L’indemnisation du travail exceptionnel le soir et le weekend fait l’objet de la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) sur les salaires effectifs et le temps de travail. A l’origine, les montants des primes pour le travail exceptionnel au sein de l’UES Axa IM ont été fixés dans un accord de 2004, et ces montants ont été revalorisés une seule fois en 2010. En 2017, l’Ugict-CGT a été seule à revendiquer au titre de la NAO une revalorisation des primes pour le travail exceptionnel (voir notre tract). En réponse, les syndicats majoritaires signataires de la NAO 2017/18 ont convenus avec la Direction de reporter toute négociation à ce sujet ; l’année suivante, les mêmes syndicats majoritaires signataires de la NAO 2018/19 ont convenus de reporter à nouveau la négociation demandée uniquement par l’Ugict-CGT ; en tout dernièrement à l’issue de la NAO 2019/20, les mêmes syndicats majoritaires signataires, toujours d’accord avec la Direction, ont donné, encore une fois, leur accord aveugle pour sauter la négociation annuelle normalement OBLIGATOIRE à ce sujet. Pourquoi la Direction négocierait-elle si 87% des représentants des salariés sont TOUJOURS d’accord pour « voir cela plus tard » ?

LES SIGNATAIRES DES ACCORDS NAO (TOUJOURS LES MÊMES) ONT SYSTÉMATIQUEMENT DONNÉ LEUR ACCORD POUR REPOUSSER D’ANNÉE EN ANNÉE LA NÉGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE SUR LES PRIMES POUR LE TRAVAIL EXCEPTIONNEL LE WEEKEND ET LE SOIR AU SEIN D’AXA IM

L’Ugict-CGT, avec son audience électoral de 12,17%, n’a pas pu impulser une évolution positive à ce sujet, malgré nos multiples efforts depuis 3 ans, face à des syndicats majoritaires représentant plus de 87% des salariés qui sont satisfaits à toujours reporter la question à une date ultérieure.

En 2017, l’Ugict-CGT a été seule à revendiquer une revalorisation des primes pour le travail exceptionnel au titre de la NAO Axa IM :

PRIMES POUR LE TRAVAIL EXCEPTIONNEL LE SOIR OU LE WEEK-END: UGICT-CGT DEMANDE UNE REVALORISATION, LA MEME QUE CELLE FAITE EN 2010 PAR RAPPORT A L’ACCORD D’ORIGINE DE 2004

Les montants des primes pour le travail exceptionnel le soir ou le week-end n’ont pas été actualisés depuis 2010. Sept ans plus tard, nous estimons qu’il conviendrait de revaloriser ces montants au moins  des mêmes évolutions qui ont été convenues en 2010 par rapport à l’accord d’origine en 2004 :

Cahier revindicatif UGICT-CGT NAO AXA IM 2017 : Augmentation générale pour tous les salariés

En réponse, les syndicats majoritaires signataires de la NAO Axa IM ont convenu avec la Direction ce qui suit :

Par ailleurs, le travail exceptionnel les jours fériés, les weekends et le soir faisant l’objet d’un accord collectif spécifique, les discussions relatives à ce dernier feront l’objet d’échanges lors de séances de négociations dédiées.

–NAO 2017/18 signée par la CFDT-CFE-CGC

En 2018, les mêmes syndicats majoritaires signataires de la NAO ont convenu avec la Direction de reporter à nouveau la négociation sur les primes pour le travail exceptionnel :

Par ailleurs, le travail exceptionnel les jours fériés, les weekends et le soir faisant l’objet d’un accord collectif spécifique, les discussions relatives à ce dernier feront l’objet d’échanges lors de séances de négociations dédiées.

–NAO 2018/19 signée par la CFDT-CFE-CGC

Et dernièrement en 2019, les mêmes syndicats majoritaires signataires ont convenu avec la Direction ce qui suit :

Par ailleurs, le travail exceptionnel les jours fériés, les weekends et le soir faisant l’objet d’un accord collectif spécifique, les discussions relatives à ce dernier feront l’objet d’échanges lors de séances de négociations dédiées. Cette négociation n’ayant pas pu être effectuée en 2019 pour des raisons de calendrier, cette négociation est reportée en 2020.

–NAO 2019/20 signée par la CFDT-CFE-CGC

L’Ugict-CGT,  SEUL et UNIQUE syndicat défendant les intérêts des salariés effectuant le travail exceptionnel au sein d’Axa IM, ne peut pas avancer sur ce sujet quand les syndicats représentant une très grande majorité des salariés sont tout à fait content de repousser d’année en année la négociation qui est normalement OBLIGATOIRE.

L’Ugict-CGT UES Axa IM :

Le SEUL et UNIQUE syndicat qui défend les intérêts des salariés effectuant le travail exceptionnel le soir et les weekends au sein d’Axa IM

0