Pour la représentation et la défense de tous les salariés Ingénieurs, Cadres et Technicien-nes des sociétés de l’UES AXA IM

Mois : août 2020

Le Quiz d’été Ugict-CGT : Evaluez la qualité de vos conditions de travail en télétravail !

Sur le ton de l’humour, l’Ugict-CGT a élaboré un questionnaire dont l’objet est d’évaluer la qualité des conditions de travail des salariés en télétravail (cliquez ici pour répondre au quiz). Avec des Gifs drôles mettant en scène Donald Trump, toute l’équipe de The Office ou encore Chandler Bing, le questionnaire traite tout de même de questions de fond. Il a déjà attiré l’attention de BFMTV et également de la presse nationale (cliquez ici pour voir l’article du Capital). Chez Axa IM, un nouveau dispositif de télétravail est actuellement en négociation entre la Direction et les syndicats représentatifs. L’Ugict-CGT note que l’arrivée imminente à Majunga des salariés du GIE Axa va presque doubler la densité des salariés dans la tour. Notre Syndicat vous invite tous à répondre au Quiz d’été de l’Ugict-CGT et à nous remonter votre score dans le sondage ci-joint, ce qui donnera des indications sur la Qualité du Vie au Travail en Télétravail chez Axa IM.

0

COVID-19, prudence et transparence chez Axa IM : Encore un autre cas suspect de Coronavirus provoque des questions sur le “premier cercle”

La bonne nouvelle est que — après s’être abstenue fin juillet d’annoncer des cas suspects de COVID-19 qui se sont par la suite relevés confirmés (voir notre tract)— la Direction d’Axa IM a repris la pratique légalement obligatoire d’informer les représentants du personnel de l’existence des cas suspects au sein de l’entreprise et les mesures qui sont prises pour répondre aux risques sur la santé et la sécurité des salariés. La mauvaise nouvelle est qu’elle vient d’annoncer encore un autre cas suspect de COVID-19, s’ajoutant aux trois cas suspects déclarés la veille. Cette-fois ci, l’étage concerné est le même sur lequel l’un des cas avérés était présent pour la dernière fois le 27 juillet dernier. Si la Direction s’est ainsi remise en conformité avec ses obligations légales d’informer des représentants du personnel de tout risque grave et imminent au sein de l’entreprise, elle a expressément refusé de répliquer sa procédure appliqué début juillet, quand la Direction Générale a envoyé un mail à tous les salariés les informant des cas suspects et les étages concernés, procédant immédiatement à l’évacuation de ces étages et leur désinfection spécifique (voir notre tract). Désormais, pour la Direction, pas besoin de faire une communication générale : “nous ne prévoyons pas de communication globale à destination de tous les salariés de l’entreprise … dans la mesure où aucune action spécifique n’est attendue de façon générale”, elle avait déclaré le 7 août dernier. Par ailleurs, alors que la Direction n’a pas procédé à une désinfection spécifique pour les étages concernés par les cas déclarés le 29 juillet qui se sont par la suite relevés confirmés (en déclarant “Les salariés ayant été présents sur site pour la dernière fois le 29 juillet, les bureaux ont d’ores et déjà fait l’objet de plusieurs désinfections), maintenant elle a confirmé qu’elle procède systématiquement à une désinfection spécifique des étages concernés par les nouveaux cas suspects (mais pas d’évacuation). L’Ugict-CGT demande des clarifications sur les procédures appliquées par la Direction en cas de cas suspects ou avérés, et une transparence totale vis-à-vis des salariés dont la santé et la sécurité sont directement concernées.

0

Le COVID au retour chez Axa IM ? Encore trois cas suspects ont été déclarés le 17 août 2020

La Direction vient d’annoncer aux représentants du personnel que trois cas suspects de Covid-19 ont encore été déclarés le 17 août 2020. Cela fait uniquement une semaine après que deux cas avérés de Covid-19 ont été annoncés aux élus, sans annonce générale aux salariés (voir notre tract). L’Ugict-CGT a demandé un point à l’ordre du jour du prochain CSE du 27 août 2020 sur les procédures à appliquer en cas de déclaration des cas suspects ou avérés de COVID-19 au sein de l’UES Axa IM. Nous attendons toujours une réponse motivée pourquoi parfois la Direction annonce l’existence des cas suspects ou avérés aux salariés, et parfois pas ; pourquoi elle procède à l’évacuation et à la désinfection des étages concernés, et parfois pas ; et quelles mesures permettent à l’heure actuelle de tracer effectivement la circulation des salariés infectés au sein des locaux d’Axa IM et de prendre des mesures nécessaires après leurs contacts avec des salariés des autres étages (et espaces communs comme la cantine).

0

Nouveaux cas confirmés de COVID-19 dans les locaux d’Axa IM : La Direction ne respecte pas la règle d’alternance entre les équipes “Rouges” et “Bleues” et force certains salariés à venir tous les jours en juillet et août

La Direction vient d’annoncer deux nouveaux cas avérés de COVID-19 parmi les salariés d’Axa IM. Elle semble avoir rechigné à en informer les représentants du personnel, probablement dans l’espoir que les tests seraient négatifs. En vain. Déjà, comme relayé par l’Ugict-CGT le 3 juillet dernier (voir notre tract), la Direction avait annoncé la présence d’un cas suspect au 19ème étage, et avait procédé à l’évacuation et à la désinfection de tout l’étage. L’Ugict-CGT, ainsi qu’un autre élu, avaient aussitôt demandé pourquoi on ne ferait pas rentrer tous les salariés chez eux en attendant les résultats du test, dans la mesure où le salarié aurait pu circuler ailleurs qu’à son propre étage. La Direction avait alors sommairement répondu : “La décision retenue par la direction n’a pas été celle-ci”, sans aucune autre explication. L’Ugict-CGT rappelle que la Direction est tenue de répondre de façon motivée aux questions des membres du CSE, faute de quoi elle s’expose au délit d’entrave. Peu après, un deuxième cas suspect avait été signalé, mais, heureusement, ces deux cas suspects de début juin s’étaient révélés négatifs. Aujourd’hui, un mois plus tard, la Direction s’est abstenue de prévenir les salariés des deux nouveaux cas suspects, et n’a annoncé le résultat positif des tests réalisés que 8 jours après le signalement des symptômes par les deux salariés concernés. De plus, elle n’a communiqué les résultats des tests qu’aux représentants du CSE, et non pas à l’ensemble des salariés. Ces 2 derniers cas s’ajoutent aux 3 cas avérés qui avaient été relevés avant le déconfinement. Par ailleurs, plusieurs salariés nous ont signalé que la Direction avait obligé certains d’entre eux à venir sur site tous les jours ouvrés des mois de juillet et août, en totale contradiction avec la règle d’alternance entre les équipes “Rouges” et “Bleues”. La Direction nous a confirmé ces exceptions pour certains, sans information préalable ni des représentants du personnel, ni des salariés concernés.

0

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén