Dans un tract récent d’un certain syndicat signataire de l’accord d’intéressement, on fait croire aux salariés que la formule “complexe” de l’intéressement de l’UES Axa IM est “basée principalement sur l’accroissement de l’activité commerciale et l’évolution des charges d’exploitation“, et on prétend avoir “sauvé” l’intéressement. Merci à ces “sauveteurs”, mais C’EST FAUX. La formule complexe de l’intéressement de l’UES Axa IM est basée en réalité principalement sur 1,8% à 1,9% du résultat opérationnel (“Underlying Earnings”) du Groupe AXA IM (monde), ramené à la Masse Salariale Brute (MSB) France (hors bonus), le fameux critère “B2”. Sur la durée de l’ancien accord qui vient d’expirer, c’était 1,8% de 200% à 300% de la MSB, ce qui représentait entre 60 et 95% de l’intéressement calculé total ! Le critère sur l’accroissement de l’activité profitable (“B1”) et celui sur l’évolution des charges d’exploitation (“C”) représentent seulement entre 0 et 20% du total. Le critère D sur la performance environnementale représente seulement entre 0 et 6% du total. Curieusement, les signataires du même tract vantent leur “détermination” qui aurait permis “de gagner jusqu’à 5% d’intéressement en plus par collaborateur“. Vraiment ? Comment expliquer cela alors que la seule différence dans la formule était le passage de 1,8% à 1,9%, soit seulement une différence d’un dixième d’un pour cent ?

0