L’avenant à l’accord GPEC AXA IM sur le Mécénat de Compétences est un avenant à l’accord sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) qui a pour but d’étendre un dispositif existant de mise à disposition des salariés auprès d’une association bénévole pendant une durée déterminée. L’Ugict-CGT a soutenu la demande unanime de l’ensemble des syndicats à la table de négociation : que des représentants du personnel puissent faire partie du Jury de Sélection des projets visant le « Mécénat de Compétences ». La Direction a refusé cette demande, voulant garder la main unilatérale sur ce projet qui sert à masquer que les sociétés de l’UES AXA IM ne versent pas assez aux oeuvres de mécénat, ce que dénonce l’Ugict-CGT en demandant à la Direction de devenir plus responsable socialement.

MECENAT DE COMPÉTENCES EST UN AVENANT À L’ACCORD GPEC

L’Ugict-CGT n’a pas signé l’avenant “Mécénat de Compétences”, mais elle a signé l’accord sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) qui est l’accord maître.

La GPEC — dispositif conventionnel —, vise à préparer les salariés aux évolutions à venir à travers le développement de leur employabilité  par la sécurisation des parcours et le développement professionnel en s’appuyant sur une « démarche compétences » portant sur l’analyse de l’impact de la transformation digitale et de la stratégie de services sur les métiers et les activités et la manière de les exercer à horizon 2020.

C’est l’intérêt de la GPEC d’organiser au profit des salariés, et en lien étroit avec la formation professionnelle, un parcours professionnel satisfaisant, riche et diversifié, tout en répondant aux besoins d’adaptation et de changement de l’entreprise.

L’accord GPEC a pour objectif de confirmer la volonté des signataires de positionner AXA IM en tant qu’employeur de référence dans un environnement en forte transformation, marqué par des conditions de marché exigeantes et une évolution forte des attentes clients, doublées de risques spécifiques pour notre activité de gestion d’actifs.

L’idée est de construire une véritable politique de « gestion dynamique » des métiers et des compétences, en appuyant sur des outils et une méthodologie de travail communs convenus conventionnellement avec les organisations syndicales représentatives du personnel.

NOTA BENE : la Gpec Axa IM actuelle s’inscrit dans le prolongement de son dispositif conventionnel d’entreprise et du groupe antérieur, en tenant compte tant de l’accord FFSA du 24.11.2014 relatif à la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences et à la Formation Professionnelle tout au long de la vie dans les Sociétés d’Assurances que celui du 8.12.2014 relatif au Pacte de responsabilité et de solidarité de la branche Assurances.

QU’EST-CE C’EST LE MÉCÉNAT DE COMPÉTENCES ?

Dans les différentes possibilités d’évolution professionnelle offertes aux salariés au sein de la Gpec (formation, promotion, mobilité interne ou externe, pré-retraite), le « mécénat de compétences » est un dispositif permettant la mise à disposition d’un salarié auprès d’une association bénévole pour une période déterminée, avec maintien de salaire. Le salarié reprend son poste à la fin de la mise à disposition.

L’Ugict-CGT a signé l’accord Gpec mettant en place ce principe. Mais nous n’avons pas validé cet avenant qui vient d’être signé par les autres syndicats, qui exclu les représentants du personnel du Jury de Sélection et qui est unilatéraleement géré par la Direction.

LES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES DU MECENAT DE COMPETENCES SERONT SELECTIONNES PAR UN JURY COMPOSÉ UNIQUEMENT DES REPRESENTANTS DE LA DIRECTION

Les salariés qui souhaitent bénéficier du dispositif « mécénat de compétences » devraient présenter un dossier à un jury de sélection de projets qui est chargé d’en vérifier la recevabilité au regard des critères suivants :

  • motivations du porteur du projet ;
  • nature et durée du projet ;
  • type de la mission solidaire qui sera celle du collaborateur ;
  • dimension solidaire et économie générale du projet ;
  • cohérence avec le parcours professionnel du collaborateur ;
  • condition de sécurité.

Le texte de l’avenant que seule l’Ugict-CGT n’a pas signé indique que le jury de sélection est composé de 3 membres : 1 représentant de la DRH d’Axa IM, le référent Groupe d’Axa Atout Coeur et le responsable de la RSE au sein d’Axa IM, dont on ignore l’existence même dans la mesure où il n’a jamais été présenté aux négociateurs !

L’ENSEMBLE DES SYNDICATS ONT DEMANDÉ L’INCLUSION DES REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL DANS LE JURY DE SELECTION, AFIN DE CONTROLER L’APPLICATION DES CRITÈRES DE SELECTION AUX DOSSIERS PRÉSENTÉS PAR LES SALARIÉS

Il n’aurait pas été difficile de faire passer le Jury de Sélection de 3 à 5 membres, dont 2 représentants du personnel. La Direction aurait eu toujours le dernier mot. Mais au moins les représentants du personnel auraient pu soutenir les dossiers de leurs collègues et s’assurer que les critères de sélection parfois flous (“cohérence avec le parcours professionnel du collaborateur” ?) soient appliqués de manière objective et condidérée.

L’ensemble des syndicats a demandé à ce que au Jury de Sélection, composé exclusivement de 3 membres de la Direction Axa IM et du Groupe, soient ajoutés des membres représentants du personnel.

LA DIRECTION A REJETÉ LA DEMANDE UNANIME DES SYNDICATS DE DISPOSER DE REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL AU SEIN DU JURY DE SELECTION

La Direction a indiqué qu’il n’y avait pas de place pour les représentants du personnel dans le Jury de Sélection.

Donc, les représentants du personnel ne seront pas concernés et n’y participeront pas au dispositif, mais ils ont quand même signé l’accord en donnant la totale liberté d’accorder ou refuser un projet par décision unilatérale de la Direction.

A quoi cela sert de signer l’accord ?

IL NE FAUT PAS LAISSER TOUT LE POUVOIR DE SELECTION EXCLUSIVEMENT À LA DIRECTION :  UGICT-CGT PLAIDE POUR LE PARITISME AU SEIN DE LA GPEC 

Mais les syndicats formant une majorité électorale aux dernières élections professionnelles, se sont désolidarisés de la position commune de paritarisme portée par l’Ugict-CGT.

Les salariés devraient pouvoir disposer de représentants dans le Jury de Sélection des projets de Mécénat de Compétences, et ne pas laisser la GPEC exclusivement dans le domaine de la décision unilatérale de l’employeur.

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hesitez pas à contacter un représentant Ugict-CGT.

L’Ugict-CGT UES Axa IM

 

PARMI LES SYNDICATS, FAITES LA DIFFÉRENCE !

 

 

 

 

0