Les salariés ont été nombreux à nous demander d’intervenir auprès de la direction pour les dysfonctionnements de la BCAC. L’ Ugict-CGT, soucieuse de cette situation qui impacte depuis plus de 2 mois tous les salariés et anciens salariés retraités, a adressé un mail de réclamations au responsable de la rémunération différée et avantages sociaux d’AXA Groupe. Toutefois, notre fédération CGT de la banque assurance qui siège à la Fédération Française des Assurances et qui suit attentivement ce dossier depuis plusieurs mois nous a fait parvenir le courrier  ci-dessous, adressé récemment par la Fédération Française des AssurancesPar ailleurs, certains salariés nous ont annoncés que la situation se débloque peu à peu. Si vous rencontrez encore des problèmes pour vos remboursements ou si votre carte de mutuelle ne vous a pas été envoyée, vous pouvez nous contacter via l’adresse mail du syndicat (ugictcgt.uesaxaim@gmail.com).

REPONSE DE LA FFA AUX INTERROGATIONS DE LA CGT BANQUE-ASSURANCE :

Bonjour à toutes et à tous,

Voici un point de situation à date, un mois après le changement de gestionnaire, et après les actions correctrices entreprises par iGestion (CEGEDIM) pour faire face aux nombreux dysfonctionnements constatés.  

  • Carte de Tiers Payant : Il subsiste des réclamations unitaires concernant des cartes erronées ou non-reçues, qui sont traitées au fil de l’eau. Le paramétrage pour les seuls salariés est centré sur l’affiliation salarié, qui couvre à la fois le RPP et les éventuelles sur-complémentaires, afin notamment de réaliser un seul paiement. Chaque carte de tiers-payant émise comporte tous les bénéficiaires, associés à l’affiliation du salarié. CEGEDIM émet autant de cartes identiques que de numéros INSEE distincts afin que chaque ouvrant-droit en dispose.
  • Prévoyance : La migration des dossiers de rentes Prévoyance nécessitait l’amorçage manuel des 7000 dossiers qui ont été basculés avec succès vers iGestion. Au 31/01, 80 % des rentes Education et Invalidité en cours d’indemnisation ont été réglées. Les dernières rentes non versées à ce jour font l’objet d’ajustements de paramétrage pour permettre leur déblocage. L’action de reprise manuelle des rentes a eu notamment pour conséquence l’étalement de ces versements au-delà des dates habituelles. Cela va permettre le versement automatisé des rentes périodiques dès ce mois de février
  • Prélèvement à la source : Pour les assurés imposables, le montant de la rente fait désormais l’objet d’un prélèvement à la source dû à la nouvelle réglementation fiscale, tout comme sur les salaires. La priorité en prévoyance ayant été donnée aux rentes, les paiements des indemnités journalières ne débuteront que lundi 11 février. Les demandes de taux ont été émises vers la DGFIP après les contrôles de migration des données, le 10/01. La réponse de l’administration fiscale a été reçue le 22/01. Les taux personnalisés ont été intégrés, après contrôles, dès le 24/01. En conséquence, les prestations de prévoyance éligibles au prélèvement à la source, liquidées avant le 24/01, ont été payées avec un taux de prélèvement par défaut prévu par l’administration fiscale en fonction du montant payé. En cas de taux neutre différent du taux personnalisé, c’est l’administration fiscale qui fera la régularisation en fin d’exercice fiscal.
  • Accueil téléphonique : Les sollicitations téléphoniques ont été très importantes, elles le demeurent. Néanmoins, une baisse très significative se confirme jour après jour, au fil de la résolution des difficultés d’émission des cartes de tiers payant et de la nécessaire actualisation de certaines données reprises. Entre le 14 janvier et le 31 janvier, le nombre d’appels reçus a diminué de 80%. Les équipes de téléconseillers ont été renforcées et le recrutement de collaborateurs complémentaires est poursuivi, ce qui permettra d’atteindre l’accessibilité attendue,  elle avoisine les 50% d’appelants à ce jour.

L’Ugict-CGT UES Axa IM

PARMI LES SYNDICATS, FAITES LA DIFFÉRENCE !

0