Le groupe  AXA a souhaité mettre en place le flexwork en l’étendant à toutes ses filiales.  Il met en avant ce mode de travail, en arguant qu’il facilite le travail par mode projet. En réalité, ce mode projet n’est qu’une des conséquences de la réduction des coûts lancée depuis plusieurs années. Ce mode de travail permet de réduire considérablement les superficies de bureaux louées et cantonner les salariés à des espaces réduits avec des moyens de fonctionnement minimes. L’Ugict-CGT a demandé en contrepartie notamment une deuxième journée de télétravail et des tickets restaurants en compensation de l’effort des salariés. Nous attendons toujours une réponse de la direction.

L’AMBITION DE LA DIRECTION D’AXA IM EST DE FAIRE PASSER A MOYEN TERME TOUTES LES EQUIPES EN TRAVAIL NOMADE

[Les informations suivantes sont réservées aux adhérents et sympathisants du Syndicat Ugict-CGT UES Axa IM. Connectez-vous ou contactez un représentant Ugict-CGT pour rester informés...]

L’Ugict-CGT :

Le Syndicat qui demande à la direction des contreparties pour compenser les salariés passant en travail flexible.

0