Par tract distribué aux salariés d’Axa IM dès la rentrée le 6 janvier 2020, une certaine organisation syndicale a annoncé en grande pompe qu’une de “ses” revendications a été “enfin entendue par la Direction” : “Celle-ci prévoit de permettre aux salariés qui le souhaitent d’opter pour les Tickets Restaurant, dans un système flexible”. Elle a ensuite fait état de la décision unilatérale de la Direction d’Axa IM, annoncé au CSE du 20 décembre dernier en outre-passant la négociation collective, d’octroyer aux salariés qui le souhaitent un nombre de Tickets Restaurant correspondant au nombre de jours du mois précédent au cours desquels le salarié n’est pas allé à la cantine, d’une valeur d’ “environ” 9€ dont 3€ déduits du bulletin du salaire et 6€ contribués par la Direction. Elle a annoncé, enfin, que ce projet “a obtenu un avis favorable de la part de vos élus CFDT”. L’Ugict-CGT dénonce ce jeu des dupes qui ne pourrait résulter que d’une concertation entre la Direction et cette organisation syndicale afin de saboter la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) qui est manifestement déloyale.

QU’EST-CE QUI EST DERRIÈRE L’ANNONCE DE LA CFDT SUR LES TICKETS RESTAURANTS ? LA CFDT TENTE DE S’OCTROYER LA RESPONSABILITÉ POUR AVOIR OBTENU DE LA PART DE LA DIRECTION DES TICKETS RESTAURANTS

Il n’y a que le syndicat Ugict-CGT qui revendique systématiquement le Ticket Restaurant lors de la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO), d’abord en 2017 à la suite de la signature de l’accord Télétravail qui fait perdre la subvention cantine aux télétravailleurs (voir notre article), puis encore en 2018 au même motif (voir notre article), puis aussi en 2019 (voir notre article) ; les syndicats formant une majorité au sein d’Axa IM ont toujours signé les accords NAO sans aucune mention du Ticket Restaurant !

MAIS EN FAISANT CELA, LA CFDT RENONCE A LA NÉGOCIATION COLLECTIVE ET ACCEPTE UNE NÉGOCIATION DÉLOYALE EN SE SOUMETTANT TOUT SIMPLEMENT A UNE DÉCISION UNILATÉRALE :

L’annonce de la Direction au CSE 2019 relève d’une décision unilatérale illégale qui outre-passe la négociation collective qui est en cours; La Direction refuse d’évoquer les Tickets Restaurants lors de la NAO depuis 3 ans et démontre sa plus grande méprise pour les syndicats majoritaires et leur signature automatique en donnant le Ticket Restaurant sans aucune discussion. C’est une encore une autre preuve de la négociation déloyale, qui est, de surplus, validé par les syndicats signataires des NAO, y compris celle qui maintenant dit aux salariés que c’est grâce à elle que la direction a décidé de donner des Tickets Restaurant !

QU’EST-CE QUE LA DIRECTION A ANNONCÉ PRÉCISÉMENT LORS DU CSE DU 19 DÉCEMBRE 2019 ?

Le projet qui a DÉJÀ “obtenu un avis favorable de la part de vos
élus CFDT” est le suivant :

“La valeur totale du titre restaurant sera de 9,20€. Celle-ci comprendrait une part employeur de 5,52€, ainsi qu’une part
collaborateur de 3,68€.”

–Présentation de la Direction au CSE du 19 décembre 2019

Donc on constate déjà que la CFDT induit les salariés en erreur en parlant d’ “environ 9€”, dont “3€ pour le salarié” et par conséquent 6€ pour la Direction. Elle prend vraiment ses électeurs pour des blaireaux, estimant qu’elle est obligée de gonfler la participation de la Direction et diminuer la participation du salarié pour “vendre” le projet…

LES TICKETS RESTAURANTS ANNONCÉS UNILATÉRALEMENT PAR LA DIRECTION SONT D’UNE VALEUR INFÉRIEURE À LA SUBVENTION CANTINE :

Qui plus est, le projet qui a DÉJÀ “obtenu un avis favorable de la part de vos
élus CFDT” est discriminatoire et pénalisant pour les télétravailleurs : Actuellement, la Direction verse 7,27€ pour chaque passage à la cantine. Avec les Tickets Restaurant, elle va unilatéralement diminuer la subvention repas à 5,52€, soit une économie de 1,75€ par repas pour la Direction, correspondant à une perte du même montant pour le télétravailleur.

Voilà le principe sur lequel la CFDT a déjà donné son accord favorable, en renonçant totalement à la négociation collective !

Pas mal non ?

LES TICKETS RESTAURANTS ANNONCÉS PAR LA DIRECTION NE SERONT PAS DONNES TOUT DE SUITE ; ENTRE TEMPS, LA DIRECTION CONTINUE AFAIRE DES ÉCONOMIES SUR LE DOS DES TÉLÉTRAVAILLEURS

Certains salariés vont se souvenir d’un tract précédente de la même organisation syndicale disant “patience, les Tickets Restaurant ne sont pas pour toute de suite…”

Et maintenant, elle s’est dépêché d’annoncer la décision unilatérale de la Direction, qui n’a donné aucune date précise de mise en oeuvre des Tickets Restaurants, en prétextant qu’il faut du temps pour “mettre en place le système informatique…” (?)

Les salariés ne seront pas dupes…

0