement de temps se demandent les salariés alors que certains de leurs collègues ont été remboursés alors qu’ils ont chargé leurs factures  après eux   ? L’Ugict-CGT vient de relever que certains membre en charge de la “pré-validation” des dossiers passent certains salariés devant les autres, de telle sorte que certains salariés qui ont déposé leurs demandes fin-novembre sont déjà remboursés, alors que celles datant de mi-septembre sont toujours en attente !!! Et puis certains autres salariés reçoivent en mains propres leurs billets et chèques cadeaux en dehors des horaires de permanence du CSE, alors que d’autres doivent faire la queue devant le comptoir… Dès la réunion de la commission des ASC du CSE  du 19 novembre dernier, en présence de la RH, les représentants Ugict-CGT ont protesté et ont défendu le principe de non-discrimination entre les salariés lors de la distribution de la subvention patronale des Activités Sociales et Culturelles (ASC).

Lire la suite

0

Les directions de la CFDT, « Trente ans de détricotage du droit social » ? Un décorticage de la position “réformiste” sur la réforme des retraites Macron

“Comme le parti démocrate US-américain pro-esclavagiste à ses débuts est devenu antiraciste aujourd’hui, la CFDT, d’anticapitaliste et d’autogestionnaire des années 60, s’est convertie en cogestionnaire aujourd’hui sur le modèle allemand ou suèdois. Enfin c’est ce qu’elle s’imagine en faisant passer sa soumission à tous les pouvoirs pour de la cogestion alors qu’elle n’a aucune place, même pas le moindre strapontin, dans les lieux de décisions et malgré toutes les lettres inutiles de propositions politiques envoyées jusqu’au président qui n’en a rien eu à faire. Etonnante démarche d’ailleurs pour une CFDT qui n’a jamais voulu donner de consigne de vote parce que selon elle, un vrai syndicat ne doit pas empiéter sur l’action politique. Alors pourquoi aujourd’hui à plusieurs reprises ces tentatives d’influencer le président ou de le séduire peut-être ?”

Lire la suite

0

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén