0

Suite au blocage du bureau sortant qui refusait la gestion des activités sociales et culturelles par tous les élus des syndicats représentatifs chez AXA IM, les syndicat majoritaires dont l’Ugict-CGT ont demandé une médiation afin de rééquilibrer la gouvernance du CSE dont le blocage a été créé par l’apport de la voix de la direction au vote pour le secrétaire et le trésorier. Ce vote a été jugé injuste dans la mesure ou la direction a toujours revendiqué sa neutralité  et sa non immixtion dans les affaires des syndicats. Par ailleurs, les modalités du vote n’ont pas  respecté  la réglementation du travail : la direction a décidé unilatéralement de procéder à un vote à bulletin secret sans demander l’avis des élus et sans procéder à un vote pour le choix du mode de scrutin. D’ailleurs, le procès verbal  de la réunion du CSE du 19 mars n’a toujours pas été validé par les membres élus car le secrétaire refuse de remettre les bandes audio de la réunion. Pour débloquer la situation entre les syndicats minoritaires qui ne pouvaient pas se mettre d’accord sur le budget 2019, l’Ugict-CGT a proposé dans le cadre de la médiation une Commission Provisoire Paritaire (CPP) qui gère les Activités Sociales et Culturelles (ASC).

L’UGICT-CGT A JOUÉ UN RÔLE MAJEUR DANS LA MÉDIATION ENTRE LES SYNDICATS MINORITAIRES UES AXA IM POUR DÉBLOQUER L’OUVERTURE DES ACTIVITES SOCIALES ET CULTURELLES (ASC) DES SALARIES :

[Ces informations sont réservées aux adhérents et sympathisants du Syndicat Ugict-CGT UES Axa IM. Connectez-vous à droite ou contactez un représentant Ugict-CGT pour soutenir notre action sociale au sein d'Axa IM et restez informés des dernières actualités...]

L’Ugict-CGT :

Le Syndicat qui a proposé la mise en place d’une Commission Provisoire Paritaire entre TOUS les syndicats UES Axa IM pour permettre au CSE d’assurer ses permanances.