Certains vous feront croire que tout salarié d’Axa IM a “3 formules au choix” : pas de télétravail, 8 jours par mois (2 jours par semaine) ou 12 jours par mois (soit 3 jours par semaine). Mais la réalité est plus nuancée, et les règles convenues avec les signataires de l’accord sur le télétravail sont plus favorables à la Direction. Le Syndicat Ugict-CGT n’a pas signé ce dispositif et regrette non seulement l’absence de notion de “droit” au télétravail (certains salariés en effet se heurtent à un refus), mais aussi la prise en charge très faible des coûts réels du télétravail, ainsi que l’absence de contrôle des heures supplémentaires effectuées à domicile …