0

L’accord salarial 2014-2016 AXA IM,  prévoyait une clause “balai” pour les salariés classes 5 et 6 des Fonctions Support : Les salariés ayant eu une augmentation individuelle inférieure à 3% sur la durée d’application de l’accord, se verront appliquer un rattrapage portant ce taux à 3% lors de la revue salariale en mars 2017 au titre de 2016. C’était la reconduction minimaliste de la même clause balai de l’accord 2011-2013, le seul accord salarial AXA IM signé par l’UGICT- CGT, qui prévoyait un rattrapage de 3,88% sur une période de 3 ans pour les Cadres. Les salariés concernés doivent bien vérifier leurs bulletins de paie, parce que sur les 147 classes 5 et 6 Fonctions Support n’ayant eu aucune augmentation individuelle, la Direction nous dit que seuls 7 salariés ont été effectivement rattrapés. Si vous êtes concernés, et votre salaire fixe n’a pas été augmenté d’au moins 3% sur la période de trois ans se terminant en 2017, nous vous recommandons de vous retourner vers le syndicat à qui vous avez donné votre Bon de Financement Syndical, qui sera le mieux à même de relayer votre réclamation auprès de la Direction.

PRÈS D’UN TIERS DES 1.025 SALARIÉS CADRES CLASSES 5 À 7 UES AXA IM N’ONT PAS REÇU D’AUGMENTATION EN 2017 AU TITRE DE L’ANNÉE 2016

Selon les chiffres données par la Direction à la Commission de suivi du dernier accord salarial  2014-2017 (au titre de l’année 2016), plus de 300 salariés Cadres Classes 5, 6 et 7 n’ont eu aucune augmentation individuelle.

Les motifs donnés par la Direction pour expliquer le non versement d’une augmentation individuelle sont les suivants :

  • arrivée en cours d’année
  • départ en cours d’année
  • longue absence (longue maladie, congé parental d’éducation, congé sabbatique)
  • performance
  • versement d’une Augmentation Individuelle l’année précédente

C’est surtout le dernier motif qui nous a fait réagir à l’UGICT-CGT : La politique de la Direction d’AXA IM semble être de ne pas donner d’ augmentation deux années (ou plus ?) de suite aux cadres Classes 1 à 7.

Comme si les cadres ne subissaient pas une augmentation constante du coût de la vie…

VOUS AVEZ CRU QUE LES PRIMES ET BONUS “INDICATIFS” NEGOCIES PAR LES SYNDICATS “RÉFORMISTES” ETAIENT JUSTES ET PERTINENTS ?

Les primes et bonus “indicatifs” négociés par les syndicats “réformistes” et signataires des accords salariaux AXA IM sont très en-dessous de ceux qui sont réellement distribués. Selon les informations communiquées à la Commission de suivi de la dernière année de l’accord salarial  2014-2017 (au titre de l’année 2016) :

Non cadres : La moyenne des primes distribuées a été 35% au dessus du montant “indicatif”

Cadres classe 5 Fonctions Support : La moyenne des primes distribuées a été 40% au dessus du montant “indicatif”

Cadres classe 6 Fonctions Support : Le moyen des primes distribué a été 72% au dessus du montant “indicatif”

Cadres classe 7 Fonctions Support : La moyenne des primes distribuées a été 158% au dessus du montant “indicatif”

Les syndicats se disant “réformistes” qui signent les accords salariaux sans réfléchir donnent l’illusion aux salariés qu’ils négocient au mieux pour leur rémunération.

En réalité, les montants qu’ils “négocient” sont tellement bas qu’ils ne présentent aucune contrainte pour la Direction.

Sans parler, bien entendu, de ceux qui ne reçoivent même pas le montant “indicatif” (parce ce qu’ “indicatif” ne veut pas dire “minimum”)…