Suite au blocage entre les deux plus grands syndicats sur la gestion des Activités Sociales et Culturelles (ASC) des salariés, l’Ugict-AIM a proposé une médiation afin de rééquilibrer la gouvernance du CSE. Pour débloquer la situation entre les autres, plus grands syndicats qui ne pouvaient pas se mettre d’accord sur le budget 2019, l’Ugict-AIM a proposé dans le cadre de cette médiation une commission provisoire pour gérer les Activités Sociales et Culturelles (ASC) en attente de la mise en place du règlement intérieur du CSE, ce qui a permis au CSE d’ouvrir et reprendre le remboursement des salariés dès le vote favorable unanime des élus au CSE du 20 juin 2019.