Depuis les dernières élections du CSE UES Axa IM, rien ne va au sein des Instances de Représentation du Personnel, au point que les activités sociales et culturelles au sein de l’UES AXA IM sont gelées par l’équipe minoritaire sortante, maintenue en place artificiellement par la Direction. Du jamais vu dans toute l’histoire d’AXA IM… Excédés par cette situation qui empêche les salariés d’avoir accès à leurs subventions, plusieurs salariés ont demandé à l’Ugict-CGT de provoquer un RDV avec le Président en titre du CSE UES Axa IM, qui par son vote a installé le Secrétaire et le Trésorier qui sont à l’origine du blocage et qui refusent de travailler collégialement avec les élus qui ne sont pas de leur syndicat. “It takes two to tango” (en français : “Les torts sont partagés”), la Direction Générale a-t-elle répété à plusieurs reprises, reconnaissant ainsi qu’elle avait tort d’insister sur un CSE à 18 membres lors des négociations sur le protocole d’accord préélectoral, contre l’avis Ugict-CGT qui a été seule à demander un siège supplémentaire dans le collège Non Cadres pour éviter de tels blocages.

LES MAUVAIS PERDANTS DES ÉLECTIONS AXA IM DE FÉVRIER 2019, PRENNENT LES SALARIÉS EN OTAGE POUR TENTER DE MAINTENIR LEUR POUVOIR AU CSE

[Les informations suivantes sont réservées aux adhérents et sympathisants du Syndicat Ugict-CGT UES Axa IM. Connectez-vous ou contactez un représentant Ugict-CGT pour rester informés...]

 

0