Chaque année, la Direction d’Axa IM vient en CE pour présenter son plan de formation ainsi que le bilan de son plan de l’année précédente. Depuis 2015, les même chiffres sont livrés aux représentants du personnel : Budget annoncé pour l’année, dépenses formation de l’année précédente découpées en deux parties : la contribution obligatoire d’1% de la masse salariale à l’organisme paritaire OPCABAIA (externe), et les dépenses du plan allouées à la formation des salariés (internes). Comme nous vous l’avions déjà expliqué, cette année la Direction a prétexté la pandémie Coronavirus pour couper son budget formation de plus de 30% (voir notre tract) ! Le sujet passe maintenant entre les mains de la négociation collective, la Direction venant d’ouvrir des négociations en vue d’un éventuel accord sur la formation professionnelle. Première question mise à l’ordre du jour par l’Ugict-CGT : Comment contraindre la Direction à dépenser effectivement le budget de formation annoncé en début d’année, puisque l’année suivante on constate systématiquement que le budget n’est consommé que partiellement : 56% en 2017, 55% en 2018 et 58% en 2019, par exemple. La réponse de la Direction, donnée en réunion de négociation le 14 mai dernier, est illustrative de la malhonnêteté intellectuelle à laquelle les salariés d’Axa IM sont confrontés quand ils veulent se former professionnellement.

TROMPE OEIL : LA DIRECTION DIT QU’ELLE COMMUNIQUE UN BUDGET “GLOBAL” POUR AXA IM GROUPE (Y COMPRIS LES FILIALES A L’INTERNATIONAL), PUIS SUR LES DÉPENSES “FRANCE” L’ANNÉE SUIVANTE, LE TOUT RAMENÉ A LA MASSE SALARIALE FRANCE

Il a fallu du temps pour faire comprendre la question à la Direction d’Axa IM : Pourquoi le budget formation annoncée en début d’année n’est jamais dépensé entièrement selon les chiffres communiqués l’année suivante ? :

[Les informations suivantes sont réservées aux adhérents et sympathisants du Syndicat Ugict-CGT UES Axa IM. Connectez-vous ou contactez un représentant Ugict-CGT pour rester informés...]

Réponse de la Direction : Le budget annoncé en début d’année est “global”, pour tout Axa IM y compris les filiales à l’étranger. Les dépenses au titre du “plan de formation” communiquées l’année suivante sont sur le seul périmètre de l’UES Axa IM en France.

C’est donc l’embrouille totale : Ramener le budget “global” à la masse salariale France n’a aucun sens, et ne pas communiquer un réel budget “France” veut dire qu’en réalité il n’y en a tout simplement pas ! Confondre les deux, en ramenant les deux montants à la masse salariale France, est intellectuellement malhonnête, et ne permet pas à la Direction de dégager sa responsabilité de donner une vision claire des moyens consacrés à la formation professionnelle chez Axa IM.

Il n’est pas étonnant que des salariés se voient systématiquement refusés des formations au motif de “restrictions budgétaires” !

Ainsi, l’Ugict-CGT a demandé des informations pertinentes et des engagements claires au titre des négociations en cours sur la formation professionnelle au sein de l’UES Axa IM. A ce jour, l’Ugict-CGT est seule à pointer ce problème dans le dispositif appliqué depuis des années au sein de l’entreprise.

Ugict-CGT :

Pour une réelle formation professionnelle des salariés de l’UES Axa IM

 

0