Pour la représentation et la défense de tous les salariés Ingénieurs, Cadres et Technicien-nes des sociétés de l’UES AXA IM

Catégorie : Stress Page 1 of 2

Politique sociale Axa IM 2020 : L’Ugict-CGT appuie l’avis unanimement DEFAVORABLE du CSE

Au CSE du 24 septembre 2020, les représentants du personnel ont rendu leur avis sur la politique sociale menée par la Direction d’Axa IM en 2020. Pour motiver son avis, l’Ugict-CGT est revenue sur l’échec des négociations sur le plan d’actions 2020-2023 au titre de l’égalité professionnelle entre les Hommes et les Femmes chez Axa IM ; l’échec des négociations sur la “Prime Macron” et le refus de prendre en compte les conditions de travail des salariés assurant une permanence lors du confinement COVID-19 ; l’expiration de l’accord sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) et le manque de négociations loyales ou de suivi réel à ce sujet ; le non-respect par la Direction d’Axa IM de l’article 77 de la Convention collective relatif à l’entretien annuel d’évaluation et les règles floues et subjectives d’évaluation professionnelle ; l’absence de tenue régulière des entretiens professionnels et des entretiens de carrière ; les réorganisations incessantes et les revirements de stratégie peu compris, contre l’avis unanimement défavorable des représentants du personnel ; les modifications unilatérales des conditions de travail, sans contrepartie significative, encore une fois contre l’avis unanimement défavorable des représentants du personnel ; le non-respect par la Direction de l’article 79 de la Convention collective relatif au licenciement pour insuffisance professionnelle ; et le refus systématique de dialogue sociale en cas de traitement des revendications individuelles des salariés. L’Ugict-CGT ainsi que l’unanimité des élus se prononçant sur la politique sociale menée par la Direction d’Axa IM en 2020 ont rendu un avis DEFAVORABLE.

1+

Le plan de déconfinement Axa IM : La santé au travail est l’affaire de tous !

Après plusieurs réunions extraordinaires CSE et CSSCT, la Direction a recueilli l’avis du CSE sur son plan de déconfinement en séance du 20 mai 2020. L’Ugict-CGT a appuyé l’avis FAVORABLE de la majorité, sous réserve de recevoir, comme promis par la Direction en séance, des plans de tous les étages avec les modifications convenues, des informations sur les postes de travail aménagés selon les préconisations du Médecin du travail, ainsi qu’un suivi régulier de présence par étage sur site avec le CSSCT élargie. Le Flexwork est supprimé. Un guide validé par le CSE a été établi par la Direction et complété par les représentants du personnel. L’Ugict-Cgt a été force de proposition via la secrétaire de la CSSCT et a apporté un grand nombre de compléments à ce guide, notamment le respect du volontariat limité et  au cas par cas ; pas de surcharge de travail ; décalage des plages horaires pour prendre en compte le rallongement du temps de transport ; prise en compte de l’impact du télétravail sur la santé des salariés ; la gestion stricte des déplacements ; et une communication claire à destination des salariés.

0

L’absence totale de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences au sein d’Axa IM : Les salariés souffrent d’un manque d’anticipation du changement

Un dispositif GPEC existait au sein de l’UES Axa IM depuis le 8 octobre 2009. Le dernier accord signé par l’ensemble des organisations syndicales représentatives, dont l’Ugict-CGT, date du 24 mai 2016 et est venu à l’expiration le 24 mai 2019. Au titre de ce dernier accord, la Commission de suivi annuelle (« Observatoire des métiers ») ne s’est tenue qu’une seule fois, le 8 juin 2017, au titre de l’année 2016. En dépit de multiples relances par l’Ugict-CGT, la Direction a refusé tout suivi de la GPEC UES Axa IM au titre des années 2017, 2018 et 2019, se mettant en défaut par rapport à l’article L.2242-20 du Code du travail. Compte tenu de l’expiration de l’accord GPEC UES Axa IM le 24 mai 2019, l’Ugict-CGT a demandé dès le 20 janvier 2020 l’ouverture des négociations GPEC au sein d’Axa IM pour les 3 années à venir. Malgré son obligation légale d’ouvrir les négociations dans les 15 jours suivante cette demande, le Direction d’Axa IM a refusé, se mettant en défaut par rapport à l’article L.2242-13 du Code du travail. Ce refus total de GPEC au sein d’Axa IM se fait sentir au niveau des salariés qui sont confrontés aux situations de souffrance au travail.

0

La procédure d’escalade de l’entretien d’évaluation n’est pas respectée chez Axa IM : Les salariés souffrent d’un manque de transparence sur leurs droits

Nos lecteurs fidèles se rappelleront que le CSE Axa IM du 24 février dernier a eu à l’ordre du jour un point « sur les remontées en lien avec les Risques Psychosociaux (RPS) et la campagne d’évaluation professionnelle 2019-2020 » (voir notre tract). A cette occasion, l’Ugict-CGT a rappelé que la Direction s’est engagée lors de la réunion des Délégués du Personnel du 26 juin 2018 à ajouter la procédure d’escalade de l’entretien d’évaluation à l’espace Performance sur One. Nous avons également demandé pourquoi cette procédure n’est toujours pas disponible, 18 mois plus tard, dans cet espace. Depuis lors, plusieurs salariés ont remonté leur désaccord sur leur évaluation 2019, et la Direction s’est abstenue fautivement de donner des suites régulières à ces remontées. Pourtant, l’article 77 de la convention collective des sociétés d’assurance dispose notamment qu’à l’issue de l’entretien d’évaluation annuelle, le salarié est informé, de façon précise et personnalisée, de l’appréciation portée sur sa contribution à la marche de l’entreprise ; il peut alors demander à être reçu par le responsable du niveau supérieur ou un responsable des services du personnel. Ton manager n’a donc pas le dernier mot sur ton évaluation professionnelle, et tu peux la contester pour motif valable.

0

CSE du 24 février 2020 : La Direction invite les élus à remonter les situations de souffrance en lien avec la compagne d’évaluation professionnelle 2019-2020

Suite aux remontés des élus de situations de souffrance en lien avec la campagne d’évaluation professionnelle 2019-2020, la Direction a convoqué une réunion extraordinaire du CSE pour le 24 février prochain. Il semblerait que dans le cadre des entretiens de fin d’année, des salariés font état de reproches factuellement injustifiés qui surviennent de façon inopinée. Souvent cela semblerait dénoter à la fois d’un manque de courage managérial, et également d’orientations fermes issues d’un nouvel agenda relayé par la hiérarchie, qui redescendent  aux salariés sans explication, ni moyen, ni priorisation. La forme serait souvent peu respectée et les justifications même factuelles des salariés ne seraient pas considérées, ce qui engendrait beaucoup de pression. Cela toucherait toute l’organisation de l’UES d’Axa IM avec le même modus operandi, qui laisserait penser que des consignes auraient été données massivement. Au regard des reproches qui sont faites dans les appraisals, certains élus craignent que nous sommes dans une stratégie d’éviction massive d’un quota de salariés. Si vous vous trouvez dans cette situation, contactez immédiatement un représentant Ugict-CGT, avant que cela ne soit trop tard. Si vous ne dites rien, cela veux dire que vous êtes entièrement d’accord avec votre évaluation, avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur votre rémunération et même votre emploi !

0

L’augmentation des risques psychosociaux, d’épuisement professionnel et de Troubles Musculaires Squelettes (TMS) induite par le projet unilatéral de travail nomade Axa IM : L’Ugict-CGT demande à la direction de mettre à jour le DUERP UES AXA IM pour prévenir les risques du travail nomade

En cas de création d’une équipe « agile », que sa localisation soit faite dans le cadre d’un espace flex ou classique, cela génère une nuisance sonore pour leur voisins via des audio conférences téléphoniques sur haut-parleurs effectuées sur place, ou des débats divers entre membres de ces équipes. Cela relève parfois d’incivilités involontaires mais aussi de difficultés pour trouver un espace de réunion correctement équipé et disponible au pied levé. A cela nous pouvons ajouter le risque de voir apparaitre le sentiment chez les salariés de « perdre leur place » au sein de l’entreprise. La direction d’Axa IM n’a pris aucun de ces points en considération et l’expert désigné par le CSE a pointé l’absence totale de mesures prévenant de tels risques. L’Ugict-CGT demande à la direction de mettre à jour le Document Unique d’Evaluation des Risques professionnels (DUERP) UES AXA IM pour prendre en compte la modification drastique des conditions de travail, ce qui aurait dû être déjà fait AVANT la mise en place du projet, selon l’Inspection du travail.

0

Lettre ouverte à la Direction Générale d’Axa IM : Stop à la souffrance au travail !

Face à la multiplication des accidents et arrêts de travail au sein d’AXA IM,  et plus particulièrement au sein du département TECHNOLOGY, l’Ugict-CGT a adressé le 8 janvier 2019 une lettre ouverte à la Direction Générale d’Axa IM demandant une réunion de suivi des dernières réorganisations des équipes IT qui sont effectivement laissées en déshérence, sans Directeur Informatique, depuis plus de 6 mois… Notre Syndicat, qui est en première ligne dans les enquêtes DP et CHSCT déjà engagées et en cours d’investigation, interpelle la Direction et l’invite à proposer des solutions concrètes aux salariés signalant de situations de souffrance au travail. En espérant que cette nouvelle année sera meilleure que 2018 !

1+

Arrêts de travail répétitifs chez Axa IM : Le CHSCT vote la mise en place d’une enquête

Le CHSCT du 20 juillet dernier, réuni à la demande de deux élus des syndicats minoritaires, a voté une enquête sur des arrêts de travail répétitifs chez Axa IM. Les faits ont eu lieu sur une période de 3 mois entre mars et juin 2018. La Direction a confirmé que l’enquête votée à l’issue d’événements ayant donné lieu à des arrêts de travail, demandés par le salarié à être reconnus comme accidents du travail, vise à déterminer la cause des faits et des mesures préventives, ce qui a nécessité un vote du CHSCT. Les deux syndicats ayant demandé la réunion ont rendu un avis FAVORABLE à la mise en place d’une enquête paritaire ; l’autre syndicat a été absent non remplacé. L’enquête a été votée à la majorité des présents, 3 élus favorables, 2 prises d’acte et 1 absent. À suivre…

0

Prévention du stress au travail chez AXA IM : UGICT-CGT adhère à l’accord pour booster son efficacité

L’UGICT – CGT n’avait pas signé l’accord à durée indéterminée du 1ere juillet 2011 sur la prévention du stress au travail au sein de l’UES AXA IM parce que les signataires avaient complètement ignoré la prévention du harcèlement moral. Depuis lors, plusieurs cas de harcèlement moral, de violences au travail, et une tentative de suicide au sein des locaux d’AXA IM ont poussé la Direction à modifier son règlement intérieur en 2017 pour introduire des règles applicables en cas de plaintes pour harcelement moral, mettant fin à la politique de l’autruche depuis 2011. Aujourd’hui, concomitamment à sa signature de l’accord sur la qualité de vie au travail, UGICT-CGT adhère à l’accord à durée indéterminée sur la prévention du stress au travail pour lui donner une nouvelle vie par notre diligence et notre ténacité de promouvoir une meilleure Qualité de Vie au Travail chez AXA IM.

0

UGICT-CGT signe l’accord pour une meilleure Qualité de Vie au Travail chez AXA IM

Encore de l’unité syndicale chez AXA IM ! L’ensemble des syndicats ont signé l’accord sur la promotion de la Qualité de Vie au Travail (QVT) au sein d’AXA IM. Soucieuse des conséquences des risques psychosociaux comme le mal-être et la souffrance au travail, les tensions psychiques, le surmenage et l’épuisement professionnel, l’anxiété et la dépression,  les addictions ou les troubles cardiovasculaires (….), la Direction s’est engagée à travailler avec les syndicats signataires pour  prévenir et accompagner les risques psychosociaux qu’engendrent ses projets de « transformation » à venir. A notre réunion syndicale du jeudi 1er février 2018, les adhérents du Syndicat UGICT-CGT ont unanimement décidé de participer au dispositif, et notre Syndicat a été le premier à signer le texte qui a recueilli l’approbation de tous les syndicats catégoriel et intercatégoriels au sein de l’UES AXA IM.

0

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén