Alertée par trois arrêts de travail pour burn-out et trois démissions en l’espace de quelques semaines, le Syndicat Ugict Axa IM a tiré la sonnette d’alarme en déclenchant une alerte en situation de danger grave et imminent au sein du département Investment Support Structured Finance, c’est à dire les Portfolio Contrôleurs (voir notre tract). La Direction a nié la gravité de cette situation devant la Commission de Santé, Sécurité et Conditions de Travail (CSSCT), qui a été réunie en urgence le vendredi 7 janvier 2022 à la demande de notre Syndicat. Lors du vote au CSE du 20 janvier 2022, tous les élus et syndicats ont voté pour approuver l’alerte, sauf la CFDT qui a pris la position de la Direction contre les salariés …

La CFDT tourne le dos à la souffrance des salariés

La CSSCT a pour objectif principal, par délégation du CSE, de veiller à la protection de la sécurité et de la santé des salariés et de contribuer à l’amélioration de leurs conditions de travail. Elle a été saisie dans cette affaire à notre demande pour l’associer à l’enquête qui s’imposait au titre de l’article L41332-2 du Code du travail : “L’employeur procède immédiatement à une enquête avec le représentant du comité social et économique qui lui a signalé le danger et prend les dispositions nécessaires pour y remédier.

Mais la CSSCT n’a même pas voulu faire une enquête sur la situation de danger grave et imminent signalée par le Syndicat Ugict Axa IM. Les élus de la CSSCT n’ont pas voulu auditionner les salariés qui se plaignaient d’une surcharge de travail. Ils ont simplement cru aux paroles de la Direction selon lesquelles “il n’y a pas de danger grave et imminent”, et ont tourné le dos à la souffrance des  salariés  sur le terrain.

La CSSCT étant une simple commission du CSE, tous les élus ont donc dû se prononcer par vote sur l’alerte en séance plénière le jeudi 20 janvier 2022 : 8 élus ont voté pour l’alerte (tous les élus de tous les syndicats sauf la CFDT), et 8 élus, tous de la CFDT (y compris le Référent Stress ainsi que le Secrétaire du CSE), ont voté contre l’alerte en solidarité avec la Direction.

Pourquoi est-ce important ? La Direction et la CFDT d’Axa IM exigent que les salariés exerçant leur droit de retrait retournent à leur poste malgré les conditions de surcharge de travail et de stress excessif

Le vote des élus d’Axa IM, qui a eu lieu le 20 janvier dernier, n’est pas anodin. C’est peut-être l’un des votes les plus importants qui ait jamais eu lieu : Si l’alerte avait été approuvée par la majorité du comité social et économique, les salariés exerçant leur droit de retrait des conditions de travail délétères n’étaient pas obligés d’assurer leur poste. Mais comme la CFDT a bloqué l’alerte pour aider la Direction à se dégager de toute responsabilité, ces mêmes salariés sont maintenant obligés de retourner à leur poste et de travailler malgré leurs angoisses et au mépris de leur santé.

C’est souvent cela le discours de la CFDT en réunion : La CFDT bloque également la demande d’un droit à la déconnexion, et prend la position de la Direction selon laquelle les salariés devraient travailler à toute heure de la journée s’ils le souhaitent …

Que se passe-t-il maintenant ? L’Inspecteur du travail est saisi immédiatement par l’employeur !

La Direction d’Axa IM se trouve maintenant dans une position très délicate. Même si elle a reçu l’appui de la CFDT, ce partenaire patronal social de la Direction n’est pas majoritaire : le vote était en effet partagé, avec 8 voix pour et 8 voix contre. Dans cette situation, l’article L4132-4 du Code du travail s’applique :

“A défaut d’accord entre l’employeur et la majorité du comité social et économique sur les mesures à prendre et leurs conditions d’exécution, l’inspecteur du travail est saisi immédiatement par l’employeur.”

Le Syndicat Ugict Axa IM accompagne les Portfolio Contrôleurs tout au long de cette affaire et restera à leurs côtés.

Si vous êtes également atteint par la situation de sous-effectif, d’organisation de travail inadaptée, de surcharge de travail et/ou de stress excessif:

Contactez un représentant du Syndicat Ugict Axa IM :

contact@ugict-aim.com

La référence syndicale pour les salariés d’Axa Investment Managers !