UGICT-CGT UES AXA INVESTMENT MANAGERS

Pour la représentation et la défense de tous les Ingénieurs, Cadres et Technicien-nes des sociétés de l’UES AXA IM

Catégorie : Code du travail

Accord CSE AIM : Qui ne veut pas d’une « Commission Formation Professionnelle » au sein du futur CSE UES AXA IM ?

0

Attention pour qui vous allez voter en février prochain ! Ils veulent encore vous reprendre un autre avantage : La Direction a clairement dit qu’elle veut supprimer la Commission Formation du CE et certains syndicats ont dit qu’ils sont d’accord avec la Direction pour supprimer la Commission Formation en tant que tel et la fusionner avec l’ancienne commission égalité HF de votre Comité d’Entreprise, qui va également disparaître en tant que telle. La Direction et les syndicats majoritaires vont ainsi supprimer la Commission Formation du CE, composée de 5 membres depuis maintenant plus de 20 ans, et la fusionner avec l’ancienne commission égalité HF, disparue, au titre de leur programme de réduction des coûts.

 Que les signataires assument leurs responsabilités !

 

Accord CSE AIM : Qui ne veut pas d’une « Commission Restaurant » au sein du futur CSE UES AXA IM ?

0

Ils veulent encore vous reprendre un autre avantage : La Direction a clairement dit qu’elle veut supprimer la Commission Restaurant Inter-Entreprises (RIE) du CE et lors de la réunion de négociation sur le nouveau CSE du 10 janvier dernier, le syndicat majoritaire a dit qu’il est d’accord avec la Direction pour supprimer la Commission Restaurant de votre Comité d’Entreprise. La Direction et le syndicat majoritaire vont ainsi supprimer la Commission Restaurant du CE, au titre de leur programme de réduction des coûts, alors que le RIE de Majunga pose des problèmes de capacité depuis plus d’une année !

         Que les signataires assument leurs responsabilités !

Lire la suite

Situation économique et financière AXA IM 2017 : La Direction paie pour l’avis FAVORABLE du syndicat majoritaire

0

On aurait tout vu : Au CE du 21 juin 2018 dernier — à l’occasion du recueil de l’avis du Comité d’Entreprise sur la situation économique et financière de l’entreprise mise en avant par la Direction pour justifier son “PSE volontaire” –, la Direction d’Axa IM a procédé au recueil des “déclarations indépendantes” des organisations syndicales, en parfaite méconnaissance des dispositions légales d’ordre public et même de la jurisprudence datant de 2006 visant la pratique illégale d’AXA de remplacer l’avis motivé du CE par l’avis des organisations syndicales auxquelles leurs membres sont susceptibles d’appartenir. La Direction s’est abstenue fautivement de rappeler à l’ordre plusieurs mélanges de genres entachant la régularité même du recueil d’avis : Le Président de la “Commission Economique” du CE — chargée d’étudier les documents économiques et financiers recueillis par le Comité d’Entreprise –, a complètement abandonné son obligation de neutralité vis-à-vis des organisations syndicales et a donné “lecture de l’avis de la CFDT”, qui n’était rien d’autre que l’avis rédigé par le cabinet SYNDEX, mandaté par le CE et rémunéré par l’employeur au titre de l’articles L. 2325-35 et L. 2323-12 du Code du Travail ; le Représentant Syndical CFDT, présent à la réunion, ne s’est pas exprimé. Ensuite, un élu membre du CE a donné “lecture de la déclaration “,  au nom du syndicat CFE CGC alors que le mandat de Représentant Syndical CFE-CGC est vacant. Si le Représentant Syndical Ugict-CGT a donné lecture de l’avis de notre Syndicat, c’est tout à fait normal étant donné que notre Syndicat ne dispose pas d’élu titulaire au comité et que notre seule voix consiste à l’avis donné par le RS. A la suite de ces déclarations syndicales, dont une seule lue régulièrement par le RS Ugict-CGT, la Direction a procédé à un vote en concluant que la situation économique et financière d’Axa IM au titre de l’année 2017 était approuvée à la majorité des voix, 4 avis défavorables (dont 2 l’UGICT-CGT  ) et 7 avis favorables (pour le syndicat majoritaire), et zéro abstentions, ALORS QUE LE CE AXA IM N’EST COMPOSÉ DE 8 ÉLUS TITULAIRES ! L’Ugict-CGT dénonce cette mascarade et cette complicité pour donner une “belle image” FAVORABLE au motifs économiques et financiers pour la suppression des emplois.

Lire la suite

Mobilisation du 19 avril : les Ingés Cadres Techs ont toute leur place !

0

L’Ugict-CGT appelle les ingénieurs, cadres, maitrises et professions techniciennes et intermédiaires à participer aux grèves et manifestations du jeudi 19 avril.

Cadres et maîtrises de la SNCF, directeur des EPHAD, infirmières, médecins et cadres de la santé, magistrats et greffiers, inspecteurs du travail, inspecteurs des impôts ou du trésor, pilotes et PNC … de nombreuses voix s’élèvent pour exprimer leur désaccord vis-à-vis de stratégies et de choix qui porteraient atteinte à nos conditions de travail et de vie au travail. Nous refusons l’injonction «se soumettre ou se démettre». Nous voulons prendre notre place dans la construction des orientations et des décisions…

Lire la suite

Manifestation interprofessionnelle 19 avril 2018 : L’Ugict-CGT prône l’unité pour stopper la régression sociale

0

 

Depuis moins d’un an, les réformes ultralibérales s’amplifient en France. Après les lois Macron, les réformes de l’assurance chômage et de la formation, la réforme du Bac instituant une sélection à l’entrée à l’université, les négociations sur le statut des cadres … Le Gouvernement et sa majorité parlementaire s’enferment dans une remise en cause profonde de notre modèle de société. Leur but est d’instaurer, par la force, une société toujours plus injuste, toujours plus inégalitaire parce qu’uniquement tournée vers l’enrichissement des plus riches, vers la satisfaction du grand Patronat et du Médef !

Lire la suite

Ugict-CGT demande l’ouverture des négociations sur l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés chez AXA IM

0

DEUX (2) : c’est le nombre de travailleurs handicapés employés par AXA Investment Managers Paris, une des six sociétés de l’UES AXA IM (source : Bilan Social AIM Paris au 31/12/2016 ; fin 2015 c’était 4) ; nous ne connaissons pas officiellement le nombre pour les autres sociétés de l’UES, puisque la Direction ne communique pas leur  bilan social pour toute l’UES, mais nous suspectons qu’il tend vers zéro. Le Code du travail prévoit que tout employeur occupant au moins 20 salariés doit employer des travailleurs handicapés dans une proportion de 6% de son effectif salarié. Pour les sociétés d’AXA IM, un tel geste “socialement responsable” impliquerait selon la Direction un nombre de travailleurs handicapés à employer de : 51 pour AXA IM Paris, 7 pour AXA IM SA, 1 pour AXA IM IF, 9 pour AXA REIM France, 2 pour AXA REIM SA, et 3 pour AXA REIM SGP. On pourrait donc faire beaucoup mieux, et c’est pour cela que le Syndicat UGICT-CGT a demandé l’ouverture des négociations portant sur l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés chez AXA IM.

Lire la suite

Ordonnances loi du travail : La CGT se mobilise pour défendre le statut de salarié

0

Nous venons d’horizons différents ; nous avons des profils, des compétences, des formations et des aspirations variés ; et nous ne partageons pas toujours les mêmes opinions politiques, philosophiques ou religieuses. Mais nous avons tous en commun le fait que nous acceptons de nous soumettre à la subordination d’une entreprise et ses représentants en échange d’un salaire. Aujourd’hui, nous assistons à un assaut sans précédent en France au statut de salarié et au renforcement parallèle du pouvoir des employeurs sur leur salariés. Voici quelques points clés de “la reforme par ordonnances” :

  • La négociation fixera les règles de fonctionnement dans l’entreprise et dans la branche et primera sur le Code du Travail
  • Au sein des entreprises de moins de 20 salariés, il sera possible de négocier des accords directement avec des salariés non élus ou mandatés par des syndicats
  • Création d’une «rupture conventionnelle collective»
  • L’employeur peut se passer de motivation dans la lettre de licenciement et peut modifier les motifs jusqu’à devant le juge.
  • Les indemnités de licenciement prud’homales seront plafonnées. En cas de licenciement abusif, le salarié ne pourra pas se voir attribuer plus de 3 mois de salaire jusqu’à deux ans d’ancienneté, puis 1 mois de salaire par an d’ancienneté jusqu’à 20 mois pour 30 ans d’ancienneté.
  • Les instances du personnel (DP, CE, CHSCT) seront fusionnées en un «conseil social et économique».

Lire la suite

Réorganisation AXA European Active Fixed Income : L’Ugict-CGT est défavorable à la suppression de la distinction entre les spécialistes “taux”, “crédit” et “money market”

0

Le Comité d’Entreprise Extraordinaire AXA IM du 31 août 2017 avait pour point unique à l’ordre du jour la consultation du CE sur le projet de réorganisation du département European Active Fixed Income (EAFI). Le projet a été soumis pour la première fois au CE du 27 avril dernier dont l’ordre du jour était d’annoncer une nomination, mais aussi présenter une réorganisation et ceci  uniquement pour simple  information. L’Ugict-CGT et des délégués du personnel AXA IM ont par la suite posé d’autres questions auxquelles la Direction a répondu par un fin de non-recevoir à la réunion des Délégués du Personnel du 30 mai 2017. Puis lors du CE du 22 juin, des élus ont demandé à ce que le dossier leur soit présenté pour consultation, ce qui a provoqué la séance exceptionnelle du 31 août : l’Ugict-CGT était seule à avoir  eu le courage de rendre un avis défavorable à la fusion des trois équipes existantes (qui marchent très bien d’ailleurs selon l’ancienne organisation) et la suppression de la distinction entre les gérants spécialisés “taux”, “crédit” et “money markets” ; l’Ugict-CGT était seule à dénoncer une modification importante de l’horaire collectif du travail qui empiète sur l’autonomie des cadres au forfait jours et a demandé la saisine du CHSCT ; et l’Ugict-CGT était seule à proposer des conditions pour que son avis dévienne favorable, notamment au sujet de la création de nouveaux postes ouverts à la candidature de tout salarié compétent souhaitant y postuler.

Lire la suite

Compte rendu NAO 24 juillet 2017 : La Direction propose d’aligner AXA IM sur l’accord salarial signé au niveau du Groupe AXA

0

La Négociation Annuelle Obligatoire AXA IM 2017 a démarré le 24 juillet dernier entre la Direction et les délégués des organisations syndicales représentatives au sein de notre UES. Cette fois-ci, ce sera une vrai négociation annuelle sur les salaires et rémunérations variables, la subvention cantine, le temps et le rythme de travail, les conditions du télétravail, le droit à la déconnexion. La négociation d’un autre accord salarial “triennal” a été refusée : finie la “clause de sauvegarde” (ou “voiture balai”) pour que les augmentations individuelles des cadres soit au moins égale aux augmentations générales des non-cadres sur trois ans, clause qui d’ailleurs a donné lieu à une bataille juridique entre la Direction et les syndicats signataires. La Direction propose d’aligner AXA IM sur l’accord salarial minima du Groupe AXA signé par les autres syndicats.

Lire la suite

Le conseil de prud’hommes condamne AXA IM pour non-respect de la convention collective

0

Victoire pour les salariés et l’UGICT-CGT qui les représente et qui défend leurs intérêts et l’intérêt collectif de la profession. La Direction, qui refuse depuis des années de respecter les dispositions de l’article 79 de la Convention collective des sociétés d’assurances, vient d’être condamnée par le Conseil de Prud’hommes de Paris pour non-respect des garanties de fond prévues par la Convention Collective, rendant le licenciement pour insuffisance professionnelle d’un salarié en 2015 sans cause réelle ni sérieuse. Le Syndicat UGICT-CGT, qui est intervenu volontairement dans l’instance aux côtés du salarié, s’est vu confirmé le droit de défendre l’intérêt collectif de la profession.

Lire la suite

Macron élu : les 4 dossiers chauds pour les salariés

0

Les salariés sont-ils en marche ? Quelque soit leurs prédilections politiques, ils seront particulièrement vigilants sur 4 propositions du programme d’Emmanuel Macron : réforme du code du travail par ordonnance ; réforme de l’assurance chômage et de la formation professionnelle ; remise en cause de la fonction publique ; réforme du système de retraites. L’UGICT-CGT décortique le programme d’Emmanuel Macron…

Lire la suite

L’alliance syndicale UNI Europa Finance dénonce les attaques contre les droits sociaux des travailleurs du Groupe AXA

0

L’Alliance syndicale UNI Europa Finance du Groupe AXA, rassemblant la grande majorité des organisations syndicales présentes dans le Groupe, a dénoncé par voie de communiqué les attaques contre les droits sociaux des travailleurs du Groupe AXA. Le plan « Focus and Transform » du Groupe AXA vise des économies de 2.2 milliards d’euros d’ici 2020.

Lire la suite

Temps de travail chez AXA IM: L’UGICT-CGT tire la sonnette d’alarme

0

L’UGICT CGT interpelle le CHSCT et  la Direction sur certains départements chez AXA REIM ou certains managers imposent aux salariés de rester au-delà des heures de travail. On ne peut pas vouloir signer chez AXA IM  un accord sur la qualité de vie au travail (QVT) et en même temps laisser les managers imposer des rythmes de travail qui pourraient porter atteinte à la santé des salariés. Nous nous avons penché de près sur ce problème de respect de la législation protectrice de la durée légale du travail et droit au repos au sein de l’UES AXA INVESTMENT MAGERS.

Lire la suite

Pourquoi les salariés d’AXA savent qu’il faut rejeter la loi travail El Khomri : L’exemple réel du dossier « jours de fractionnement »

0

loi de travail non merciAlors que la contestation du projet de loi portant réforme du Code du travail, dite « Loi El Khomri » monte en puissance, un bon nombre de commentateurs explique bien en termes théoriques le contenu néfaste de cette réforme et pourquoi cela représenterait une victoire pour le patronat et un recul pour les salariés. Ainsi la durée maximale de travail qui est aujourd’hui fixée à 10h par jour pourrait être portée à 12h sur accord majoritaire avec les syndicats d’une entreprise, la durée maximale de travail hebdomadaire passerait de 48 heures à 60 heures dans les mêmes conditions.

Lire la suite

Accord télétravail: un précédent dangereux

0

2015092Attention aux « accords collectifs » qui prévoient une discrimination entre les salariés pour l’octroi d’un avantage social… Certains présentent le télétravail comme une panacée qui diminuerait le temps de trajet des salariés et atténuerait le stress au travail. Mais au sein de l’UES AXA IM, c’est uniquement pour certains et pas pour d’autres.

Lire la suite

UGICT-CGT demande l’ouverture de la NAO

0

L’année dernière, les négociations salariales se sont terminées par la signature d’un accord « triennal » entre la Direction et le syndicat majoritaire, ces signataires ne voulant pas revenir sur le sujet des salaires effectifs au sein d’AXA IM avant 2018. Ils ont également refusé d’aborder les mesures permettant de supprimer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes (art. L. 2242-7 du Code du Travail) ainsi que celles relatives à l’insertion professionnelle et au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés (art. 2242-13).

Lire la suite

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén