La référence syndicale des salariés d'Axa IM !

Catégorie : Egalité professionnelle Page 1 of 4

L’Ugict-AIM revendique un budget spécifique pour réduire les écarts de rémunération entre les Hommes et les Femmes, constatés année après année par le Rapport sur l’égalité professionnelle au sein d’Axa IM.

NAO Axa IM 2024 : L’Ugict-CGT demande un plan d’action de 477.658 € pour l’égalité hommes-femmes

La Négociation annuelle Obligatoire (NAO) chez Axa IM vient de démarrer. Elle porte sur la rémunération, le temps de travail et le partage de la valeur ajoutée dans l’entreprise et les mesures visant à supprimer les écarts de rémunération et les différences de déroulement de carrière entre les femmes et les hommes. Pour 2024, l’Ugict Axa IM a demandé une Augmentation Générale de 3% pour les Cadres et de 3,5% pour les Non Cadres, complétée de mesures individuelles. Nous avons également demandé une revalorisation des primes et des bonus pour les fonctions Support, ainsi qu’une régularisation des salaires des Alternants sur la base du Salaire Minimal Conventionnel (SMC) de la fonction exercée. Pour pallier l’écart des rémunérations entre les hommes et les femmes allant de 8 à 12% selon la classe, l’Ugict-CGT a demandé un plan d’action de 477. 658 €, réparti entre 10 fonctions classes 5 à 7 où les femmes sont les moins bien rémunérées …

Il est encore temps de vous syndiquer : C’est TOUJOURS le moment pour l’Ugict-CGT!

Vous avez l’embarras du choix, c’est déjà ça! Choisissez bien et en toute connaissance de cause. Choisissez le progrès social. Choisissez l’Ugict-CGT …

Démarrage IN EXTREMIS des négociations égalité Hommes-Femmes : La Direction tient la première véritable séance de négociation pour entendre les revendications du Syndicat Ugict-CGT

Après avoir soudainement annulé la deuxième réunion de négociations sur l’égalité professionnelle, initialement prévue le 12 décembre 2022, la Direction a enfin réuni les syndicats représentatifs pour écouter leur demandes, plus de sept semaines après le faux démarrage des négociations annuelles obligatoires du 18 novembre 2022 (voir notre tract). Il était temps. L’accord du 27 janvier 2022 entre la Direction et les syndicats signataires (l’Ugict-CGT n’ayant pas signé l’accord en question, ndlr) qui arrivera très bientôt à échéance, prévoyait uniquement de laisser à la Direction le soin “de porter une attention particulière et ciblée à la situation des femmes” (Un “accord” ultra-contraignant pour la Direction!). Pour 2023, le Syndicat Ugict Axa IM a demandé entre autres un budget spécifique de 1% de la masse salariale afin de réduire les écarts (8% en moyenne) de rémunération entre les hommes et les femmes. Aucun autre syndicat n’a demandé quoi que ce soit …

Plafond de verre et surcharge de travail : L’Ugict demande un travail de fond sur l’égalité professionnelle au sein d’Axa IM

La Direction vient d’ouvrir les négociations annuelles obligatoires sur l’égalité professionnelle au sein d’Axa IM. L’objectif est de supprimer voire de réduire l’écart moyen des rémunérations de 8%, soit un mois de salaire, en défaveur des femmes. Il y a de moins en moins de femmes dans les effectifs, et surtout aux postes à haute responsabilité …

Appel du 29 septembre 2022: Ensemble, pour des augmentations de salaires !

Comme vous avez pu le lire dans la presse, ce jeudi 29 septembre 2022 est une journée de grève générale partout en France, à l’initiative de la CGT et d’autres syndicats. L’objectif est d’augmenter les salaires, d’améliorer les conditions de travail et de préserver la retraite par répartition pour tous. Les thèmes qui motivent la mobilisation des salariés des divers secteurs professionnels sont les mêmes que ceux qui préoccupent les salariés d’Axa IM : augmentation des salaires, préservation du pouvoir d’achat, promotion de l’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle, défense des retraites, égalité des rémunérations et des perspectives de carrière pour les hommes et les femmes. L’Ugict fait écho des préoccupations des salariés d’Axa IM et présente à la Direction leurs revendications légitimes …

Un mois de salaire en moyenne : L’inégalité des rémunérations entre les femmes et les hommes chez Axa IM

A l’occasion de la journée internationale de la femme, la Direction d’Axa IM vient de publier le calcul de l’index égalité Hommes-Femmes pour 2021, légalement obligatoire depuis 2018. Aucun détail n’a été inclus dans l’annonce aux salariés. Mais le “score” de 91, identique à celui pour 2020, laisse entendre que l’écart de la rémunération moyenne pondérée entre les femmes et les hommes au sein de l’entreprise, à classe et tranche d’âge comparables, reste à 7,7%. L’explication de la Direction est pour le moins fallacieuse. Les signataires de l’accord salarial 2022 ont décidé d’ignorer totalement ce problème, promettant la perpétuation de l’inégalité des rémunérations pour l’année à venir …

Index des INEGALITES entre les hommes et les femmes (2021) : Pourquoi Axa IM est-il de plus en plus inégalitaire ?

Lors du CSE du 25 mars 2021, la Direction d’Axa IM a présenté le résultat du calcul légalement obligatoire de l’index pour mesurer l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes au sein de l’entreprise : la valeur de cet index a baissé pour la troisième année consécutive. L’explication offerte pour justifier cette baisse est pour le moins étrange …

Inégalités salariales entre les hommes et les femmes au sein d’Axa IM : La Direction ne négocie pas de façon loyale !

Force est de constater qu’il n’existe pas de véritable négociation entre la Direction et les organisations syndicales sur le sujet de l’inégalité avérée des rémunérations entre les hommes et les femmes au sein d’Axa IM ! Ces inégalités salariales, que l’Ugict Axa IM dénonce depuis plusieurs années déjà, persistent à ce jour ! D’après les chiffres de 2020, communiqués par l’expert indépendant désigné par le CSE, les femmes salariées de classe 5 gagnent jusqu’à 16% de moins que leurs homologues masculins. Pour ce qui concerne la classe 6, les femmes gagnent jusqu’à 48% de moins que les hommes. Seule exception au tableau, les salariées de classe 6 âgées de plus de 50 ans. Pour ce qui concerne la classe 7, l’écart, toujours en défaveur des femmes, peut atteindre 28% selon la classe d’âge. Enfin, les femmes attachées de direction ont un niveau de rémunération qui peut être inférieur de 37% à celui des hommes. De plus, les statistiques par catégories de métiers Support, Sales et Investissement font apparaître des inégalités criantes. La Direction voudrait se rembourser des congés maternité qu’elle ne s’y prendrait pas autrement…

Page 1 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén