0

La Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) est l’occasion donnée  pour que les représentants du personnel puissent négocier avec l’employeur  les mesures concrètes pour réduire les écarts entre les rémunérations des femmes et des hommes au sein de l’entreprise. Chez AXA IM, c’était en décembre 2017 dernier que les syndicats signataires de l’accord NAO AXA IM ont décidé les mesures pour mars 2018. Une étude comparative réalisée par l’expert du CE sur les rémunérations entre les hommes et les femmes par département au titre de l’année 2016 a mis en exergue plusieurs populations pour lesquelles des écarts sur les médianes en défaveur des femmes ont été constatées. L’Ugict-CGT était le seul syndicat qui a demandé un budget spécial pour rattrapage des salaires des femmes qui font le même travail que leur collègues masculin. Mais les syndicats signataires de l’accord NAO 2017 ont validé l’accord sans qu’aucun budget ne soit dégagé pour réduire les écarts de rémunérations entre les hommes et les femmes au sein d’AXA IM pour 2018.

ÉGALITÉ HOMMES-FEMMES CHEZ AXA IM : LES FEMMES SONT PAYÉES EN MOYENNE ENTRE 11% ET 27% DE MOINS QUE LES HOMMES, DÉNONCE L’UGICT-CGT QUI A ÉTÉ SEULE À RÉCLAMER UN BUDGET SPÉCIFIQUE AU TITRE DE LA NAO MARS 2018

Notre Syndicat a toujours rappelé que la NAO prend en compte l’objectif d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ; les accords collectifs d’entreprise sur les salaires effectifs ne peuvent être déposés auprès de l’autorité administrative, dans les conditions prévues à l’article L. 2231-6 du Code du Travail, qu’accompagnés d’un procès-verbal d’ouverture des négociations portant sur les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, consignant les propositions respectives des parties.

Ainsi Ugict-CGT a souhaité aborder au cours des négociations un budget pour supprimer l’écart des rémunérations entre les femmes et les hommes d’une même catégorie comparable au sein de l’UES AXA IM.

L’Ugict-CGT était le seul syndicat qui a demandé un budget spécial pour rattrapage des salaires des femmes par rapport aux hommes qui font le même travail. C’est depuis des années que notre Syndicat signale un problème de sous-rémunération des femmes par rapport aux hommes au sein d’AXA IM. Une étude comparative réalisée par l’expert du CE sur les rémunérations entre les hommes et les femmes par département au titre de l’année 2016 a mis en exergue plusieurs populations pour lesquelles des écarts sur les médianes en défaveur des femmes ont été constatées.

Face à ces constats, les syndicats signataires de l’accord salarial 2017 n’ont réussi qu’à obtenir ceci :

« la Direction s’engage lors de la revue annuelle des rémunérations de mars 2018 à porter une attention particulière et ciblée sur la situation des femmes au sein de ces populations et, le cas échéant, en cas d’écart non justifié par des raisons objectifs, à prendre les mesures salariales nécessaires afin de les supprimer. »

Mais aucun budget pour reduire des écarts de rémunérations entre les hommes et les femmes n’a été attribuée au titre de la NAO 2017 AXA IM pour 2018, malgré la demande explicite du Syndicat UGICT -CGT.

La Direction n’a pas non plus répondu de façon motivée à notre revindication légitime d’allouer un budget de 100.000€ pour réduire les écarts constatés entre les rémunérations et salaires effectifs des Hommes et des Femmes au sein de l’UES AXA IM.

Elle a ainsi commis des agissements susceptibles de caractériser le délit d’entrave, étant manifestement déloyale, que l’Ugict-CGT dénonce.

Pour leur part, les syndicats signataires de la NAO 2017 pour 2018 n’ont pas exigé une réponse motivée à la question qui intéressait tous les syndicats catégoriel et inter-catégoriels au sein de l’UES AXA IM, et ont signé l’accord tel qu’il était proposé par la Direction.

Là encore, on voit les syndicats signataires abandonnant leur rôle : ils font entièrement confiance à la Direction de « porter une attention particulière », et ne de soucient pas de négocier eux mêmes le budget de rattrapage nécessaire. On ne saura jamais ce que la Direction fera réellement.

Le Syndicat UGICT-CGT UES AXA IM,

 Le syndicat exclusif des salariés et ex-salariés de l’UES AXA IM,
restera vigilant comme toujours.