Pour la représentation et la défense de tous les salariés Ingénieurs, Cadres et Technicien-nes des sociétés de l’UES AXA IM

Catégorie : Tickets Restaurant

Plan de déconfinement Axa IM : La Direction met en place une période d’ “expérimentation” sur des salariés volontaires “cobayes”

Au CSE du 7 mai dernier, la Direction d’Axa IM a partagé (oralement) les premiers éléments de son plan de déconfinement (pas de support écrit présenté en séance) : Aucun changement par rapport à l’existant, pour la semaine du 11 mai (pas prêts) ; des salariés volontaires seront sollicités pour être des “cobayes” pendant la période d’ “expérimentation” allant du 18 mai au 2 juin ; un kit, avec notamment 2 masques, sera remis à chaque salarié à l’entrée de l’immeuble ; pas de modification des postes de travail, la Direction estimant que l’exigence de 4 mètres-carrés annoncée par le gouvernement se conçoit comme un “cercle” dont le rapport entre la circonférence et le diamètre est un nombre irrationnel qui respecte déjà cette distance dans les plans d’étages actuels. L’Ugict-CGT a marqué son avis défavorable au volontariat, sauf au cas par cas ou de façon très limitée comme c’est le cas depuis le 16 mars et jusqu’à aujourd’hui (seulement une trentaine de salariés sur site), et a demandé de poursuivre le télétravail pour les salariés Classes 1 à 7 jusqu’au 2 juin, avec un retour progressif et alterné des salariés uniquement après une consultation du CSE avec l’appui d’un expert indépendant. L’Ugict-CGT a également demandé une véritable distance de 4 mètres-carrés entre chaque poste de travail, malgré toute considération trigonométrique de “cercle” qui a guidé les calculs de la Direction, ainsi que la suppression des petits espaces (salles de réunion, bulles, phone booths…). L’Ugict-CGT a enfin demandé l’engagement des négociations sur les conditions de travail des salariés post-déconfinement au titre de la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) 2020.

0

Prime de panier et tickets restaurant : La Direction d’Axa IM confirme le versement d’une indemnité de repas aux salariés travaillant sur site pendant la crise sanitaire

La “prime de panier” ou “indemnité de repas” est une expression utilisée en droit du travail et faisant référence à la prime versée par l’employeur à ses salariés qui prennent leurs repas sur leur lieu de travail, sans que ce repas ne soit fourni par l’employeur. Lors du CSSCT du 23 mars dernier, l’Ugict-CGT a demandé une prime de panier pour les salariés travaillant sur site pendant la période de crise sanitaire Coronavirus, compte tenu de la fermeture des restaurants inter-entreprises (RIE) et autres points de vente subventionnés par l’employeur dans la Tour Majunga. La Direction d’Axa IM vient de confirmer qu’elle va prévoir une indemnité de repas équivalente à la prise en charge de la subvention employeur  pour les salariés venus sur le site à partir du 16 mars et jusqu’à la fin de la crise sanitaire. Par ailleurs, s’agissant des tickets restaurant, la Direction a confirmé que le calendrier de mise en œuvre est en cours de calage avec AXA France. Initialement prévu pour mi-mai/juin 2020, la Direction travaille actuellement pour tenter d’avoir plus de précisions à donner prochainement.

0

Tickets Restaurants pour les salariés d’Axa IM ? Le jeu des dupes qui ne dupe pas les salariés

Par tract distribué aux salariés d’Axa IM dès la rentrée le 6 janvier 2020, une certaine organisation syndicale a annoncé en grande pompe qu’une de “ses” revendications a été “enfin entendue par la Direction” : “Celle-ci prévoit de permettre aux salariés qui le souhaitent d’opter pour les Tickets Restaurant, dans un système flexible”. Elle a ensuite fait état de la décision unilatérale de la Direction d’Axa IM, annoncé au CSE du 20 décembre dernier en outre-passant la négociation collective, d’octroyer aux salariés qui le souhaitent un nombre de Tickets Restaurant correspondant au nombre de jours du mois précédent au cours desquels le salarié n’est pas allé à la cantine, d’une valeur d’ “environ” 9€ dont 3€ déduits du bulletin du salaire et 6€ contribués par la Direction. Elle a annoncé, enfin, que ce projet “a obtenu un avis favorable de la part de vos élus CFDT”. L’Ugict-CGT dénonce ce jeu des dupes qui ne pourrait résulter que d’une concertation entre la Direction et cette organisation syndicale afin de saboter la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) qui est manifestement déloyale.

0

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén