La référence syndicale pour les salariés d'Axa IM !

Catégorie : 2. Rémunérations effectives et droits sociaux Page 1 of 10

SALAIRES, PRIMES, BONUS : Seule l’Ugict-AIM n’a pas validé les accords salariaux Axa IM par lequel les syndicats majoritaires signataires ont abandonné le principe — acquis par la négociation collective chez Axa IM depuis 15 ans –, d’un rattrapage salarial pour les Cadres n’ayant pas bénéficié de l’augmentation générale depuis trois ans.

PARTICIPATION-INTERESSEMENT : L’Ugict-AIM n’a pas validé l’accord d’intéressement par lequel les sociétés d’Axa IM remontent au Groupe Axa plus d’argent en participation selon le calcul légal qu’elles ne reçoivent en participation et intéressement recalculés selon les modalités de l’accord signé par les sections syndicales majoritaires. Notre argument a été appuyé par l’expert-comptable désigné par le Comité d’Entreprise parce que le dispositif conventionnel qui détermine une rétribution collective des profits et résultats aux salariés d’Axa IM est moins favorable que le dispositif légal.

RETRAITE : La signature par l’Ugict-AIM de l’accord Transition Activité Retraite (TAR) a permis la mise en place de ce dispositif Groupe au sein d’Axa IM.

Négociations sur un avenant à l’accord d’intéressement Axa IM : L’Ugict revendique un relèvement du plafond à 15% du salaire brut

Le mercredi 15 juin 2022, la Direction a commencé les négociations avec les syndicats sur un deuxième avenant à l’accord d’intéressement au sein d’Axa IM. L’Ugict a demandé le relèvement du plafond de la prime d’intéressement: l’accord Axa IM signé l’année dernière par les syndicats autres que l’Ugict impose en effet un plafonnement à 11,5% seulement du salaire annuel brut. Dans le cadre des négociations qui commencent aujourd’hui, l’Ugict a demandé le relèvement de ce plafond d’intéressement à 15%, sachant que la limite légale est à 20% …

Hausse de l’inflation, remontée des taux d’intérêt, perte de pouvoir d’achat : La Direction d’Axa IM refuse la réouverture des négociations salariales 2022

Alors même que l’inflation en France atteint désormais 5,2% (voir l’annonce de l’INSEE), la Direction d’Axa IM a formellement refusé de rouvrir les négociations salariales pour 2022. Le motif ? Les autres syndicats ont signé, le 27 janvier dernier, un accord prévoyant un budget d’augmentations de 2,5% pour 2022  …

L’inflation à 5,2% ! L’Ugict attend toujours la réponse de la Direction d’Axa IM

L’Insee vient d’annoncer une accélération de l’inflation qui atteint désormais 5,2% sur un an. L’Ugict Axa IM demande à la Direction de rouvrir dès maintenant les négociations salariales afin d’accorder aux salariés une augmentation générale exceptionnelle à mi-année …

La Prime Macron à 6000€ ? Le Syndicat Ugict Axa IM demande l’ouverture de négociations salariales exceptionnelles pour compenser l’inflation

Plusieurs salariés nous ont dit avoir reçu une augmentation salariale bien inférieure au budget de 2,5% agréé au terme de la dernière négociation annuelle obligatoire. Certains ont seulement reçu le minimum de 0,6% pour les Cadres et de 1,4% pour les Non-Cadres, alors même que l’inflation atteint désormais 4,8%. La pression inflationniste se fait grandissante, comme nous le savons tous très bien. La perte de pouvoir d’achat est de plus en plus ressentie par les salariés d’Axa IM en cette fin de premier semestre 2022. Pour le Syndicat Ugict-CGT, il est plus que temps de passer des paroles aux actes et d’adopter un comportement « socialement plus responsable », en reconnaissant véritablement l’investissement des salariés dans la réussite d’Axa IM et en concrétisant cette reconnaissance par des augmentations salariales au moins égales à l’inflation. C’est pourquoi nous demandons de rouvrir dès maintenant les négociations salariales au sein d’Axa IM. Il faut revoir à la hausse les augmentations collectives afin de prendre en compte la forte inflation subie par tous les salariés et d’accorder aux salariés qui y sont éligibles les avantages du dispositif de la « Prime Macron » …

Participation-Intéressement Axa IM 2021: Le partage des profits est plafonné!

Lors de la réunion du CSE du 17 mai 2022, la Direction a annoncé le résultat des calculs de la participation et de l’intéressement qui seront versés aux salariés au titre de l’année 2021. L’année a été “excellente”, avec un résultat opérationnel en hausse de 25%. Ce résultat s’est traduit par une hausse du taux théorique de participation (par rapport à la Masse Salariale Brute hors bonus) de 25%, et de celui, théorique lui aussi, de l’intéressement (par rapport à la MSB hors bonus) de 29%. Sauf que … la rétribution collective qui sera réellement versée aux salariés sera bien moindre, après application de l’accord, non-validé par le Syndicat Ugict Axa IM, qui stipule que la participation et l’intéressement additionnés ne peuvent pas dépasser 11,5% de la MSB.

 

Inflation à 4,8%, le MEDEF le dit lui-même: “La France est entrée dans une économie d’inflation durable”!

Selon l’Insee, l’inflation en France atteint désormais 4,8%, un niveau jamais égalé depuis 1985! Le MEDEF, dans un article du Figaro, le reconnaît lui-même : « la France est «entrée dans une économie d’inflation durable». Les signataires des accords salariaux d’Axa IM et du Groupe Axa ont décidé, pour 2022, des augmentations salariales de 0,6% pour les Cadres et de 1,4% pour les Non Cadres, entérinant ainsi une baisse pérenne du pouvoir d’achat des salariés. Dans le même temps, le groupe AXA encaisse des bénéfices records de 7,3 milliards d’euros, en hausse de 135% ! Les salariés demandent la reconnaissance de leur travail et sa rémunération à un prix juste, qui devrait leur permettre, au minimum, de maintenir leur niveau de vie. C’est pourquoi la CGT Axa, dont l’Ugict Axa IM, demande à la Direction de rouvrir des négociations salariales, au niveau du Groupe et dans les filiales, pour revoir à la hausse les augmentations collectives et indexer les salaires sur l’inflation …

Un mois de salaire en moyenne : L’inégalité des rémunérations entre les femmes et les hommes chez Axa IM

A l’occasion de la journée internationale de la femme, la Direction d’Axa IM vient de publier le calcul de l’index égalité Hommes-Femmes pour 2021, légalement obligatoire depuis 2018. Aucun détail n’a été inclus dans l’annonce aux salariés. Mais le “score” de 91, identique à celui pour 2020, laisse entendre que l’écart de la rémunération moyenne pondérée entre les femmes et les hommes au sein de l’entreprise, à classe et tranche d’âge comparables, reste à 7,7%. L’explication de la Direction est pour le moins fallacieuse. Les signataires de l’accord salarial 2022 ont décidé d’ignorer totalement ce problème, promettant la perpétuation de l’inégalité des rémunérations pour l’année à venir …

Salaires 2022 : La CFDT et la CFE-CGC signent pour une baisse du pouvoir d’achat des salariés

Alors même que l’Insee vient d’annoncer que l’inflation atteignait désormais 2,9% en France, la Direction d’Axa IM vient de nous informer que la CFDT et la CFE-CGC avaient fait part de leur intention de signer pour un budget global d’augmentations salariales de 2,5% seulement. Ce n’est pas une surprise, ces mêmes syndicats ayant déjà signé, le 14 janvier dernier, l’accord salarial du Groupe Axa dans des conditions à peu près identiques. Le Syndicat Ugict Axa IM, le seul à disposer d’une véritable indépendance pour négocier exclusivement pour les salariés d’Axa IM, estime que ce budget est insuffisant au regard des efforts des salariés en 2021 et des excellents résultats de notre entreprise et du Groupe en général…

Négociations salariales Axa IM 2022 : l’Ugict revendique une augmentation de 4% pour tous les salariés

La première réunion sur les « négociations » salariales Axa IM a eu lieu le 6 janvier 2022. Dans un contexte mondial de forte inflation et d’excellentes performances financières de l’entreprise et du groupe, la dernière proposition d’augmentation salariale du Groupe Axa est, pour le dire poliment, très décevante, à 2,1% seulement, alors même que l’INSEE, pourtant conservateur, affiche une inflation à 2.8% sur un an. Ce que la Direction appelle « augmentation » est donc en fait une proposition de baisser les salaires de 0,7% !… (car 2,1 moins 2,8 = -0,7)Bien entendu, le Syndicat Ugict Axa IM rejette cette aumône indécente et revendique une augmentation générale de 4% pour tous les salariés, ainsi qu’une bonification des primes et bonus de 25%. Ces mesures sont justes et raisonnables au regard du contexte fortement inflationniste (+4,1% en zone euro) et des excellents résultats d’Axa IM mais aussi du Groupe AXA (le cours de l’action est en hausse de 28,5% sur un an).

Forte Inflation, Quid des salaires ?

Les chiffres sont sans appel, l’inflation est de retour: depuis un an, +4,1% dans la zone Euro, +4,2% au Royaume-Uni, et +6,2% aux Etats-Unis. Par ailleurs, le prix du pétrole a explosé: +74% sur un an, les prix de l’énergie impactant toute l’économie mondiale. Dans ce contexte, il est indéniable que le pouvoir d’achat des salariés en a pris un coup depuis un an …

Page 1 of 10

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén