Les “négociations”, très déloyales, sur les conditions de travail au sein d’Axa IM ont duré plus d’un an, la Direction baladant les représentants du personnel de réunion en réunion, en dehors du calendrier fixé lors de la première rencontre du 15 juillet 2021. Le Syndicat Ugict Axa IM a notamment demandé un package amélioré d’équipements pour TOUS les télétravailleurs, une indemnité mensuelle de télétravail portée à 50€, ainsi qu’un poste fixe attitré attribué aux salariés n’ayant pas opté pour le télétravail ou n’y ayant pas droit. La Direction a tout refusé, au motif que les autres syndicats avaient déjà validé les conditions de travail existantes. Elle a constaté l’échec des négociations le 27 juillet 2022. L’Ugict lui a demandé de consigner dans un procès verbal de désaccord, conformément à l’article L2242-5 du Code du travail, les propositions respectives des parties et les mesures que l’employeur entend appliquer unilatéralement …

image_print