La référence syndicale pour les salariés d'Axa IM !

Jour : 26 février 2021

Entretien annuel : Quand on ne demande rien, on n’a … RIEN !

Quand on ne demande rien, on n’a… RIEN ! Chez Axa IM, la période des évaluations annuelles est maintenant derrière nous. Beaucoup de salariés nous ont fait part des messages très explicites qu’ils ont reçu de leur hiérarchie les informant qu’ils ne se verraient octroyer aucune augmentation cette année. L’Ugict Axa IM rappelle que l’article 77 de la Convention Collective Nationale des sociétés d’Assurances (la « CCN Assurance »), qui s’applique au sein d’Axa IM, prévoit qu’un entretien individuel permettant de faire le point sur le degré de satisfaction réciproque du salarié et de l’entreprise, ainsi que sur leurs attentes mutuelles, ait lieu une fois par an. Cet entretien porte notamment sur les souhaits du salarié en matière de formationd’évolution de carrière et de conditions de travail (cliquez ici pour le texte complet). Il ne faut donc surtout pas négliger les droits accordés par ces dispositions. Par conséquent, si vous estimez mériter une augmentation et/ou une prime d’un montant précis, il faut que vous en fassiez part très explicitement à votre hiérarchie, par écrit notamment. L’espoir fait vivre, oui, mais il ne permet pas une vie décente quand il n’est pas accompagné d’actions concrètes pour lui donner corps. Ne vous bercez donc pas d’illusions : l’employeur n’augmentera votre rémunération que si vous réclamez une augmentation. En effet, même si vous êtes excellent dans vos tâches, votre silence sera interprété par l’employeur comme un contentement tacite par vous des conditions matérielles qu’il daigne vous accorder…

Télétravail low cost : 20 euros !

La Direction Générale vient d’annoncer aux élus du CSE ce que l’Ugict Axa IM avait déjà signalé à ses fidèles lecteurs il y a trois semaines : elle commencera, enfin, à verser 20 euros mensuels aux salariés à compter d’avril 2021, et ce, de façon rétroactive à compter du 1er janvier 2021 (voir notre tract). Plusieurs élus ont manifesté leur dissatisfaction quant au montant de cette prime : en effet, 20€ par mois ne compensent aucunement le surcoût lié au télétravail, notamment pour ce qui concerne l’augmentation des factures d’électricité en hiver. Plusieurs élus ont fait la comparaison avec les dispositifs beaucoup plus généreux accordés dans d’autres entreprises du CAC 40, certaines d’entre elles octroyant l’allocation défiscalisée complète autorisée par l’Urssaf, à savoir 50€ par mois. Mais ceux-là mêmes qui prétendent s’indigner aujourd’hui du trop faible montant de l’allocation qui nous est désormais accordée, ont pourtant été les signataires, en octobre 2020, de l’accord qui prévoyait de nous accorder seulement 20 euros !

Dissolution de la commission provisoire du CSE : Les élus se dotent (ENFIN) d’un règlement intérieur …

Au cours du CSE du 25 février 2021, les élus ont dissout la commission provisoire paritaire qui était chargée, depuis le mois de juin 2019, de gérer les Activités Sociales et Culturelles (ASC) des salariés. L’expression grandiloquente de “destitution de la Commission Provisoire” a été utilisée dans l’ordre du jour dudit CSE. Nous devons corriger ici le vocabulaire employé : il s’agissait en l’espèce d’une dissolution, et non pas d’une “destitution”. Rappelons que l’Ugict Axa IM était à l’origine de cette commission provisoire. Les couacs, qui nous ont été injustement imputés durant la première année, étaient en réalité des blocages délibérément orchestrés par les deux autres sections syndicales. Autre sujet : pour ce qui concerne le règlement intérieur du CSE, le Code du travail rend obligatoire sa mise en place dans les entreprises de plus de 50 salariés, et ce, dès l’issue des élections. Il aura pourtant fallu deux longues années à la suite des dernières élections professionnelles pour que les élus majoritaires d’Axa IM s’entendent sur les dispositions d’un règlement intérieur et sur la composition du Bureau du CSE ! …

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén