Pour la représentation et la défense de tous les salariés Ingénieurs, Cadres et Technicien-nes des sociétés de l’UES AXA IM

Jour : 26 février 2020

Accord télétravail UES Axa IM : Les syndicats majoritaires signent un dispositif nettement inférieur à celui qu’ils ont validé pour Axa France

La Direction vient de notifier la signature par les syndicats majoritaires CFDT-CFE-CGC d’un nouvel accord sur le télétravail chez Axa IM. Dans un sens, sur un seul point, le nouveau dispositif représente une évolution par rapport à l’existant au sein de notre entreprise : Désormais,lessalariés âgés de plus de 50 ans* pourront bénéficier de 2 jours de télétravail par semaine (mais, curieusement, pas de formule de 8 jours flottant par mois !) ; auparavant cette faculté était réservée aux salariés de 55 ans et plus. L’Ugict-CGT n’a néanmoins pas validé l’accord Axa IM dans la mesure où il est nettement inférieur à l’accord Axa France, signé par les mêmes syndicats majoritaires, sur deux points clés : (1) Chez Axa France, tout le monde peut bénéficier soit de deux jours de télétravail par semaine, soit de 8 jours flottants par mois, et pas moins que 84% des salariés en télétravail ont opté pour ces formules. (2) Chez Axa France, les salariés bénéficient d’une prise en charge par l’entreprise de 50% de l’abonnement mensuel internet du salarié, dans la limite de 25€ par mois. Rien chez Axa IM !

0

Fin de la NAO UES Axa IM 2019/2020 : Résultat Net Part du Groupe +50%, Augmentation Générale +0,8%

Seulement 3 semaines après que les syndicats majoritaires CFDT-CFE-CGC ont signé un accord avec la Direction d’Axa IM pour une augmentation générale de seulement 0,8% (vous avez certainement remarqué l’absence totale de communication de leur part à ce sujet), la Direction a annoncé devant le CSE du 24 février dernier un résultat net part du Groupe en augmentation de +50% en 2019. Elle avait commencé la réunion en se félicitant que les actifs sous gestion (“Assets Under Management” ou AUM) ont atteint en 2019 un niveau historique, en hausse de 10% par rapport à 2018. Si les revenues ont été stables (-0,08%), le résultat d’exploitation (qui sert de base pour le calcul du “bonus pool”) était en baisse de -3%. Si le résultat opérationnel net (“Underlying Earnings” ou UE) était en baisse de –2% par rapport à l’année précédente, il a été en hausse de +1,5% par rapport au budget. La présentation des résultats serait terminée là, sauf que l’Ugict-CGT a demandé confirmation du Résultat Net Part du Groupe, qui sert de base pour le dividende remonté à l’actionnaire, chiffre qui n’a même pas trouvé une place dans le document communiqué aux élus : +50% par rapport à 2018, grâce notamment à la non-répétition de plusieurs éléments exceptionnels. Comme indiqué dans un article récent dans Les Echos (lire l’article), Axa IM mise désormais sur “la discipline” pour doper ses résultats. Dommage pour les salariés que les syndicats formant une majorité l’accompagnent dans cette stratégie.

0

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén