1

Triplement de l’indemnité de départ à la retraite : L’Ugict demande l’application pour les salariés d’Axa IM de la majoration à 200% accordée par le Groupe Axa France

Un nouvel accord sur la gestion prévisionnelle des emplois et compétences (Gpec) au sein du Groupe Axa France vient d’être signé le 22 juillet dernier. Son article 78.1 prévoit, pour les salariés partant prochainement à la retraite, une majoration de 200% de l’indemnité de départ à la retraite (IDR) prévue par la convention collective, soit un triplement du montant. Très précisément un an auparavant, le 22 juillet 2021, l’accord Gpec pour Axa IM avait été signé par les mêmes syndicats, sans l’appui du Syndicat Ugict Axa IM, car il ne prévoyait aucune majoration de l’IDR. Deux poids deux mesures ? L’Ugict Axa IM pense qu’il ne faut pas instaurer de règles différenciées sur les retraites au sein du Groupe Axa, et demande donc l’application pour les salariés d’Axa IM de la majoration à 200% de l’IDR …

La convention collective des sociétés d’assurance prévoit une Indemnité de Départ à la Retraite (IDR)

L’article 93 de la convention collective des sociétés d’assurance inclut les dispositions suivantes :

« Au moment de son départ, l’intéressé reçoit, sauf dispositions plus favorables de son contrat de travail ou d’un accord d’entreprise, et à condition de compter au moins 10 ans de présence dans l’entreprise, une indemnité de départ en retraite égale, par année de présence dans l’entreprise, à 10 % du douzième du total des salaires bruts de ses 12 derniers mois d’activité, déterminé comme il est dit à l’article 92, 1er alinéa. »

Prenons l’exemple d’un salarié dont la rémunération et l’ancienneté sont :

  • 60.000€ de salaire brut durant les 12 derniers mois d’activité (fixe + bonus)
  • 25 ans d’ancienneté

L’IDR, dans le cas ci-dessus, est égale à 60.000 / 12 x 10% x 25 =  12.500 €.

Chez Axa France, l’IDR est triplée en vertu de l’accord Gpec signé le 22 juillet 2022

Au début des négociations, la Direction a proposé un abondement de 100% de l’IDR prévue par la convention collective, soit le doublement du montant.

Sont éligibles les salariés ayant d’ores et déjà leurs droits à la retraite à taux plein du régime général de sécurité sociale au 1 er juillet 2022 et qui prendront l’engagement de partir à la retraite au plus tard le 1er janvier 2023.

Sont également éligibles les salariés qui rempliront les conditions pour bénéficier d’une retraite à taux plein du régime général, dans une période intermédiaire, au plus tard le 1er avril 2023 et qui prendront l’engagement de partir à la retraite dès la date d’obtention du taux plein.

A la fin des négociations, la Direction a accepté d’augmenter la majoration à 200%, soit un triplement du montant. Pour notre exemple d’un salarié gagnant 60 K€ avec 25 ans d’ancienneté :

IDR = 12.500 x 3 = 37.500 €. Soit assez pour faire réfléchir les salariés partant ou partant bientôt à la retraite!

Pourquoi les salariés d’Axa IM ne peuvent-ils pas bénéficier de la majoration de l’IDR à 200% ?

L’accord Gpec d’Axa IM a été validé en juillet 2021 par les mêmes syndicats qui viennent de signer l’accord avec Axa France, mais, chez Axa IM, sans aucune majoration de l’indemnité de départ à la retraite!

L’Ugict Axa IM avait dénoncé un recul massif en termes d’engagements concrets de la Direction d’Axa IM sur l’équilibre intergénérationnel d’Axa IM : la pyramide des âges ayant été inversée, et la part des seniors atteignant désormais un record de 18% des effectifs, l’Ugict avait demandé des mesures visant à remplacer les seniors partant à la retraite par de jeunes alternants exprimant la volonté de rester dans l’entreprise (voir notre tract).

Dans cette optique, la majoration de l’indemnité de départ à la retraite a tout son sens, pour permettre aux salariés seniors d’Axa IM de partir tranquillement à la retraite, et pour permettre l’embauche d’alternants.

L’Ugict Axa IM demande que les salariés d’Axa IM puissent bénéficier de l’abondement de l’IDR à 200%, tout comme les salariés d’Axa France

Les salariés d’Axa IM ne devraient pas être relégués au statut de collaborateurs de “deuxième classe” du Groupe Axa. Les règles de départ à la retraite devraient être harmonisées à la hausse pour tous les salariés du Groupe, y compris ceux d’Axa IM.

L’Ugict reste à la table des négociations, et n’abandonnera pas les revendications clés pour les salariés.

Pour toute information complémentaire,

Contactez un représentant du Syndicat Ugict-CGT Axa IM :

contact@ugict-aim.com

La référence syndicale pour les salariés d’Axa Investment Managers !