La référence syndicale pour les salariés d'Axa IM !

Jour : 27 mars 2019

La mise en place du flexwork chez Axa IM : “Pickachu, tous les jours de place tu changeras”

La mise en place du “flexwork” chez Axa IM a débuté en fin de l’année dernière au 15 étage pour les équipes “proches du soleil” (c’est à dire, à côté de la Direction) : Les Ressources Humaines, la Communication, l’Audit, l’Operational Excellence. Au CSE du 26 mars dernier, la Direction a expliqué sa démarche : Les salariés ont été invités à identifier les comportements et habitudes qui les affectaient le plus au quotidien et à établir leur “charte d’équipe” : “Je continue à créer du lien”, “Sourire”, “Dire bonjour”, “Etre bienveillant”, “Tous les jours de place tu changeras”… Afin de signaler discrètement à une personne qu’elle met en oeuvre un comportement inadapté par rapport à la charte que l’équipe a défini, les fléxi-travailleurs ont convenu d’un nom de code pour la stigmatiser par rapport aux autres salariés : “PIKACHU”. L’Ugict-CGT a marqué son désaccord, et a mis en garde la Direction et les élus du CSE sur le défaut de consultation préalable des élus sur la mise en place de ces multiples “chartes” normatives. Notre Syndicat demande le retrait immédiat de ces chartes infantilisantes et stigmatisantes.

Ticket Restaurant pour les salariés d’Axa IM ? Les réponses dilatoires de la Direction au CSE du 26 mars 2019

Lors des discussions du CSE du 26 mars dernier sur les problèmes de restauration collective au sein de la Tour Majunga, la Direction a commencé par répondre qu’elle a interrogé l’Urssaf pour savoir si elle avait le droit d’octroyer le Ticket Restaurant aux salariés d’Axa IM qui le souhaitent à la place de la subvention cantine, sans que cet « avantage » soit assimilé à du salaire déguisé. Elle a ensuite affirmé qu’elle a interrogé la Commission Nationale des Titres Restaurant (CNTR) pour savoir comment procéder. Elle est ensuite revenue sur sa première déclaration en précisant qu’elle va interroger l’Urssaf, et qu’elle a « pris du retard » à cause du PDV et des élections qui étaient prioritaires. (Pourtant, la Direction nous avait rassurés en janvier dernier qu’elle l’avait déjà fait.) L’Ugict-CGT a marqué son étonnement sur la frilosité de la Direction dans le mesure où plusieurs grandes sociétés de La Défense offrent à leurs salariés le choix entre la cantine et le Ticket Restaurant, et a demandé à la Direction de faire parvenir aux membres du CSE toute communication qu’elle aurait eu (ou va avoir) avec l’Urssaf et/ou la CNTR.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén