4+

La consultation des représentants du personnel sur le PSE UES Axa IM – Livre II, c’est à dire, l’organisation et les conditions de travail post-PDV, ont été l’occasion pour la Direction d’affirmer que l’un des objectifs poursuivi dans le cadre de son plan social était de « réduire les couches managériales ». Lors des présentations au Comité d’Entreprise et au CHSCT, la Direction a affirmé que la taille minimale des équipes sous la responsabilité d’un manager se situe entre 5 et 10, selon les circonstances. L’Ugict-CGT a marqué son désaccord : il y a plusieurs situations où de “petites équipes” de 3 ou 4 salariés, voire des « binômes », peuvent assurer le travail mieux qu’au sein d’une grande équipe. Tout dépend de la nature et de la charge de travail. La taille d’une équipe pour assurer une ou plusieurs fonctions, de la plus simple à la complexe doit résulter d’une concertation entre le manager et les salariés, en tenant compte de la nature et de la charge de travail qui doit être assurée pour le bon fonctionnement du service ou département. L’Ugict-CGT regrette que le seul syndicat signataire du plan social de la Direction ait apporté son soutien à la suppression des “couches managériales” et de l’esprit d’équipe au sein d’Axa IM.

OU EST L’ESPRIT D’EQUIPE DANS LE PSE UES AXA IM 2018 ?

Dans certains départements, il y a des “managers” ou chefs d’équipe qui se sont retrouvés avec 1, 2 ou 3 subordonnés. Ces salariés ont été promus “chefs d’équipe”, mais continuaient à exécuter le travail comme leurs subordonnés parce que le volume de travail au sein de l’équipe était important. Toute en exécutant les tâches de l’équipe, ils assumaient des responsabilités d’encadrement et de contrôle de qualité des autres salariés, prestataires et/ou stagiaires/alternants affectés aux mêmes missions.

À l’inverse, nous avons aussi constaté à plusieurs reprises lors de défense de salariés injustement licenciés, que certains “chefs d’équipe” en savaient moins que leurs subordonnés car pas assez ou pas formés au management et dont la  technicité n’était pas assez étoffée pour venir en aide à leur subordonnés au point de ne pas connaitre les dossiers qu’ils gèrent !

Si le volume de travail diminue au sein d’une équipe, il est normal que ces chefs d’équipe mettent la main à la pâte. Nous ne sommes pas dans l’industrie ou il faut un contremaitre pour surveiller le travail des employés. Il ne faut pas non plus multiplier les chefs (qui parfois sont chefs d’eux mêmes) pour en arriver à une armée mexicaine.

Toutefois, dans certains métiers, une petite équipe pourrait être bénéfique aux salariés, leurs managers, et les plus grandes équipes auxquelles elle contribuent des expertises et fonctions essentielles.

LES MOTS D’ORDRE DU PLAN SOCIAL AXA IM 2018 : « RÉDUIRE LES COUCHES MANAGÉRIALES » ET RESORBER LA SURCHARGE DE TRAVAIL PAR « UNE NOUVELLE DYNAMIQUE D’ÉQUIPE À CONSTRUIRE »

En même temps que la Direction nous parle de « réduire les couches managériales », elle parle des « nouvelles dynamiques d’équipe à construire ».

C’est à dire qu’elle est pleinement consciente qu’elle bouleverse les méthodes et les habitudes, et crée un travail supplémentaire pour les salariés pour s’adapter au désarroi résultant.

C’est ce qui se passe notamment avec la suppression des petites équipes. Un poste de responsable, même pour une petite équipe, est important. C’est un “régulateur” de la charge de travail : il ou elle a un rôle d’animateur d’équipe pour s’assurer que la communication fonctionne bien, qu’il y a une bonne coordination. Il ou elle fait le lien avec d’autres équipes.

Les salariés qui ont l’habitude de travailler avec un manager de proximité vont perdre l’intermédiaire qui donnait une visibilité sur l’activité et une vision sur les stratégies du département et de l’entreprise. Ils vont perdre quelqu’un à qui ils pouvaient éventuellement remonter les problèmes et les difficultés rencontrées par les opérateurs au quotidien.

Les représentants du personnel qui ont validé le plan social de la Direction avec leur signature du PDV sont co-responsables de cette suppression de l’esprit d’équipe au sein d’Axa IM.

Défendons notre esprit d’équipe qui est sous attaque par le PSE UES Axa IM 2018.

 

L’Ugict-CGT UES Axa IM

PARMI LES SYNDICATS, FAITES LA DIFFÉRENCE !