La politique sociale, les conditions de travail et l’emploi chez Axa IM étaient à l’ordre du jour du CSE du 30 septembre 2021. L’avis DEFAVORABLE à cette politique était unanime : Les salariés sont épuisés et beaucoup d’entre eux dépassent largement un nombre décent d’heures de travail. Il n’y a plus de suivi du stress, de l’anxiété et de la dépression chez les salariés, et la Direction refuse d’adapter de façon digitale le dispositif existant. La Direction refuse la transparence sur les “accords d’équipe” et outrepasse les représentants du personnel sur les conditions de retour sur site après la crise sanitaire. La négociation salariale s’est terminée en échec, celle sur la “Prime Macron” aussi, et l’inégalité des rémunérations entre les femmes et les hommes augmente pour la deuxième année consécutive, et ce, malgré les excellents résultats de l’entreprise …