La référence syndicale pour les salariés d'Axa IM !

Catégorie : 3. Emplois, compétences et formation professionnelle Page 1 of 4

L’Ugict-CGT a été seule à revendiquer la tenue de l’Observatoire des Métiers Axa IM, instance mise en place par l’Accord sur la Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Axa IM, la Direction ayant écarté cette commission en 2018 pour se concentrer sur son Plan de Départs Volontaires (PDV), basés sur des « catégories professionnelles » sans rapport aux classifications de la GPEC ou de la Convention Collective, avec la suppression de 163 emplois en France.

Nouvel accord Gpec Axa IM : Combien d’engagements sur l’emploi des jeunes et des plus de 50 ans les syndicats signataires ont-ils abandonné ?

Les « négociations » sur un nouvel accord sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (Gpec) chez Axa IM se sont terminées. Le texte représente un recul massif en termes d’engagements concrets de la Direction sur la l’embauche des jeunes en CDI et sur l’emploi des salariés âgés de 50 ans et plus par rapport au dispositif convenu il y a 5 ans, et dont l’Ugict Axa IM était signataire …

Parcours professionnels : Absence de perspectives de carrière chez Axa IM !

De nombreux salariés se plaignent du niveau médiocre des parcours professionnels au sein d’Axa IM, et d’un manque de soutien de la part de leur hiérarchie intermédiaire. Une négociation triennale à ce sujet est pourtant obligatoire, mais Axa IM enfreint ses obligations légales, n’ayant négocié aucune disposition sur les parcours professionnels depuis que le dernier accord à ce sujet avait expiré le 24 mai 2019. Avec parfois de lourdes conséquences pour les salariés …

Gestion des emplois et des compétences : Quel sera votre métier de demain ?

La deuxième réunion de négociation sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (Gpec) a eu lieu le 23 mars 2021. Négociation triennale obligatoire, cette négociation porte sur la gestion des emplois et des parcours professionnels et sur la mixité des métiers. A la suite d’une refonte de la nomenclature des métiers de l’assurance en 2020, au niveau de la branche, votre métier d’aujourd’hui n’est pas nécessairement votre métier de demain …

Réorganisation des équipes Trading, Securities Financing & Derivatives : L’Ugict Axa IM rend un avis FAVORABLE !

Au cours du CSE du 28 janvier dernier, la Direction a présenté son projet de réorganisation des équipes Trading, Securities Financing & Derivatives (TSFD). En effet, l’organisation actuelle de ce département date déjà de plusieurs années. Les modifications structurelles majeures du modèle opérationnel d’Axa IM, intervenues depuis le plan social de 2018, ont affecté les équipes de TSFD sans pour autant remettre en cause leur organisation. Néanmoins, les changements de rattachement et/ou de périmètre ont été nombreux. Il convient donc désormais de réduire le nombre de niveaux hiérarchiques et d’homogénéiser la taille des équipes, ce qui permettra de simplifier le fonctionnement du département et de faciliter la dissémination de l’information en son sein. Les traders des différentes équipes seront regroupés en une équipe unique qui, à l’avenir, gèrera la quasi-totalité des ordres, et ce, de manière électronique. De plus, les méthodes quantitatives prennent une importance grandissante dans le trading, et le but de la réorganisation est de les utiliser pour renforcer la performance dans les exécutions et pour créer les conditions qui permettront une augmentation de l’encours sous gestion.

Qui ne dit mot consent : en cas de désaccord quant à votre entretien d’évaluation, il faut le faire savoir par écrit !

Voici venue la période de l’entretien annuel d’évaluation. Pour ceux d’entre vous qui contesterez le commentaire de votre supérieur hiérarchique, et potentiellement sa note, ne commettez pas l’erreur malheureusement habituelle du refus de validation (c’est-à-dire de « non-signature ») de l’avis de votre hiérarchie dans l’outil Yes Perform. C’est exactement la même chose que pour un courrier recommandé : le refuser ne vous permet absolument pas de vous soustraire à son contenu, ni à ses conséquences !L’Ugict Axa IM rappelle que l’article 77 de la convention collective nationale des sociétés d’assurance, qui s’applique au sein de notre entreprise, stipule que les salariés contestant leur évaluation peuvent demander à être reçus par leur responsable N+2 et/ou par un représentant des Ressources Humaines. La procédure d’escalade, en vigueur depuis 2012 chez Axa IM, impose en effet au responsable de niveau hiérarchique N+2 de recevoir en entretien le salarié qui le souhaiterait : mais encore faut-il se manifester et solliciter cet entretien, et, surtout, le faire sous dix jours et par écrit au moyen d’un courriel exposant précisément les raisons du désaccord ! Il est important de ne pas rester passif, surtout en cas de note « partiellement réussi » qui présage, disons-le très franchement, d’un licenciement à venir. A l’issue de l’entretien, le N+2 confirme ou infirme la note et le commentaire d’évaluation du salarié. Sa décision doit être rendue par courriel : elle doit être motivée et précise dans son argumentation. Le responsable hiérarchique direct (N+1) est en copie de ce courriel. Dans le cas où le responsable N+2 confirme la note et/ou le commentaire d’appréciation contestés, le salarié peut, en dernier recours, demander aux Ressources Humaines la tenue d’une commission ad hoc. Celle-ci doit se tenir dans les dix jours suivant la demande du salarié. En commission ad hoc, chacun fait valoir ses arguments pour tenter de trouver une solution de compromis. Quoi qu’il arrive, la pire des choses qu’un salarié puisse faire est de rester passif devant une évaluation qu’il ou elle jugerait injuste: en effet, dans ce cas, ne rien dire ne permet pas du tout de régler le problème. Qui ne dit mot consent.

Compte personnel de formation : Vous avez jusqu’au 30 juin 2021 pour y transférer vos droits au titre de votre Droit Individuel à la Formation (DIF)

Dans son courriel daté du 19 novembre 2020, la Direction d’Axa IM a envoyé, au travers des « Global HR news », un message indiquant que les salariés avaient jusqu’au 31 décembre 2020 pour transférer leurs heures de DIF sur leur Compte Personnel de Formation (CPF). Mais en réalité, et pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire, l’Assemblée Nationale venait d’adopter un amendement qui reporte la date butoir du 31 décembre 2020 de 6 mois. Par conséquent, si vous avez exercé une activité de droit privé avant le 31 décembre 2014, vous avez donc désormais jusqu’au 30 juin 2021 pour saisir vos heures de DIF directement en ligne sur le portail (cliquez ici pour y accéder directement) ou sur l’application mobile Mon Compte Formation. Pour cela, il vous suffit de vous munir de votre bulletin de salaire de décembre 2014 ou de janvier 2015, ou, à défaut, d’une attestation de droits que devra vous fournir la Direction. Une copie numérisée de ce justificatif est demandée lors de la saisie, afin de contrôler le montant saisi. Une fois renseignées, vos heures seront intégrées à vos droits de formation à hauteur de 15€ de l’heure. Ces heures pourront ensuite être utilisées pour financer une formation, sans date limite. L’Ugict Axa IM est le premier syndicat à vous en informer !….

Covid-19 : la Direction attentiste malgré l’augmentation du nombre de cas à Majunga !

L’Ugict Axa IM, dans son dialogue régulier avec la Direction, mais aussi au travers de ses tracts, revendique, depuis plusieurs semaines déjà, de revenir sur la question de la présence VOLONTAIRE à la tour Majunga, en lieu et place de la présence obligatoire en alternance rouge-bleu. Jusqu’à présent, la seule réponse offerte par la Direction, lors du CSE du 6 octobre dernier, a été la suivante : “pour l’instant, il n’est pas question de revenir sur ce type d’organisation. Pour le moment, l’organisation rouge-bleu répond aux préconisations du Ministère du Travail. Ce sujet doit être rediscuté dans les prochains jours.” A notre plus grande surprise, les élus des sections syndicales majoritaires ont accepté cet argument sans questionnement et se sont déclarés FAVORABLES à l’alternance obligatoire. Deux semaines plus tard, et alors que nous attendons toujours cette « rediscussion dans les prochains jours », 11 nouveaux cas de contamination nous ont été confirmés parmi les salariés tout récemment ! Qu’attend donc la Direction pour décréter le volontariat : 100 cas ? 200 cas de contaminations sur site ?

Politique sociale Axa IM 2020 : L’Ugict-AIM appuie l’avis unanimement DEFAVORABLE du CSE

Au CSE du 24 septembre 2020, les représentants du personnel ont rendu leur avis sur la politique sociale menée par la Direction d’Axa IM en 2020. Pour motiver son avis, l’Ugict-AIM est revenue sur l’échec des négociations sur le plan d’actions 2020-2023 au titre de l’égalité professionnelle entre les Hommes et les Femmes chez Axa IM ; l’échec des négociations sur la “Prime Macron” et le refus de prendre en compte les conditions de travail des salariés assurant une permanence lors du confinement COVID-19 ; l’expiration de l’accord sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) et le manque de négociations loyales ou de suivi réel à ce sujet ; le non-respect par la Direction d’Axa IM de l’article 77 de la Convention collective relatif à l’entretien annuel d’évaluation et les règles floues et subjectives d’évaluation professionnelle ; l’absence de tenue régulière des entretiens professionnels et des entretiens de carrière ; les réorganisations incessantes et les revirements de stratégie peu compris, contre l’avis unanimement défavorable des représentants du personnel ; les modifications unilatérales des conditions de travail, sans contrepartie significative, encore une fois contre l’avis unanimement défavorable des représentants du personnel ; le non-respect par la Direction de l’article 79 de la Convention collective relatif au licenciement pour insuffisance professionnelle ; et le refus systématique de dialogue sociale en cas de traitement des revendications individuelles des salariés. L’Ugict-AIM ainsi que l’unanimité des élus se prononçant sur la politique sociale menée par la Direction d’Axa IM en 2020 ont rendu un avis DEFAVORABLE.

La fin du Contrat de Génération chez Axa IM ? L’Ugict-AIM demande une gestion renforcée des carrières des salariés séniors

Un dispositif sur le Contrat de Génération existait au sein de l’UES Axa Investment Managers depuis 2013. L’accord triennal du 21 octobre 2013 a prévu un plan d’action avec notamment pour objectif le maintien des seniors dans l’emploi en leur permettant de continuer à se développer professionnellement. Puis un accord relatif à la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (“Gpec”) et à l’emploi des Séniors au sein d’Axa IM a été signé par l’ensemble des organisations syndicales représentatives, dont l’Ugict-AIM, le 24 mai 2016. Ensuite, un avenant à cet accord portant spécifiquement sur le Contrat de Génération au sein d’Axa IM a été signé le 9 mars 2017, prévoyant notamment des mesures relatives à l’anticipation de l’évolution des carrières professionnelles des salariés seniors, au développement de leurs compétences et des qualifications et leur accès à la formation, ainsi qu’à l’amélioration de leurs conditions de travail et la prévention de la pénibilité notamment par l’adaptation et l’aménagement de leur poste du travail. Depuis l’ordonnance n° 2017-1387 du 22 septembre 2017, les entreprises n’ont plus l’obligation de négocier un accord spécifiquement sur le Contrat de Génération. Mais aujourd’hui, dès l’engagement des nouvelles négociations sur la Gpec au sein de l’UES Axa IM sur les trois années à venir, l’Ugict-AIM demande la reconduction et le renforcement des dispositions sur la gestion des carrières des salariés seniors dans le nouvel accord.

Cherchez l’erreur ! Pourquoi des formations des salariés d’Axa IM sont-elles refusées lorsqu’il reste systématiquement du budget à la fin de l’année ?

Chaque année, la Direction d’Axa IM vient en CE pour présenter son plan de formation ainsi que le bilan de son plan de l’année précédente. Depuis 2015, les même chiffres sont livrés aux représentants du personnel : Budget annoncé pour l’année, dépenses formation de l’année précédente découpées en deux parties : la contribution obligatoire d’1% de la masse salariale à l’organisme paritaire OPCABAIA (externe), et les dépenses du plan allouées à la formation des salariés (internes). Comme nous vous l’avions déjà expliqué, cette année la Direction a prétexté la pandémie Coronavirus pour couper son budget formation de plus de 30% (voir notre tract) ! Le sujet passe maintenant entre les mains de la négociation collective, la Direction venant d’ouvrir des négociations en vue d’un éventuel accord sur la formation professionnelle. Première question mise à l’ordre du jour par l’Ugict-CGT : Comment contraindre la Direction à dépenser effectivement le budget de formation annoncé en début d’année, puisque l’année suivante on constate systématiquement que le budget n’est consommé que partiellement : 56% en 2017, 55% en 2018 et 58% en 2019, par exemple. La réponse de la Direction, donnée en réunion de négociation le 14 mai dernier, est illustrative de la malhonnêteté intellectuelle à laquelle les salariés d’Axa IM sont confrontés quand ils veulent se former professionnellement.

Page 1 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén