Une nouvelle victoire pour le Syndicat Ugict-CGT et pour les salariés d’Axa IM, contre une Direction qui ne respecte pas leurs droits ! La Cour d’appel de Versailles avait déclaré sans cause réelle et sérieuse le licenciement d’une salariée pour « insuffisance professionnelle”, la Direction n’ayant pas respecté l’article 79 de la convention collective. Mais la Cour avait également retenu l’argument fallacieux de la Direction selon lequel le Syndicat Ugict Axa IM ne pouvait pas intervenir volontairement aux côtés de la salariée pour l’aider. La Cour de cassation vient de casser partiellement le jugement de la Cour d’appel, plus particulièrement sa décision quant à l’intervention volontaire du Syndicat: contrairement à ce que la Direction d’Axa IM affirmait, l’intervention volontaire du Syndicat Ugict Axa IM a été jugée recevable. Le Syndicat peut donc dénoncer le préjudice causé à l’intérêt collectif de la profession par la violation d’une garantie de fond prévue par la convention collective …