0

Les calculs de l’intéressement et de la participation des salariés aux résultats de leur entreprise et du Groupe viennent de tomber et sont décevants. Une certaine organisation syndicale crie Scandale ! : « Alors que la direction nous annonce que tout va bien avec de bons résultats, pour 2016 elle constate que ce sont toujours les salariés qui doivent faire les efforts ; rien n’est fait pour nous motiver ! » Vraiment ? Les salariés d’AXA Investment Managers demandent ce qui se passe.

Avec cette analyse superficielle et malhonnête, ce « syndicat » montre non seulement qu’il n’a pas compris l’accord d’intéressement qu’il a signé sans réserve, mais aussi qu’il tente d’induire en erreur les salariés avec de fausses  informations. Où était cette indignation au moment de la négociation de cet accord, que ce « syndicat » très majoritaire a approuvé il y a deux ans contre l’avis de l’UGICT-CGT ?

Rectifions la réalité des faits : Les résultats 2016 d’AXA IM n’étaient pas « bons », et la Direction n’a pas dit que « tout va bien » lors du CE du 27 avril 2017 : Le Chiffre d’affaires est en baisse de -1%, le Résultat d’exploitation en baisse de -3%, et le Résultat opérationnel (Underlying Earnings, sur lesquels l’intéressement est directement basé) est en baisse de -4%… Les déclarations publiques d’une certaine organisation syndicale — via son tract à tous les salariés –, sont tout simplement mensongères. Avec une baisse de -3% (11,5 – 8,47), le complément de rémunération est parfaitement en ligne avec ce que l’on peut attendre.

Ce qui est triste : les salariés ont voté majoritairement pour un « syndicat » qui tente aussi manifestement de les embrouiller. Et comment voulez-vous que la Direction respecte les salariés quand on a à la table de négociation des représentants qui ne comprennent rien ? D’abord ils abandonnent vos intérêts en signant un accord contre vos intérêts, puis ils vous mentent en disant que le dispositif n’a pas marché comme il devait. Les salariés d’AXA IM ne mériteront pas mieux tant qu’ils votent à plus de 60% pour des représentants et négociateurs qui se contentent de « tamponner » les accords rédigés unilatéralement par la Direction.

LE SCANDALE N’EST PAS LA BAISSE CETTE ANNEE, MAIS LE MANQUE À GAGNER DES DEUX DERNIÈRES

Pour nos lecteurs fidèles qui l’ont déjà compris, l’histoire est vieille et se répète chaque année. C’est cyclique : quand les résultats d’AXA IM sont bons, l’intéressement et la participation des salariés montent, et quand ils sont mauvais ce complément de rémunération baisse. Jusque là, tout va bien. Mais les syndicats signataires des accords d’intéressement depuis des années – qui sont toujours les mêmes –, ont donné un cadeau à la Direction : ils ont donné leur accord pour un « plafond » à l’ensemble intéressement + participation à 11,5% par an. Ainsi, les mauvaises années le complément de rémunération baisse, et peut même aller à 0. Mais les bonnes années, il ne peut jamais dépasser 11,5%. Ce sont vos syndicats signataires qui l’ont voulu !…

Lire l’accord d’intéressement inintéressant signé par les autres organisations syndicales :

ACCORD 2015_06_25_AIM_Accord d’intéressement AXA IM 2015-2017

Pourquoi c’est scandaleux ? La loi ne fixe aucune limite pour la participation : elle fixe une limite de l’intéressement à 20% du salaire annuel (y compris variable). Chez AXA IM, l’intéressement calculé + participation a atteint 30,8% en 2006, 26,1% en 2007 et 15,8% en 2008, mais ce qui a été versé aux salariés était amputé par le plafond ; le plafond a également joué dans les bonnes années d‘après-crise de 2011, 2014 et encore l’année dernière, au titre de 2015, mais le syndicat majoritaire n’a rien dit. Chaque fois il y a une perte pour les salariés à cause du plafond. Les salariés peuvent participer pleinement aux résultats à la baisse les mauvaises années, mais grâce à leur syndicat majoritaire, pas à la hausse les bonnes années.

ANALYSE UGICT-CGT SUR L’INTERESSEMENT ET LA PARTICIPATION AXA IM :