A l’occasion de la journée internationale de la femme, la Direction d’Axa IM vient de publier le calcul de l’index égalité Hommes-Femmes pour 2021, légalement obligatoire depuis 2018. Aucun détail n’a été inclus dans l’annonce aux salariés. Mais le “score” de 91, identique à celui pour 2020, laisse entendre que l’écart de la rémunération moyenne pondérée entre les femmes et les hommes au sein de l’entreprise, à classe et tranche d’âge comparables, reste à 7,7%. L’explication de la Direction est pour le moins fallacieuse. Les signataires de l’accord salarial 2022 ont décidé d’ignorer totalement ce problème, promettant la perpétuation de l’inégalité des rémunérations pour l’année à venir …