La référence syndicale pour les salariés d'Axa IM !

Catégorie : Travail nomade – Flexwork – New ways of working (NWOW) Page 1 of 4

Télétravail Axa IM : Un choix pour le salarié, deux options pour la Direction

Certains vous feront croire que tout salarié d’Axa IM a “3 formules au choix” : pas de télétravail, 8 jours par mois (2 jours par semaine) ou 12 jours par mois (soit 3 jours par semaine). Mais la réalité est plus nuancée, et les règles convenues avec les signataires de l’accord sur le télétravail sont plus favorables à la Direction. Le Syndicat Ugict-CGT n’a pas signé ce dispositif et regrette non seulement l’absence de notion de “droit” au télétravail (certains salariés en effet se heurtent à un refus), mais aussi la prise en charge très faible des coûts réels du télétravail, ainsi que l’absence de contrôle des heures supplémentaires effectuées à domicile …

 

Garde à vous ! Les « partenaires » sociaux favorables au protocole sanitaire d’Axa IM demandent à la Direction de renforcer les contrôles et de sanctionner les salariés

Dans sa communication du 10 septembre 2021, la Direction s’est auto-félicitée des conditions de retour à la Tour Majunga, revues « en accord » avec les « partenaires » sociaux. Précisons que, dans le cas présent, les « partenaires » sociaux sont la CFDT et la CFE-CGC. Depuis le 20 mai 2021, ces deux organisations ont systématiquement validé les modalités toujours changeantes de retour à Majunga. Seul le syndicat Ugict Axa IM a mis la Direction en garde, de façon répétée (voir nos articles de maiaoût, et septembre 2021), contre ces modalités que nous jugeons bancales. Lors du CSE du 8 septembre 2021, la CFDT et la CFE-CGC ont une nouvelle fois donné un avis FAVORABLE au protocole sanitaire de la Direction, malgré le fait que celui-ci n’était pas conforme au protocole national, et qu’il créait un risque non-négligeable de propagation du virus au sein de l’entreprise. La jauge, c’est-à-dire la condamnation d’un bureau sur deux pour espacer les salariés, a été complètement supprimée : ceci est incompréhensible et dangereux ! Mais pour les soldats partenaires sociaux de la Direction, le dispositif est désormais parfait : il suffit de renforcer les contrôles et de sanctionner les salariés qui ne respecteraient pas les consignes.

Retour sur site : Rétropédalage de la Direction !

Lors du CSE extraordinaire du 8 septembre dernier, la Direction d’Axa IM a consulté en urgence les représentants du personnel sur des modifications au protocole de déconfinement auquel ils avaient majoritairement donné un avis favorable le 20 mai 2021. Encore une fois, le Syndicat Ugict Axa IM a été le seul à rendre un avis DEFAVORABLE à la présence obligatoire sur site tant que les préparations n’auront pas été faites pour assurer de bonnes conditions de travail et pour accueillir les salariés sur site convenablement …

Retour sur site ? Pourquoi la Direction n’est pas prête

Au CSE du 31 août 2021, la Direction a admis ne pas être prête pour appliquer son dispositif de déconfinement prévoyant un retour sur site obligatoire à partir du 1er septembre, qui avait fait l’objet d’un avis majoritairement FAVORABLE des élus et syndicats le 20 mai dernier, à l’exception du Syndicat Ugict-CGT (voir notre tract). Pourtant, elle a refusé la demande de prolonger le dispositif de retour volontaire sur site en septembre. Notre Syndicat a dénoncé le détournement de la négociation collective sur le temps et les conditions du travail avec les organisations syndicales représentatives : Sous la guise de « conversations » ou « discussions », la Direction passe outre les délégués syndicaux pour négocier directement avec des salariés des « accords d’équipe » qui représentent en fait l’expression de la décision unilatérale de l’employeur. Les autres représentants et syndicats se plient devant ce pouvoir sans limite en donnant systématiquement leurs avis et signatures FAVORABLES à la volonté de la Direction …

Abonnement mobile “offert” : Free lunch ?

Lors du CSE extraordinaire du 29 juin 2021, la Direction a présenté son projet de nouvelle politique de téléphonie mobile, “offrant” un abonnement aux salariés. Mais, comme chacun sait, dans la vie, il n’y a pas de “free lunch” …

FLASH INFO : Loterie du confort et du bien-être chez AXA IM !

Opération de Déstockage : AXA IM se débarrasse du mobilier d’Architas !

La Direction, toujours magnanime, organise une loterie, sur inscription, nous donnant la chance de gagner un siège ergonomique d’occasion. Il s’agit là du stock d’Architas, dont il faut se débarrasser puisque cette filiale du groupe AXA quitte la tour Majunga. Il y aura 88 heureux élus (soit environ une chance sur 15 de remporter le gros lot). Le tirage au sort aura lieu le 25 janvier 2021. Les gagnants pourront repartir chez eux avec un siège ergonomique d’occasion, de couleur NOIRE et VIOLETTE. La Direction préconise l’exercice physique, pour notre santé : les gagnants devront donc transporter eux-mêmes le siège à leur domicile : aucun problème bien entendu pour ceux qui prennent les transports en commun ! MERCI AXA IM !!!

FLASH INFO : Télétravail généralisé prolongé jusqu’au 20 janvier 2021

Puis organisation en équipes rouges bleues à partir du 20 janvier 2021 et jusqu’à fin février 2021. Mise en service de l’application “Condeco” de réservation de siège prévue le 22 février 2021. Affaire à suivre … (et toujours pas de nouvelles de l’allocation mensuelle promise de 20€).

Miracle, la Direction entend les voix de la Raison : Télétravail généralisé, 5 jours sur 5 !

La Direction prend tardivement une sage décision, il est vrai fortement encouragée en ce sens par les annonces du Gouvernement : peu importe ! Car dans ce cas-ci, seul compte le résultat, même si l’on peut légitimement s’interroger sur les vraies raisons de cette prise de conscience si tardive… Les salariés, à quelques exceptions près, lesquelles restent d’ailleurs encore à préciser, vont désormais travailler à distance tous les jours de la semaine. Finis les risques inutiles pris dans les transports en commun, finie la peur de ce collègue qui toussote ou qui éternue, finies ces rumeurs de tel ou tel qui aurait été contaminé à tel ou tel étage. Le télétravail fonctionne bien pour Axa IM, et la position des élus des sections syndicales majoritaires, encore favorables à l’alternance obligatoire rouge-bleu lors du CSE du 6 octobre dernier (voir notre tract), est donc complètement invalidée.

Confinement : Le Retour !

Nous évoquions, il y a une semaine déjà (voir notre article), notre inquiétude face à une situation sanitaire qui s’aggravait de jour en jour, et nous disions notre incompréhension face à l’obstination inexplicable de la Direction à vouloir imposer la présence physique des salariés à Majunga. L’annonce du Président de la République, hier soir, a confirmé que notre inquiétude quant à la gravité de cette deuxième vague de Covid était bel et bien fondée. Mais la Direction va-t-elle maintenant enfin comprendre le danger qu’elle fait courir aux salariés et à leurs familles ? En effet, si l’on considère, stricto sensu, l’annonce d’Emmanuel Macron, le télétravail n’est pas obligatoire, puisque le Président déclare : « Les travailleurs qui peuvent recourir au télétravail y sont de nouveau fortement incités ».

Politique sociale Axa IM 2020 : L’Ugict-AIM appuie l’avis unanimement DEFAVORABLE du CSE

Au CSE du 24 septembre 2020, les représentants du personnel ont rendu leur avis sur la politique sociale menée par la Direction d’Axa IM en 2020. Pour motiver son avis, l’Ugict-AIM est revenue sur l’échec des négociations sur le plan d’actions 2020-2023 au titre de l’égalité professionnelle entre les Hommes et les Femmes chez Axa IM ; l’échec des négociations sur la “Prime Macron” et le refus de prendre en compte les conditions de travail des salariés assurant une permanence lors du confinement COVID-19 ; l’expiration de l’accord sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) et le manque de négociations loyales ou de suivi réel à ce sujet ; le non-respect par la Direction d’Axa IM de l’article 77 de la Convention collective relatif à l’entretien annuel d’évaluation et les règles floues et subjectives d’évaluation professionnelle ; l’absence de tenue régulière des entretiens professionnels et des entretiens de carrière ; les réorganisations incessantes et les revirements de stratégie peu compris, contre l’avis unanimement défavorable des représentants du personnel ; les modifications unilatérales des conditions de travail, sans contrepartie significative, encore une fois contre l’avis unanimement défavorable des représentants du personnel ; le non-respect par la Direction de l’article 79 de la Convention collective relatif au licenciement pour insuffisance professionnelle ; et le refus systématique de dialogue sociale en cas de traitement des revendications individuelles des salariés. L’Ugict-AIM ainsi que l’unanimité des élus se prononçant sur la politique sociale menée par la Direction d’Axa IM en 2020 ont rendu un avis DEFAVORABLE.

Page 1 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén