Au CSE extraordinaire du 10 juin 2022, la Direction d’Axa IM a consulté les représentants du personnel sur la création d’une Business Unit spécifique, troisième pilier de l’entreprise, à coté de “Core” et “Alts”, chargée de gérer des “fonds de fonds” et dénommée “Axa IM Prime”. Le Syndicat Ugict Axa IM a rendu un avis DEFAVORABLE. Nous avons en effet déploré l’absence totale d’information sur les moyens qui seraient alloués aux fonctions support pour faire face à l’augmentation de la charge de travail induite par le lancement d’une nouvelle activité commerciale de gestion …

Avis Ugict-CGT sur le projet de création d’une Business Unit Axa IM Private Market Enabler (« Axa IM Prime »)

CSE Axa IM du 10 juillet 2022

La Direction présente un projet flou et inabouti

La Direction nous dit que le projet de création d’une Business Unit est une première étape : Elle envisage de créer, mais seulement dans un second temps, une structure juridique séparée. Dans cette hypothétique et future “structure juridique” seraient ensuite transférées des activités de “fonds de fonds”, de private equity, d’infrastructure, de dette privée, et de hedge funds.

Rappelons qu’Axa IM avait déjà décidé, en 2012, de se séparer de son activité de private equity (l’entité s’appelle Ardian et se place aujourd’hui parmi les plus grands mondiaux !) Retour vers le futur, ou choix regrettable ?

Mais la création de cette filiale, qui nécessiterait l’obtention d’agréments AIFM, n’est à ce stade qu’un deuxième projet inabouti. La Direction nous dit que les représentants du personnel ne seraient consultés qu’à partir du moment où elle aurait “une vision plus précise sur les contours de ce second volet du projet”. Si une nouvelle entité juridique était créée, les actifs de la business unit y seraient transférés avec des “conséquences juridiques et sociales” à ce jour inconnues.

Le Syndicat Ugict Axa IM estime qu’il est de la responsabilité de la Direction de présenter au CSE des projets aboutis, avec toutes les conséquences financières, juridiques et sociales présentées de manière transparente.

La Direction ne nous explique pas comment les Fonctions Support feront face à la surcharge de travail induite par une nouvelle activité destinée à employer 70 personnes en 2025

A ce jour, le projet de la Direction ne concerne que deux postes au sein d’Axa IM. Mais le business plan prévoit des recrutements et des mobilités pour atteindre un total de 70 salariés en 2025.

Qu’adviendra-t-il des Fonctions Support, qui devront absorber l’augmentation certaine de la charge de travail pour l’incubation et la croissance de cette activité ? Plusieurs élus et syndicats, dont L’Ugict Axa IM, ont posé cette question.

Malgré les demandes répétées des représentants sur ce point, la Direction n’y a pas apporté de réponse satisfaisante lors du CSE du 10 juin 2022 : « On va faire pour le mieux… » Comme chacun le sait, les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Quoi qu’il arrive, nous serons particulièrement vigilants à ce sujet.

Le Syndicat Ugict Axa IM a regretté le manque de transparence de la Direction. Le rôle des représentants des salariés consiste en effet à rendre des avis éclairés sur des projets aboutis.

Ainsi, nous avons rendu un avis DEFAVORABLE.

Pour toute information complémentaire,

Contactez un représentant du Syndicat Ugict-CGT Axa IM :

contact@ugict-aim.com

La référence syndicale pour les salariés d’Axa Investment Managers !