La réunion extraordinaire du CSE du 7 juin a eu pour point unique le déménagement des salariés du GIE Axa vers la Tour Majunga en janvier prochain, ostensiblement en raison de travaux des immeubles du 21 au 25 avenue Matignon. Il est prévu que le GIE s’installera pour 3 ans, et pourquoi pas plus si l’air de la défense plait aux VIP du GIE et surtout si les réductions de coûts en terme de M2 arrangent la Direction du Groupe. Après avoir annoncé que les deux sociétés resteront hermetiquement distincte, la Direction commence à revenir sur ses propos en annonçant qu’aucune décision n’a été encore prise sur la mise en commun des services (sécurité, courrier, reprographie, HR…). L’Ugict-CGT croit que ce déménagement n’est pas anodin ; même si les travaux sont nécessaires et offrent un prétexte pour le démenagement, nous ne pensons pas qu’à moyen terme tous les salariés du GIE y retourneront, sauf peut être ceux du siège du Groupe pour garder une adresse de prestige pour recevoir les clients. Ce déménagement permettraient, à notre avis, à moyen terme, une opportunité irrésistible pour la Direction de mutualiser les ressources entre Axa IM et les départements du GIE qui font la même chose, soit la gestion des fonds du Groupe. L’Ugict-CGT UES Axa IM est seule à rester vigilante dans cette période réformiste de transformation.

LE DÉMÉNAGEMENT DU GIE A MAJUNGA ET L’ACCÉLÉRATION DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DU GROUPE AXA

Il y a lieu de rappeler que la big réorganisation présentée dernièrement n’est que le résultat de réajustements (tout comme le PDV) de fonctions, prévus par la transformation numérique (disparition de certaines fonctions prévues lors des Comités Européens du Groupe Axa qui se sont tenus à Prague pour signer l’accord sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC), puis à Madrid pour annoncer la transformation numérique avec les fonctions qui devaient disparaître au sein des services financiers.

Ainsi, ce déménagement va bouleverser complètement nos méthodes de travail, la transformation numérique faisant bon an mal an son chemin avec toutes les conséquences pour l’emploi, d’autant que la direction n’a pas anticipé cette transformation, présentée au comité de Groupe européen voilà plusieurs années. Les élus de l’Ugict-CGT Axa IM qui y ont participé rapportent que la direction du Groupe leur avait présenté une liste de métiers de la finance qui devaient disparaître avec les évolutions technologiques (Cloud, Bloc Chain….) : assistanat, CRM, RH etc…. La mise en place du PDV n’ayant réglé qu’une infime partie (assistanat, CRM…). Le reste, avec la dernière réorganisation et le déménagement du GIE pour fort longtemps, est à venir…..

Comme l’a déjà précisé une étude de l’OIT à l’horizon 2024, les révolutions sociétales et technologiques, verront une bonne partie de la population mondiale au chômage si les entreprises n’anticipent pas le changement. Or rien n’a été  vraiment anticipé en amont malgré les accords GPEC.

En effet, début 2021 la Tour accueillera pas moins de 800 salariés supplémentaires qui occuperont les étages libérés. Toute la haute direction du Groupe sera logée à Majunga. La Direction nous avance que la plupart des salariés du GIE sont déjà en télétravail. Mais l’Ugict-CGT craint qu’une gestion du flux mal gérée ne puisse répondre à la capacité d’accueil des salariés de l’UES Axa IM, avec toutes les conséquences sur la possibilité de restauration au RIE qui est déjà assez surbooké. L’Ugict-CGT insiste pour la mise en place du ticket restaurant demandé depuis plus de 2 ans, la négociation et la signature d’un nouvel accord sur le télétravail.

La présence du GIE sur le site Majunga nous interpelle pour plusieurs raisons et nous laisse augurer plusieurs hypothèses, et entre autre : Le GIE, va t-il être réorganisé et le Groupe n’est-il pas susceptible de fusionner certaines activités entre le GIE et la partie Core d’AXA IM et peut être recréer une entité avec moins de salariés pour réduire drastiquement les coûts  ?

0