La référence syndicale pour les salariés d'Axa IM !

Catégorie : 5. Organisation et conditions du travail Page 1 of 18

Seule l’Ugict-AIM a déclenché des enquêtes DP tenant au non-respect de l’article 77 de la Convention Collective et de la procédure d’escalade de l’entretien de performance, en défense des salariés contestant des notations injustes au titre de l’évaluation annuelle.

Nouvelle réorganisation de Client Group : La Direction accélère le démantèlement de l’équipe

La scission de Client Group en un “Client Group Core” et un “Client Group Alts”, annoncée en grande pompe par la Direction en mars 2020, n’était finalement pas une si bonne idée que cela… Eloignement des commerciaux de leurs clients, perte de la connaissance métier, arrêt du “cross-selling”, diminution de leur rémunération, réduction du sentiment d’appartenance, plusieurs démissions … Ce “pilier” de la stratégie la plus récente d’Axa IM est manifestement un échec. Mais au lieu de faire marche arrière, la Direction poursuit la fuite en avant et s’enlise dans une complexité de moins en moins compréhensible …

Télétravail Axa IM : Un choix pour le salarié, deux options pour la Direction

Certains vous feront croire que tout salarié d’Axa IM a “3 formules au choix” : pas de télétravail, 8 jours par mois (2 jours par semaine) ou 12 jours par mois (soit 3 jours par semaine). Mais la réalité est plus nuancée, et les règles convenues avec les signataires de l’accord sur le télétravail sont plus favorables à la Direction. Le Syndicat Ugict-CGT n’a pas signé ce dispositif et regrette non seulement l’absence de notion de “droit” au télétravail (certains salariés en effet se heurtent à un refus), mais aussi la prise en charge très faible des coûts réels du télétravail, ainsi que l’absence de contrôle des heures supplémentaires effectuées à domicile …

 

FLASH INFO TELETRAVAIL : La Direction en retard sur ses objectifs

Partiellement réussi pour la Direction?

La Direction a informé les représentants du personnel que seul un tiers des salariés avaient demandé le télétravail au 30 septembre 2021. 40% des demandes ont été acceptées par la Direction. 60% des demandes sont “en attente de la validation des managers”. La Direction nous a dit ne pas connaître la ventilation des demandes pour la formule “2 jours” et pour la formule “3 jours”, parce que la requête permettant d’interroger Pléiades est en cours de ” développement chez Axa France” …

Stress, surcharge de travail, réorganisations incessantes, départs non remplacés, inégalités croissantes entre les femmes et les hommes : Le CSE rend un avis unanimement DEFAVORABLE à la politique sociale d’Axa IM en 2021

La politique sociale, les conditions de travail et l’emploi chez Axa IM étaient à l’ordre du jour du CSE du 30 septembre 2021. L’avis DEFAVORABLE à cette politique était unanime : Les salariés sont épuisés et beaucoup d’entre eux dépassent largement un nombre décent d’heures de travail. Il n’y a plus de suivi du stress, de l’anxiété et de la dépression chez les salariés, et la Direction refuse d’adapter de façon digitale le dispositif existant. La Direction refuse la transparence sur les “accords d’équipe” et outrepasse les représentants du personnel sur les conditions de retour sur site après la crise sanitaire. La négociation salariale s’est terminée en échec, celle sur la “Prime Macron” aussi, et l’inégalité des rémunérations entre les femmes et les hommes augmente pour la deuxième année consécutive, et ce, malgré les excellents résultats de l’entreprise …

Garde à vous ! Les « partenaires » sociaux favorables au protocole sanitaire d’Axa IM demandent à la Direction de renforcer les contrôles et de sanctionner les salariés

Dans sa communication du 10 septembre 2021, la Direction s’est auto-félicitée des conditions de retour à la Tour Majunga, revues « en accord » avec les « partenaires » sociaux. Précisons que, dans le cas présent, les « partenaires » sociaux sont la CFDT et la CFE-CGC. Depuis le 20 mai 2021, ces deux organisations ont systématiquement validé les modalités toujours changeantes de retour à Majunga. Seul le syndicat Ugict Axa IM a mis la Direction en garde, de façon répétée (voir nos articles de maiaoût, et septembre 2021), contre ces modalités que nous jugeons bancales. Lors du CSE du 8 septembre 2021, la CFDT et la CFE-CGC ont une nouvelle fois donné un avis FAVORABLE au protocole sanitaire de la Direction, malgré le fait que celui-ci n’était pas conforme au protocole national, et qu’il créait un risque non-négligeable de propagation du virus au sein de l’entreprise. La jauge, c’est-à-dire la condamnation d’un bureau sur deux pour espacer les salariés, a été complètement supprimée : ceci est incompréhensible et dangereux ! Mais pour les soldats partenaires sociaux de la Direction, le dispositif est désormais parfait : il suffit de renforcer les contrôles et de sanctionner les salariés qui ne respecteraient pas les consignes.

Transfert des contrats de travail de Technology vers Axa IM SA : Combien de temps les salariés seront-ils sans carte de mutuelle ?

Conséquence inattendue, et donc non prévue par la Direction, de sa décision de transférer “sans incidence aucune” l’ensemble des salariés du Département Technology d’Axa IM Paris vers Axa IM SA, décision à laquelle tous les élus de la CFDT et de la CFE-CGC avaient donné un avis FAVORABLE lors du CSE du 24 juin 2021 (mais PAS l’Ugict-Axa IM, voir notre tract) : Suite au transfert de Technology vers AXA IM SA, les salariés concernés ont été radiés de la mutuelle sans, à ce jour, d’information sur les remboursements en cours ni sur l’envoi des nouvelles cartes de mutuelle.

Retour sur site : Rétropédalage de la Direction !

Lors du CSE extraordinaire du 8 septembre dernier, la Direction d’Axa IM a consulté en urgence les représentants du personnel sur des modifications au protocole de déconfinement auquel ils avaient majoritairement donné un avis favorable le 20 mai 2021. Encore une fois, le Syndicat Ugict Axa IM a été le seul à rendre un avis DEFAVORABLE à la présence obligatoire sur site tant que les préparations n’auront pas été faites pour assurer de bonnes conditions de travail et pour accueillir les salariés sur site convenablement …

Retour sur site ? Pourquoi la Direction n’est pas prête

Au CSE du 31 août 2021, la Direction a admis ne pas être prête pour appliquer son dispositif de déconfinement prévoyant un retour sur site obligatoire à partir du 1er septembre, qui avait fait l’objet d’un avis majoritairement FAVORABLE des élus et syndicats le 20 mai dernier, à l’exception du Syndicat Ugict-CGT (voir notre tract). Pourtant, elle a refusé la demande de prolonger le dispositif de retour volontaire sur site en septembre. Notre Syndicat a dénoncé le détournement de la négociation collective sur le temps et les conditions du travail avec les organisations syndicales représentatives : Sous la guise de « conversations » ou « discussions », la Direction passe outre les délégués syndicaux pour négocier directement avec des salariés des « accords d’équipe » qui représentent en fait l’expression de la décision unilatérale de l’employeur. Les autres représentants et syndicats se plient devant ce pouvoir sans limite en donnant systématiquement leurs avis et signatures FAVORABLES à la volonté de la Direction …

Forfait jours des cadres : La Cour d’appel de Paris condamne Axa IM à payer 35000€ en rappel de salaire

Dans une affaire originellement portée devant le Conseil des Prud’hommes pour contester le licenciement d’un salarié cadre défendu par le Syndicat Ugict Axa IM, la société Axa Investment Managers a été condamnée en appel par la Cour de Paris à lui payer un rappel des heures supplémentaires et des contreparties obligatoires en repos …

Abonnement mobile “offert” : Free lunch ?

Lors du CSE extraordinaire du 29 juin 2021, la Direction a présenté son projet de nouvelle politique de téléphonie mobile, “offrant” un abonnement aux salariés. Mais, comme chacun sait, dans la vie, il n’y a pas de “free lunch” …

Page 1 of 18

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén