UGICT-CGT UES AXA INVESTMENT MANAGERS

Pour la représentation et la défense de tous les salariés Ingénieurs, Cadres et Technicien-nes des sociétés de l’UES AXA IM

Catégorie : Conditions de travail Page 1 of 8

Prime de panier et tickets restaurant : La Direction d’Axa IM confirme le versement d’une indemnité de repas aux salariés travaillant sur site pendant la crise sanitaire

La “prime de panier” ou “indemnité de repas” est une expression utilisée en droit du travail et faisant référence à la prime versée par l’employeur à ses salariés qui prennent leurs repas sur leur lieu de travail, sans que ce repas ne soit fourni par l’employeur. Lors du CSSCT du 23 mars dernier, l’Ugict-CGT a demandé une prime de panier pour les salariés travaillant sur site pendant la période de crise sanitaire Coronavirus, compte tenu de la fermeture des restaurants inter-entreprises (RIE) et autres points de vente subventionnés par l’employeur dans la Tour Majunga. La Direction d’Axa IM vient de confirmer qu’elle va prévoir une indemnité de repas équivalente à la prise en charge de la subvention employeur  pour les salariés venus sur le site à partir du 16 mars et jusqu’à la fin de la crise sanitaire. Par ailleurs, s’agissant des tickets restaurant, la Direction a confirmé que le calendrier de mise en œuvre est en cours de calage avec AXA France. Initialement prévu pour mi-mai/juin 2020, la Direction travaille actuellement pour tenter d’avoir plus de précisions à donner prochainement.

Lire la suite

0

Coronavirus, droits des salariés, et obligations de l’employeur : L’Ugict-CGT à côté des salariés d’Axa IM

En ces moments difficiles de confinement, sachez que les élus de l’Ugict-CGT se mobilisent chaque jour pour faire respecter vos droits et protéger votre santé. Nous avons provoqué une réunion extraordinaire de la CSSCT, bien avant le confinement, pour faire un point sur la situation à Majunga afin de demander à la direction de mettre plus de moyens en masques, gel hydro alcoolique et gants pour la protection des salariés de l’UES Axa IM et de tous les salariés travaillant sur notre site. Nous avons aussi demandé à la direction de communiquer régulièrement par mail pour vous rassurer. Nous faisons régulièrement un point avec la direction et la CSSCT pour nous informer de l’évolution de la situation à Majunga. Nous continuons, même à distance de suivre les salariés qui travaillent sur place en téléphonant aux services généraux pour nous assurer que le réassort en gel Hydro alcoolique se fasse régulièrement ; que les nettoyages des poignées de portes et des endroits de circulation soient désinfectés. Des masques et des gants chirurgicaux sont à votre disposition à l’infirmerie au 2ème étage pour ceux qui le souhaitent. N’oubliez pas les règles d’hygiène recommandées, afin d’éviter de contaminer vos collègues et vos proches. Nous remercions tous ceux qui travaillent sur site pour assurer la continuité de l’activité : salariés, consultants, personnel de ménage et service médical au travail.

Lire la suite

0

Majunga, la tour infernale : La Direction d’Axa IM s’apprête à accueillir jusqu’à 1000 salariés du GIE Axa

Lors du CSE UES Axa IM ordinaire du 19 mars 2020, la Direction a annoncé que la Tour Majunga et potentiellement aussi la Tour Opus allaient accueillir entre 800 et 1000 salariés du GIE Axa à la fin 2020. Ce déménagement de masse est motivé par un projet de rénovation des locaux de l’avenue Matignon, un projet annoncé comme étant de “longue durée”. Comment le service du RIE Majunga, déjà surchargé, pourra-t-il être assuré ? Comment allons-nous trouver suffisamment de places de parking ? Comment pourrons-nous assurer un service Médical adéquat ? Combien d’étages Axa IM devra-t-elle encore libérer ? Comment vont fonctionner les instances de représentation du personnel ? Réponse de la direction : « Nous avons fait une liste des sujets, mais nous n’avons pas à ce jour de solutions. Nous devons réfléchir à toutes ces questions». L’Ugict-CGT a demandé si la pandémie du Coronavirus et la crise financière que nous subissons actuellement seraient susceptibles de modifier le calendrier annoncé. Réponse de la Direction, dans un franglais maladroit : “Nous allons ré-assesser le calendrier”. Dans cette période de pandémie, les annonces de modifications substantielles des conditions de travail se succèdent les unes après les autres et la Direction ne fait rien pour rassurer les salariés. L’Ugict-CGT réitère sa demande, rejetée jusqu’ici par la Direction et par les syndicats majoritaires, de suspendre tout projet de réorganisation tant que la pandémie du Coronavirus ne sera pas maîtrisée et que le travail des salariés n’aura pas repris normalement.

Lire la suite

0

Accord télétravail UES Axa IM : Les syndicats majoritaires signent un dispositif nettement inférieur à celui qu’ils ont validé pour Axa France

La Direction vient de notifier la signature par les syndicats majoritaires CFDT-CFE-CGC d’un nouvel accord sur le télétravail chez Axa IM. Dans un sens, sur un seul point, le nouveau dispositif représente une évolution par rapport à l’existant au sein de notre entreprise : Désormais,lessalariés âgés de plus de 50 ans* pourront bénéficier de 2 jours de télétravail par semaine (mais, curieusement, pas de formule de 8 jours flottant par mois !) ; auparavant cette faculté était réservée aux salariés de 55 ans et plus. L’Ugict-CGT n’a néanmoins pas validé l’accord Axa IM dans la mesure où il est nettement inférieur à l’accord Axa France, signé par les mêmes syndicats majoritaires, sur deux points clés : (1) Chez Axa France, tout le monde peut bénéficier soit de deux jours de télétravail par semaine, soit de 8 jours flottants par mois, et pas moins que 84% des salariés en télétravail ont opté pour ces formules. (2) Chez Axa France, les salariés bénéficient d’une prise en charge par l’entreprise de 50% de l’abonnement mensuel internet du salarié, dans la limite de 25€ par mois. Rien chez Axa IM !

Lire la suite

0

CSE du 24 février 2020 : La Direction invite les élus à remonter les situations de souffrance en lien avec la compagne d’évaluation professionnelle 2019-2020

Suite aux remontés des élus de situations de souffrance en lien avec la campagne d’évaluation professionnelle 2019-2020, la Direction a convoqué une réunion extraordinaire du CSE pour le 24 février prochain. Il semblerait que dans le cadre des entretiens de fin d’année, des salariés font état de reproches factuellement injustifiés qui surviennent de façon inopinée. Souvent cela semblerait dénoter à la fois d’un manque de courage managérial, et également d’orientations fermes issues d’un nouvel agenda relayé par la hiérarchie, qui redescendent  aux salariés sans explication, ni moyen, ni priorisation. La forme serait souvent peu respectée et les justifications même factuelles des salariés ne seraient pas considérées, ce qui engendrait beaucoup de pression. Cela toucherait toute l’organisation de l’UES d’Axa IM avec le même modus operandi, qui laisserait penser que des consignes auraient été données massivement. Au regard des reproches qui sont faites dans les appraisals, certains élus craignent que nous sommes dans une stratégie d’éviction massive d’un quota de salariés. Si vous vous trouvez dans cette situation, contactez immédiatement un représentant Ugict-CGT, avant que cela ne soit trop tard. Si vous ne dites rien, cela veux dire que vous êtes entièrement d’accord avec votre évaluation, avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur votre rémunération et même votre emploi !

Lire la suite

0

Renégociation Accord Télétravail UES Axa IM : L’Ugict-CGT demande à ce que le Flexwork fasse partie de la renégociation de l’accord

L’accord sur le télétravail au sein d’Axa IM a expiré en octobre 2019. La Direction a tardé à ouvrir les négociations pour renouveler cet accord, ayant annulé la première réunion à ce sujet, prévue par le calendrier prévisionnel NAO le 22 novembre 2019 et n’engageant effectivement les négociations qu’à compter du 13 janvier 2020. Notre Syndicat revendique que le sujet du « Flexwork » soit intégrer dans les négociations sur le télétravail, compte tenu que ces deux sujets sont intimement liés. Nous rappelons que la Direction a déjà mis en place par décision unilatérale le Flexwork au sein de plusieurs équipes chez Axa IM, et qu’elle met en place également de manière unilatérale des « Groupes d’expression » composés des « Ambassadeurs Flex » et animés par un prestataire extérieur, en outre-passant la négociation collective sur les conditions de travail au sein de l’entreprise au titre de la NAO.

Lire la suite

0

Tickets Restaurants pour les salariés d’Axa IM ? Le jeu des dupes qui ne dupe pas les salariés

Par tract distribué aux salariés d’Axa IM dès la rentrée le 6 janvier 2020, une certaine organisation syndicale a annoncé en grande pompe qu’une de “ses” revendications a été “enfin entendue par la Direction” : “Celle-ci prévoit de permettre aux salariés qui le souhaitent d’opter pour les Tickets Restaurant, dans un système flexible”. Elle a ensuite fait état de la décision unilatérale de la Direction d’Axa IM, annoncé au CSE du 20 décembre dernier en outre-passant la négociation collective, d’octroyer aux salariés qui le souhaitent un nombre de Tickets Restaurant correspondant au nombre de jours du mois précédent au cours desquels le salarié n’est pas allé à la cantine, d’une valeur d’ “environ” 9€ dont 3€ déduits du bulletin du salaire et 6€ contribués par la Direction. Elle a annoncé, enfin, que ce projet “a obtenu un avis favorable de la part de vos élus CFDT”. L’Ugict-CGT dénonce ce jeu des dupes qui ne pourrait résulter que d’une concertation entre la Direction et cette organisation syndicale afin de saboter la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) qui est manifestement déloyale.

Lire la suite

0

Compte rendu de la première réunion de la NAO UES Axa IM 2019/2020 : Seuls 2 syndicats sur 3 présentent des revendications précises

Pour la première réunion de la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) UES Axa IM 2019/2020 qui a eu lieu le lundi 9 décembre dernier, seulement 2 syndicats sur 3 avaient préparé la réunion et ont présenté des revendications précises à la Direction. L’Ugict-CGT et la CFDT ont toutes les deux demandé une augmentation générale de 2% plus un budget d’augmentations individuelles de 2% pour les Non Cadres ; mais alors que l’Ugict-CGT a demandé une prime MINIMUM de 2000€ pour les Non Cadres, la CFDT a demandé une prime “indicative” de 2500€, acceptant implicitement le principe de discrétion totale de la direction dans l’attribution de cette prime aux salariés (cela peut être plus au moins, à la tête du client). Pour les Cadres, l’Ugict-CGT a été seule à demander une augmentation générale de 1%, mais la CFDT a rejoint notre position de demander un budget d’augmentations individuelles de 2% ; la CFDT a demandé en plus un budget AI supplémentaire d’1% pour les Classes 5, mais là encore elle a accepté le principe de discrétion totale pour la direction dans l’attribution de ces augmentations. Pour les bonus des Cadres, l’Ugict-CGT a été seule a demandé à ce que les montants stipulés dans l’accord soient des MINIMA, alors que la CFDT a demandé une revalorisation des montants tout en acceptant que cela revient entièrement à la Direction de décider comment distribuer l’enveloppe. A la suite de la réunion, l’Ugict-CGT et la CFDT ont confirmé leurs revendications respectives par écrit. La CFE-CGC n’a présenté aucune revendication précise en réunion et à ce jour n’a fait part d’aucune confirmation de demande par écrit.

Lire la suite

0

La NAO, c’est également l’occasion de négocier les conditions de travail ! L’Ugict-CGT demande à la direction de rendre le Flexwork volontaire chez Axa IM

A l’occasion de la consultation unanimement DÉFAVORABLE du CSE UES Axa IM sur la mise en place du Flexwork au sein du Core de l’entreprise, l’Ugict-CGT a été seule à demander à ce que le dispositif soit basé sur le Volontariat pour les salariés. Notre Syndicat redoutait une dégradation nette des conditions de travail parmi les salariés  forcés à adopter des méthodes de travail nomades inadaptées à leurs métiers. En effet, à l’occasion de l’expertise d’un cabinet indépendant désigné par le CSE, des questions récurrentes ont été posées au sujet du passage en flex des traders, gérants, analystes et d’autres métiers sédentaires. Le travail flexible est-il réellement adapté quand on est obligé de travailler sur plusieurs écrans, sur un téléphone fixe, et sur plusieurs applications informatiques très consommatrices des ressources ? La plupart des salariés que représente notre Syndicat ne le pense pas. A l’occasion de la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO), lors de laquelle les partenaires sociaux sont censés négocier les conditions de travail, l’Ugict-CGT réitère sa demande de rendre volontaire le dispositif de travail nomade chez Axa IM.

Lire la suite

0

Intégration de l’équipe REITS au sein d’Axa REIM SGP : L’Ugict-CGT rend un avis DÉFAVORABLE à la mise en bocal des salariés travaillant sur les informations publiques

Au CSE extraordinaire UES Axa IM du 4 décembre dernier, l’Ugict-CGT a rendu un avis DÉFAVORABLE sur le projet d’intégration de l’équipe Real Estate Investment Trusts (“Reits”, prononcé comme “frites”) d’Axa Framlington Equities à la société Axa Reim SGP. Ce projet implique le transfert des salariés actuellement en open space au 13e étage avec les autres gérants actions d’Axa IM, au 19e étage dans un petit local vitré, isolé de l’open space avec la grande majorité des salariés Reim travaillant sur les informations privées. L’Ugict-CGT était le seul syndicat à rendre un avis DÉFAVORABLE, bien que notre avis a été partagé par 6 élus sur 18. Au delà du manque d’intérêt économique et financier pointé par l’expert désigné par le CSE, l’Ugict-CGT redoute l’isolement des salariés voulu par la direction pour soi-disant “satisfaire le régulateur”. C’est le monde à l’envers chez Axa Reim SGP : ce sont la grande majorité des salariés travaillant sur la gestion des actifs privés (environ 60) qui sont en open space, alors que les salariés travaillant sur la gestion d’actifs publiques (une dizaine) sont mis en bocal. Si un dispositif de badgeage particulier a été installé autour de tous les 70 salariés d’Axa Reim SGP, il n’y a pas de réel sécurisation entre équipes de gestion privée et de gestion publique, la porte du “bocal publique” restant ouverte… Les salariés transférés retrouveront un espace de seulement 5,14 m2 par poste de travail, par rapport au norme Afnor d’un minimum de 10 m2 dont ils bénéficiaient avant la réorganisation au 13e étage ; aucune information n’a été donnée par la direction concernant l’ambiance thermique, l’éclairage, la qualité de l’air, les nuisances sonores… C’est d’ailleurs contradictoire que dans une entreprise prônant le “One Axa IM”, le “Flexwork” et le “Travail Agile” que les salariés sont isolés des autres dans le seul but de tromper le régulateur.

Lire la suite

0

Page 1 of 8

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén