La référence syndicale pour les salariés d'Axa IM !

Catégorie : 2.1 Salaires, primes et bonus Page 1 of 4

Gel des salaires : Avez-vous pu en bénéficier ?

Les augmentations salariales, primes et bonus viennent d’être communiqués aux salariés d’Axa IM. A l’issue des négociations salariales en février dernier, la Direction Générale avait annoncé le gel des salaires, à l’exception des rares “réajustements” pour ceux qui sont trop mal payés par rapport aux critères de la DRH …

Entretien annuel : Quand on ne demande rien, on n’a … RIEN !

Quand on ne demande rien, on n’a… RIEN ! Chez Axa IM, la période des évaluations annuelles est maintenant derrière nous. Beaucoup de salariés nous ont fait part des messages très explicites qu’ils ont reçu de leur hiérarchie les informant qu’ils ne se verraient octroyer aucune augmentation cette année. L’Ugict Axa IM rappelle que l’article 77 de la Convention Collective Nationale des sociétés d’Assurances (la « CCN Assurance »), qui s’applique au sein d’Axa IM, prévoit qu’un entretien individuel permettant de faire le point sur le degré de satisfaction réciproque du salarié et de l’entreprise, ainsi que sur leurs attentes mutuelles, ait lieu une fois par an. Cet entretien porte notamment sur les souhaits du salarié en matière de formationd’évolution de carrière et de conditions de travail (cliquez ici pour le texte complet). Il ne faut donc surtout pas négliger les droits accordés par ces dispositions. Par conséquent, si vous estimez mériter une augmentation et/ou une prime d’un montant précis, il faut que vous en fassiez part très explicitement à votre hiérarchie, par écrit notamment. L’espoir fait vivre, oui, mais il ne permet pas une vie décente quand il n’est pas accompagné d’actions concrètes pour lui donner corps. Ne vous bercez donc pas d’illusions : l’employeur n’augmentera votre rémunération que si vous réclamez une augmentation. En effet, même si vous êtes excellent dans vos tâches, votre silence sera interprété par l’employeur comme un contentement tacite par vous des conditions matérielles qu’il daigne vous accorder…

Très généreuse absence d’augmentations salariales chez Axa IM en 2021 : La Direction Générale explique qu’elle applique l’accord RSG signé par la CFE-CGC et par la CFDT !

Durant le CSE qui s’est tenu le 25 février 2021, la Direction Générale nous a confirmé que l’année 2020 avait été pour Axa IM une excellente année, avec un bénéfice opérationnel net en hausse de 6%. Pour récompenser comme il se doit les salariés, le budget moyen pour les augmentations individuelles, discrétionnaires comme à l’accoutumée, sera d’un généreux un pourcent, sachant que, en réalité et à de rares exceptions près, personne ne sera augmenté. Nous remercions chaleureusement la Direction Générale pour son altruisme et pour la reconnaissance qu’elle témoigne ainsi envers ses employés, reconnaissance d’ailleurs accordée à l’ensemble des salariés du groupe Axa en France, dans le cadre des magnanimes dispositions de l’accord de la Représentation Syndicale du Groupe (RSG), lequel fut d’ailleurs signé par la CFE-CGC et par la CFDT (cliquez ici pour lire l’accord). Afin de compléter des augmentations salariales qui seront nulles pour presque tout le monde, l’esprit charitable de la Direction Générale l’amène à nous octroyer vingt euros mensuels, en dédommagement des dépenses occasionnées par le télétravail.

Inégalités salariales entre les hommes et les femmes au sein d’Axa IM : La Direction ne négocie pas de façon loyale !

Force est de constater qu’il n’existe pas de véritable négociation entre la Direction et les organisations syndicales sur le sujet de l’inégalité avérée des rémunérations entre les hommes et les femmes au sein d’Axa IM ! Ces inégalités salariales, que l’Ugict Axa IM dénonce depuis plusieurs années déjà, persistent à ce jour ! D’après les chiffres de 2020, communiqués par l’expert indépendant désigné par le CSE, les femmes salariées de classe 5 gagnent jusqu’à 16% de moins que leurs homologues masculins. Pour ce qui concerne la classe 6, les femmes gagnent jusqu’à 48% de moins que les hommes. Seule exception au tableau, les salariées de classe 6 âgées de plus de 50 ans. Pour ce qui concerne la classe 7, l’écart, toujours en défaveur des femmes, peut atteindre 28% selon la classe d’âge. Enfin, les femmes attachées de direction ont un niveau de rémunération qui peut être inférieur de 37% à celui des hommes. De plus, les statistiques par catégories de métiers Support, Sales et Investissement font apparaître des inégalités criantes. La Direction voudrait se rembourser des congés maternité qu’elle ne s’y prendrait pas autrement…

Augmentations salariales ? Le résultat opérationnel d’Axa IM est en hausse de 5%, mais les salaires ne progresseront en moyenne que de 1%, contre 1,6% l’année dernière !

Lors de la troisième réunion de « négociation » salariale  chez Axa IM, qui s’est tenue le 8 février 2021, notre Direction, simple exécutante, comme à l’accoutumée, des ordres du Groupe AXA, a enfin révélé ses intentions: l’année 2020 fut bonne, avec un résultat opérationnel en hausse de 5%. Mécaniquement, le « bonus pool », qui est basé sur cet indicateur, sera donc en hausse du même pourcentage, même si, nous a précisé la Direction, cela ne veut pas dire que les bonus de tous les salariés seront en hausse : « les bonus peuvent être les mêmes, supérieurs, ou bien inférieurs, selon les cas ». En revanche, les nouvelles sont très mauvaises en ce qui concerne les enveloppes d’augmentations salariales. Pour les non-cadres, l’augmentation générale sera de 0,4%, et le budget d’augmentations individuelles sera de 0,6%. Pour les cadres, le budget d’augmentations individuelles sera de 1%

Négociations salariales Axa IM 2021 : l’Ugict-Axa IM revendique une augmentation de 2% pour récompenser les efforts des salariés

Nous en sommes déjà à la troisième réunion de négociation annuelle obligatoire (NAO) sur les augmentations salariales au titre de 2021 ! Pour les non cadres, l’Ugict Axa IM demande une augmentation générale de 1% et un budget d’augmentations individuelles de 1%. Pour les cadres, notre Syndicat revendique un budget d’augmentations individuelles de 2%. En ce qui concerne les primes, l’Ugict Axa IM demande une prime de 2500€ pour les non cadres, de 4000€ pour les salariés de classe 5, de 6000€ pour les classes 6, et de 8000€ pour les classes 7. Mais, à la différence des autres syndicats, nous réclamons que ces montants ne soient pas simplement indicatifs, mais qu’ils soient versés de droit pour tous les salariés ayant réussi ou dépassé leurs objectifs. En ce qui concerne l’inégalité des rémunérations entre les hommes et les femmes, l’Ugict Axa IM a demandé la suspension des négociations, dans l’attente de statistiques réelles et pertinentes qui seules nous permettraient de mener une négociation loyale avec la Direction (voir notre tract)…

Fin de la NAO UES Axa IM 2019/2020 : Résultat Net Part du Groupe +50%, Augmentation Générale +0,8%

Seulement 3 semaines après que les syndicats majoritaires CFDT-CFE-CGC ont signé un accord avec la Direction d’Axa IM pour une augmentation générale de seulement 0,8% (vous avez certainement remarqué l’absence totale de communication de leur part à ce sujet), la Direction a annoncé devant le CSE du 24 février dernier un résultat net part du Groupe en augmentation de +50% en 2019. Elle avait commencé la réunion en se félicitant que les actifs sous gestion (“Assets Under Management” ou AUM) ont atteint en 2019 un niveau historique, en hausse de 10% par rapport à 2018. Si les revenues ont été stables (-0,08%), le résultat d’exploitation (qui sert de base pour le calcul du “bonus pool”) était en baisse de -3%. Si le résultat opérationnel net (“Underlying Earnings” ou UE) était en baisse de –2% par rapport à l’année précédente, il a été en hausse de +1,5% par rapport au budget. La présentation des résultats serait terminée là, sauf que l’Ugict-CGT a demandé confirmation du Résultat Net Part du Groupe, qui sert de base pour le dividende remonté à l’actionnaire, chiffre qui n’a même pas trouvé une place dans le document communiqué aux élus : +50% par rapport à 2018, grâce notamment à la non-répétition de plusieurs éléments exceptionnels. Comme indiqué dans un article récent dans Les Echos (lire l’article), Axa IM mise désormais sur “la discipline” pour doper ses résultats. Dommage pour les salariés que les syndicats formant une majorité l’accompagnent dans cette stratégie.

Variations annuelles des salaires : Quelles populations tirent profit de la politique salariale d’Axa IM et lesquelles en sont lésées ?

Au CSE du 12 décembre dernier, l’expert désigné par les élus a présenté son analyse de la politique sociale et salariale de la Direction d’Axa IM en 2018, au titre de la consultation annuelle 2019 du CSE. Par rapport à l’année précédente, les Hommes Non Cadres sont les seuls à souffrir d’une évolution salariale annuelle négative, à -0,6% en moyenne, pour un salaire moyen inférieur à 40.000 € ; cette population ultra-minoritaire est constituée principalement des salariés des Services Généraux et des Comptables chez REIM. Les Femmes Cadres se sont tirées pas mal avec une évolution salariale annuelle de +2% en moyenne, mais pas aussi bien que les Hommes Cadres qui ont vu leur salaire fixe augmenter de +2,4% en moyenne. Les  Femmes Non Cadres ont bénéficié en moyenne d’une augmentation salariale de +3% pour arriver à leur salaire annuel moyen le plus haut de l’histoire d’Axa IM à plus de 45.000 €. Mais la vraie gagnante de la politique salariale Axa IM est population des 10 Rémunérations les plus Élevées au sein de l’UES : Leur salaire moyen a augmenté de +10,3% en 2018, après avoir enregistré une baisse de -1,4% en 2017 et une hausse de +27,6% en 2016 ! Geste de remerciement pour avoir supprimer 163 emplois au titre du PDV 2018 avec la bénédiction du syndicat majoritaire ? Ou goutte qui fait déborder la vase pour l’ensemble des élus du CSE qui ont rendu en avis DÉFAVORABLE à la politique sociale de la Direction ?

La CFDT et la CFE-CGC signent pour l’austérité chez Axa : Les signataires de l’accord salarial Groupe Axa acceptent 0,8%

Les négociations étaient longues et dures, mais l’accord salarial au niveau de la Représentation Syndicale du Groupe AXA (RSG AXA) a enfin été signé par les syndicats majoritaires CFDT-CFE-CGC. Une vraie tragédie selon Ugict-AIM, qui dénonce le taux d’augmentation générale indécent de 0,8% pour les Non Cadres classes 1 à 4, le plus bas taux d’AG de l’historie récente chez Axa. Nous avons compris (la CGT n’étant pas à la table de négociation au niveau Groupe) que la première proposition de la Direction était 0,7%. Peut-on réellement crier “victoire” pour la négociation collective qui a donné ce 0,1% de plus ? Quant aux augmentations individuelles, les managers vont devoir allouer des maigres enveloppes correspondant à seulement 0,8% de la masse salariale concernée (MSC) pour les Non Cadres, et 1,6% de la MSC pour les Cadres, également parmi les plus bas depuis au moins 10 ans, pourtant validés par les syndicats majoritaires.

L’Ugict-AIM dénonce l’absence d’informations pertinentes pour négocier l’égalité des rémunérations entre les Hommes et les Femmes chez Axa IM

En matière de négociation d’un accord sur l’égalité professionnelle entre les Hommes et les Femmes, l’engagement sérieux et loyal des négociations implique que l’employeur ait communiqué aux organisation syndicales représentatives des indicateurs chiffrés permettant de faire un diagnostic pertinent, visant à réduire les écarts de rémunération et les différences de déroulement de carrière entre les femmes et les hommes. A la différence des autres organisations syndicales systématiquement signataires des accords précédents, l’Ugict-AIM n’accepte pas le simple engagement de “vigilance” de la Direction dans la mesure où il ne contient aucun engagement quantifiable et aucun moyen de contrôle.

Page 1 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén