1+

Après plusieurs départs (volontaires ou non) de l’équipe Framlington, la Direction a pris la décision de mettre en place une nouvelle organisation pour l’équipe Axa IM Framlington « Real Estate Investment Trusts », ou « Reits » (prononcé comme « frites ») et l’intégration des salariés au sein d’AXA REIM SGP a été validée par le Comité d’Entreprise du 29 mars dernier. L’Ugict-CGT était seule à rendre un avis DÉFAVORABLE. La Direction avait annoncé son « projet de nouvelle organisation de l’équipe REITS et l’intégration des collaborateurs au sein d’AXA REIM SGP » au CE du 22 mars. L’Ugict-CGT s’interroge sur le fort risque business qui n’a pas été pris en compte, et demande l’impact sur la rémunération des salariés transférés (structure du bonus pool). Il y a lieu de rappeler que cette “équipe aussi chevronnée que compétente” qui gère AXA Aedificandi  et AXA WF Framlington a montrée son savoir faire depuis 10 ans. Cette équipe n’a pas été consultée en amont et il est à craindre  que ce transfert ne masque  autre chose. L’Ugict-CGT  a été la seule à se soucier de la modification des contrats et conditions de travail des salariés en demandant le recueil d’avis du CHSCT, que la Direction et les autres élus ont refusé.

QUESTIONS UGICT-CGT SUR LE PROJET DE NOUVELLE ORGANISATION DE L’EQUIPE REITS ET L’INTEGRATION DES COLLABORATEURS AU SEIN D’AXA REIM SGP

  • Même si le sous-jacent ultime géré par l’équipe Framlington REITS est le même qu’AXA REIM SGP (immobiliers), y-a-t-il une grande différence en terme de types d’actifs sous gestion dans la mesure où l’équipe Framlington REITS gère des valeurs mobilières alors qu’AXA REIM SGP gère des valeurs immobilières ? Utilisent-ils les mêmes systèmes de gestion ? Cette réorganisation a-t-elle du sens et qui en tire profit ?
  • Quid du reste des salariés qui travaillaient pour Framlington, sur quelle activité vont-ils être dirigés ?
  • Le projet se situe-il dans le cadre de la “transformation” d’AXA IM ? Pourquoi cette précipitation (uniquement 1 semaine de réflexion) puisque la “transformation” est en cours ?
  • La Direction veut-elle se mettre à démanteler petit à petit les départements d’AXA IM avec toutes leurs compétences et vider petit à petit les actifs sous gestion d’AXA IM pour les loger dans d’autres sociétés du Groupe AXA, en vu de la vente d’Axa IM ? L’avis du Groupe a-t-il été sollicité et si oui, quel est son avis ?
  • Où se trouvent les compétences de l’audit et de compliance sur les produits règlementés, chez Axa IM ou chez Axa Reim SGP ?
  • Si les actifs sous gestion quittent Axa IM pour être transférés chez Axa Reim, ou les enveloppes de bonus pour AIM seront-ils affectés, et de combien ?

La Direction a confirmé que l’avis de l’AMF était sollicité mais pas encore reçu. L’Ugict-CGT a demandé d’attendre l’avis de l’AMF avant que le CE se positionne. Mais les autres élus ont voulu valider le projet « tel quel » par une prise d’acte conseillée par la Direction et un avis favorable : ils ont fait entièrement confiance à la Direction.

DÉCLARATION UGICT-CGT AU CE EXTRAORDINAIRE DU 29 MARS 2018 SUR LE PROJET DE NOUVELLE ORGANISATION DE L’EQUIPE REITS ET L’INTEGRATION DES COLLABORATEURS AU SEIN D’AXA REIM SGP

Les élus complaisants du CE Axa IM ont laissé tombé les salariés d’Axa IM et de Framlington et ont aveuglement validé le projet de la Direction, qui pourrait présager le démantèlement de l’UES Axa IM.

L’Ugict-CGT a demandé la suspension de la consultation du Comité d’Entreprise UES AXA IM sur le projet de nouvelle organisation de l’équipe REITS et l’intégration des collaborateurs au sein d’AXA REIM SGP, tant que l’avis du CHSCT sur la modification des conditions de travail et de rémunération des salariés ne soit recueilli et communiqué au Comité d’Entreprise, et tant que l’AMF n’a pas donné son avis sur le projet.

La Direction ainsi que les autres élus ont refusé la demande raisonnable de l’Ugict-CGT et ont procédé à la validation inconsidérée du déménagement des salariés Framlington et la modification obligatoire de leur contrat de travail.

Conformément aux Ordonnances « Macron », le salarié qui refuse pourrait se voir licencier pour cause réelle et sérieuse sans aucun recours au conseil de prudhommes.

L’Ugict-CGT estime que le projet de rattachement de Framlington à Real Assets doit passer au CHSCT, préalablement au recueil d’avis du CE, afin que les élus puissent être éclairés sur certains aspects affectant le déplacement physique des salariés et la structure de rémunération (bonus pool), nécessitant une modification du contrat de travail relevant de la CCN des sociétés d’assurance.

Il y a un changement conséquent pour ces salariées compétents qui risquent de se retrouver sous la hiérarchie de salariés moins compétents qu’eux, ce qui est susceptible d’impacter leur Qualité de leur Vie au Travail (QVT).

L’Ugict-CGT soutient ses collègues qui subissent des réorganisations en continu, et revendique le droit d’expression pour défendre les droits des salariés.